Netflix - Les maitres de l'Univers Revelation : Notre critique

Par Mulder, 21 juillet 2021

« Du point de vue narratif, notre série se déroule comme l'épisode suivant de la série animée des années 80 diffusée de 1983 à 1985. C'est la suite de cette histoire. Nous jouons avec la mythologie et les personnages originaux. personnages, et nous revisitons et creusons plus profondément certaines intrigues non résolues. Visuellement, nous avons aussi pris la décision délibérée de nous inspirer de la ligne de jouets Masters of the Universe également. Mattel possède toute cette vaste bibliothèque d'illustrations, donc nous voulions tout de suite que la série s'ouvre avec des pièces classiques de ce dessin. Mattel a été engagé dans ce look depuis qu'ils ont commencé en tant que ligne de jouets dans les années 80, et maintenant nous nous penchons dessus et l'honorons. » - Kevin Smith

Dans le cadre du San Diego Comic-Con que nous couvrons accrédité presse pour la sixième année consécutive nous avons eu l’occasion de découvrir la première partie de Masters of the universe Revelation constituée de cinq épisodes ne formant qu’une seule histoire. Cette nouvelle série d’animation se veut être une continuation de la série animée culte des années 80 Les Maîtres de l'Univers (He-Man and the Masters of the Universe).

Depuis sa création en 1982, la franchise Masters of the Universe est devenue un phénomène culturel qui englobe les jouets, la télévision, les films, les bandes dessinées, les livres et des jeux vidéo. Elle a transcendé générations et a suscité la passion des fans du monde entier. Aujourd'hui, près de 40 ans plus tard, Mattel ramène Masters of the Universe pour ravir les fans de longue date et faire découvrir à une nouvelle génération Eternia et les aventures héroïques et palpitantes des Gardiens de Grayskull. Relancé depuis peu la nouvelle gamme Masters of the Universe Origins a rencontré un énorme succès et a permis à tous les fans de la série originale de retrouver toute une gamme de personnages, véhicules mais aussi le mythique Châteaux des ombres (Greyskull). Lorsque Masters of the Universe a été lancé en 1982, il est rapidement devenu une franchise de 2 milliards de dollars à travers les jouets et les produits de consommation, solidifiant le rôle de la franchise en tant qu'élément incontournable de la culture pop dans les les années 80. He-Man était l'une des lignes de jouets les plus prolifiques et les plus vendues des années 80. Certes le film Les maitres de l’univers (Masters of the Universe) (1987) de Gary Goddard avait été non seulement une déception publique et critique mais aurait pu s’imposer comme un véritable blockbuster si une major américaine avait réellement investi un budget important (le projet d’adaptation d’un nouveau film â Sony est toujours au point mort).

Sixème série animée à aborder l’univers des Maitres de l’Univers après la série originale (1983-1985) , She-Ra, la princesse du pouvoir (She-Ra: Princess of Power)  (1985-1986) ,  He-man, le héros du futur (The New Adventures of He-Man) (1990-1991) , He-Man and the Masters of the Universe (2002 - 2003)  et She-Ra et les Princesses au pouvoir (2018 - 2020), Masters of the universe Revelation est assurément la meilleure à ce jour tend elle rend hommage à la première série mais réussit a trouver un angle d’approche intéressant.

Cette nouvelle série nous permet donc de retrouver un univers que nous connaissons et des personnages devenus cultes comme Musclor (He-Man), Skeletor, Teela, le maître d'armes (Man-At-Arms), Evil-Lyn, Orko, La Sorcière et Cringer l’animal de compagnie de Musclor. Dans cette nouvelle aventure, l’axe principal diverge pourtant de la série originale en donnant le rôle principal à Teela qui se voit confier une mission importante dont le royaume d’Eternia et l’univers entier dépendront de sa réussite. La grande réussite de cette nouvelle série est d’avoir pu tenir compte de la série originale mais aussi des progrès techniques en termes d’animation. Celle-ci se révèle ici très fluide et permet une meilleure immersion dans un univers que nous connaissons déjà. 

Le fait d’avoir le réalisateur et scénariste Kevin Smith comme producteur exécutif et showrunner montre à quel point cette série d’animation qui a tout pour devenir culte a trouvé la bonne approche pour consolider les fondations de la série originale et trouver une approche d’actualité placant au centre du récit une combattante hors pair Teela. En étroite collaboration avec Kevin Smith les studios Powerhouse Animation a trouvé un angle d’approche parfait pour redonner vie au monde d’Eternia mais aussi poser des bases solides pour une deuxième partie qui s’annonce très prometteuse.

Alors que l’on aurait pu s’attendre à une nouvelle aventure de Musclor (He-man) et de ses amis contre Skeletor, les scénario de Kevin Smith, Diya Mishra, Marc Bernardin, Tim Sheridan et Eric Carrasco permettent aux deux réalisateurs Adam Conarroe et Patrick Stannard de livrer l’équivalnt d’un film d’animation décomposé en cinq parties. Il faut ainsi reconnaitre que le premier épisode écrit par Kevin Smith permet à la série d’avoir des fondations suffisamment solides pour retenir toute notre attention. L’approche orienté plus adulte que celle de la série originale montre bien la volonté de proposer à tous ceux qui comme nous avons grandi avec cet univers de le retrouver de manière dépoussiérer. De la même manière, cette série permet de donner plus d’importance à des personnages comme notamment Scare glow qui révèle que Teela devra fait face à ces pires cauchemars pour sortir indemne de sa quête

Le casting de voix en version originale mérite amplement de retenir notre attention et on retrouve ainsi : Mark Hamill (Skeletor), Lena Headey (Evil-Lyn), Chris Wood (Prince Adam / He-Man), Sarah Michelle Gellar (Teela ), Liam Cunningham (Man-At-Arms), Stephen Root (Cringer), Diedrich Bader (King Randor / Trap Jaw), Griffin Newman (Orko), Tiffany Smith (Andra), Henry Rollins (Tri-Klops), Alan Oppenheimer (Moss Man), Susan Eisenberg (Sorceress), Alicia Silverstone (Queen Marlena), Justin Long (Roboto), Jason Mewes (Stinkor), Phil LaMarr (He-Ro), Tony Todd (Scare Glow), Cree Summer (Priestess), Kevin Michael Richardson (Beast Man), Kevin Conroy (Mer-Man).

Il faut reconnaitre qu’après avoir vu les cinq épisodes vous n’aurez qu’une envie découvrir la suite tant le cliffhanger du cinquième épisode confirme que nous avons bien ici une des meilleures séries d’animation de ces dernières années. Loin de jouer la carte de la facilité Les Maîtres de l'univers : Révélation est assurément une série culte à voir et revoir et dont la nouvelle collection de Mattel devrait rencontrer le même succès que celle de Masters of the Univers Origins.

Vous pouvez découvrir les photos officielles sur notre page Flickr
 
Synopsis :
La guerre pour Eternia culmine dans Masters of the universe : revelation, une série animée innovante et pleine d'action qui reprend là où les personnages emblématiques se sont arrêtés il y a des décennies. Après une bataille cataclysmique entre He-Man et Skeletor, Eternia est fracturée et les Gardiens du Grayskull sont dispersés. Et après que des décennies de secrets les aient séparés, c'est à Teela de réunir la bande de héros brisés et de résoudre le mystère de l'épée de pouvoir manquante dans une course contre la montre pour restaurer Eternia et empêcher la fin de l'univers.

Les Maîtres de l'univers : Révélation
Showrunner / Producteur exécutif : Kevin Smith (Clerks, Chasing Amy)
Basé sur Les maîtres de l'univers de Mattel
Producteur : Susan Corbin (He-Man et les Maîtres de l'Univers)
Producteurs exécutifs : Frédéric Soulie (He-Man et les Maîtres de l'Univers), Adam Bonnett (Descendants), Christopher Keenan (Justice League, Batman Beyond) et Rob David (He-Man et les Maîtres de l'Univers)
Scénaristes : Marc Bernardin (Castle Rock, Alphas), Eric Carrasco (Supergirl), Diya Mishra (Magic the Gathering) et Tim Sheridan (Reign of the Supermen)
Avec Mark Hamill, Lena Headey, Chris Wood, Sarah Michelle Gellar, Liam Cunningham, Stephen Root, Diedrich Bader , Griffin Newman, Tiffany Smith, Henry Rollins, Alan Oppenheimer, Susan Eisenberg, Alicia Silverstone, Justin Long , Jason Mewes, Phil LaMarr, Tony Todd, Cree Summer, Kevin Michael Richardson, Kevin Conroy. 
Compositeur : Bear McCreary (The Walking Dead, Battlestar Galactica, Outlander)
Produit par Mattel Television, Powerhouse Animation Studios
Animation de la série : Powerhouse Animation (Castlevania)
Distributeur : Netflix
Date de sortie : 23 juillet 2021 (Monde)

Photos : Copyright Netflix