Logo
Accueil > News > Deces > Theo Angelopoulos

News

Deces - Theo Angelopoulos

  • 24.01.2012

    Le réalisateur grec Theo Angelopoulos est décédé ce soir des suites d’une hémorragie cérébrale. Il était âgé de 76 ans. Après avoir été renversé par un motard quand il avait voulu traverser la rue, Angelopoulos a succombé à ses blessures dans un hôpital près du Pirée en Grèce. Lauréat d’une Palme d’or à Cannes en 1998 pour L’Eternité et un jour, Theo Angelopoulos avait été l’un des cinéastes les plus importants de son pays, voire du cinéma européen de la fin du siècle dernier.

    Après des études en France, Theo Angelopoulos avait tourné son premier film, Reconstitution, en 1970, suivi rapidement par une trilogie sur les quarante ans passés de l'Histoire grecque à travers Jours de 36, Le Voyage des comédiens, et Les Chasseurs. Toujours aussi formellement austères et toujours aussi longs, ses films ont commencé à gagner une renommée internationale dès les années 1980, grâce à Alexandre le Grand, Le Voyage à Cythère, L'Apiculteur avec Marcello Mastroianni, et Paysage dans le brouillard. Enfin, la décennie suivante était en quelque sorte celle de la consécration tardive, puisqu'elle contient Le Pas suspendu de la cigogne avec Jeanne Moreau et Marcello Mastroianni, Le Regard d'Ulysse avec Harvey Keitel (Grand Prix à Cannes), et donc L'Eternité et un jour avec Bruno Ganz.

    Theo Angelopoulos avait participé aux films collectifs Lumière et compagnie et Chacun son cinéma. Après avoir entamé une autre trilogie, restée inachevée, avec Eleni La Terre qui pleure, il avait fait une apparition dans HH Hitler à Hollywood de Frédéric Sojcher.