Logo
Accueil > Movie Toyz > Sideshow : Jaws Maquette

Test de Sideshow : Jaws Maquette

Résumé du test

  • Sideshow : Jaws Maquette
    • Test effectué le 3.05.2015

    • Visuel: 5
    • Qualité: 5
    • Note Générale: 5

Test

  • Dans l'univers des produits dérivés, il y a des sagas qui ont obtenu de nombreuses représentations... La première reste, bien sûr, Star Wars, dont les produits dérivés innondent le marché depuis la fin des années 70. Rappelons, par ailleurs, que la saga créée par George Lucas, génère un marché très lucratif et qu'il se vend un produit estampillé Star Wars toutes les 10 secondes... et que l'arrivée de l'épisode 7, dont les premières bandes-annonces hérissent le poil, va permettre à Disney (et LucasArts) d'engendrer quelques revenus subsentiels... De nombreux constructeurs de produits dérivés se sont lancés dans la saga étoilée dont Kenner (les premiers), Sideshow, Attakus, Hot Toys, Master Replicas ou Gentle Giant. Ils innondent le marché de leurs pièces, toujours aussi belles que coûteuses, et continuent de stéréotyper le geek dans la catégorie "Vache à lait".  


    Hormis la saga de la famille Skywalker, les différents constructeurs ont su sauté sur l'occasion avec la double trilogie des oeuvres de Tolkien, réalisées par Peter Jackson et dont les produits dérivés de Weta ont su comblé les fans, en proposant des pièces aussi magnifiques qu'imposantes que coûteuses. Ces deux licences font offices de poids lourds sur le marché par la multitude des produits dérivés proposés. Certaines sagas ont, aussi et heureusement, été gâté comme tout ce qui touche aux comics (Marvel comme DC comme McFarlane comme Dark Horse...), à la saga Alien et son ami Predator, sans oublier Indiana Jones et Terminator... C'est évidemment, une petite sélection du panel disponible et la liste sera bien trop longue pour tout citer !


    Malheureusement, de très nombreuses sagas n'ont pas connu le même essort et certaines licences peinent à s'imposer sur un marché surchargé des êtres loufoques créés par Lucas. Je pense, entre autre, à Gremlins, Ghosbusters, Jurassic Park, Back to the future, La Momie, Titanic ou Rocket Man ; là aussi, vous vous doutez bien que la liste est trop longue pour les citer toutes... Ce qui m'amène donc à mon sujet du jour : Jaws.


    Les Dents de la Mer, premier du nom, oscarisé à trois reprises, est un film de 1977, réalisé par le tout jeune Steven Spielberg. Il y conte l'incroyable machine de guerre qu'est le grand requin blanc. Un animal puissant, approximativement 6 mètres de long, dont le museau conique lui offre une machoire, dont la pression équivaut à plus d'une tonne, pourvue de quatre à six rangés de dents. Celle-ci lui permet, en cas de perte de dents, d'en avoir toujours une de remplacement. Il est capable de sentir une goutte de sang dans plus de 4,6 millions de litres d'eau et d'entendre une proie à 1 km de distance. Ce qui fait du lui un prédateur dangereux pour la faune mais très rarement pour l'homme... Celui-ci est d'ailleurs bien plus dangereux pour le lamnidé. Rappelons que depuis 1945, près de 95% de la population mondiale des requins a été annihilé par l'homme (cuisine, chasse, plaisir, cruauté, réchauffement...). Une espèce qui défraît la chronique régulièrement dans la presse et qui est pourtant bien moins dangereux que d'autres espèces...

    Le film Jaws est l'un des films qui m'a le plus terrifié quand j'étais gamin... Je pense me rappeler l'avoir vu vers l'âge de 8 ans et j'en garde un souvenir mémorable, puisque je ne voulais plus rentrer dans la mer, tellement le film m'avait fait peur ! Depuis, j'ai vu et revu le film à plusieurs reprises et malgré les effets spéciaux basiques, le film fait toujours son effet... La musique de John Williams est évidemment l'une des plus angoissantes du cinéma (à écouter ci-dessous) et le style de Steven Spielberg offrait un suspense insoutenable puisque les attaques de requins étaient sombres ou invisibles, et laissaient une réelle place à l'imagination... Aujourd'hui, plus le réalisateur montre du choquant, plus le spectateur apprécie...


    Très peu de produits dérivés ont vu le jour et certains sont devenus des pièces de collection. L'une d'entre elle est la représentation de Bruce ; le petit nom de la maquette de Jaws donné par l'équipe ; réalisée par Sideshow. Une pièce imposante en résine de 71 cm de long et 19 kg, dont les sculpteurs ont présenté l'animal, mâle, dans toute sa splendeur.


    On y découvre bien sûr l'aileron central si caractéristique de l'animal et sa machoire plutôt imposante. Il est representé en mode attaque, c'est-à-dire, avec les yeux noirs. En fait, une membrane se déploit sur les yeux du requin lui permettant d'être protégés ; sinon ils sont blancs. Le socle est composé de résine et laisse l'animal flotter dans l'air, lui donnant un look plutôt tranchant. Le petit écriteau Jaws, en résine, est superbe et se fixe sur le socle, grâce à un rail. A l'origine, Sideshow a sorti deux modèles. Celui que je possède et une version exclusive, au même prix, avec le shéma de la maquette. Un collector peu utile qui n'offre que peu d'intérêt... même si avec le recul, je l'aurais bien accroché au mur !

    Je vous laisse découvrir quelques clichés de cette pièce exceptionnelle :


    Il est difficile de trouver cette pièce sur la toile maintenant. Elle a été épuisée relativement rapidement et Sideshow a laissé mourir la licence malgré les réclames des fans. D'autres produits dérivés de chez Neca ou McFarlane ont vu le jour... mais on est très loin de cette réalisation qui orne ma collection éclectique et particulière, dont vous pouvez voir quelques pièces, sur mes clichés ci-dessus.

    Texte et photos par Marty