Le dernier duel (The last duel)

Le dernier duel (The last duel)
Durée:152 minutes
Réalisateur: Ridley Scott
Sortie:Cinéma
Date:13 octobre 2021
Note:
Basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France - également nommé Jugement de Dieu - entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l'intelligence et l'éloquence font de lui l'un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris - une accusation que ce dernier récuse - elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L'épreuve de combat qui s'ensuit - un éprouvant duel à mort - place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.

Critique de Juliette

Le Dernier Duel s’ouvre sur une scène de tournoi de chevalerie qui voit s’affronter Jean de Carrouges (Matt Damon) à Jacques Le Gris (Adam Driver). Le premier défie le second dans un combat à mort, car sa femme, Marguerite de Carrouges (Jodie Comer), l’accuse de viol. Inspiré de faits réels, le film renvoie à l’un des derniers duels judiciaires français. Jusqu’à la fin du XIVe siècle, tout homme avait le droit d’invoquer la justice divine en cas de parjure. L’issue du combat devait révéler qui des deux protagonistes avaient dit la vérité, conformément à la volonté de Dieu. 

Après son premier film, Les Duellistes, sorti en 1977, Ridley Scott revient donc avec une nouvelle histoire de duel. On retrouve la même accumulation de scènes de combat. Mais ici, les costumes napoléoniens tirés à quatre épingles et les moustaches fines ont laissé place aux fracas des armures, aux cheveux longs, souillés de sang, de boue et de sueur. Comme lieu de tournage, le réalisateur a élu domicile en Dordogne. Il a notamment tourné plusieurs scènes aux châteaux de Beynac, de Fénelon à Sainte-Mondane et à la bastide de Monpazier. Pour son épopée moyenâgeuse, Ridley Scott a opté pour une réalisation assez classique.

L’originalité de Dernier Duel réside dans son découpage en trois parties. En tant que scénaristes, Ben Affleck, Matt Damon et Nicole Holofcener, ont fait le choix de raconter cette histoire à travers les différents points de vue des personnages de l’affaire. D’abord celui de Jean, puis de Jacques et enfin, de Marguerite. Ce procédé, qui fatalement instaure une certaine forme de lassitude, permet néanmoins de mieux comprendre la psychologie des protagonistes. 

En particulier celle de Marguerite (interprétée avec brio par Jodie Comer), la véritable héroïne du film. Faisant fi de sa condition de femme et des risques qu’elle encourt, elle crie sa vérité et ne recule devant rien pour qu’on reconnaisse son statut de victime. Un sujet qui résonne encore malheureusement à notre époque. Une chose est sûre, Me Too est passé par là et le female gaze (le point de vue féminin) prend peu à peu la place qui lui revient.

Le Dernier Duel
Réalisé par Ridley Scott
Scénario : Nicole Holofcener, Ben Affleck et Matt Damon
Basé sur le livre Le Dernier Duel : Paris, 29 décembre 1386 d'Eric Jager
Produit par William Horberg
Avec Jodie Comer, Matt Damon, Adam Driver, Ben Affleck
Directeur de la photographie : Dariusz Wolski
Montage : Claire Simpson
Musique : Harry Gregson-Williams
Production : 20th Century Studios, Pearl Street Films, Scott Free Productions, TSG Entertainment
Distribué par 20th Century Studios et Walt Disney Studios Motion Pictures
Date de sortie : 10 septembre 2021 (Mostra de Venise), 13 octobre 2021 (France), 15 octobre 2021 (Etats-Unis)
Durée du film : 152 minutes

Vu le 20 septembre 2021 au Publicis Cinémas

Note de Juliette:

Critique de Mulder

Ridley Scott est assurément un réalisateur virtuose qui a marqué de son empreinte le cinéma actuel et donné naissance à de nombreux chefs-d ’œuvres intemporels. Loin de se complaire dans la facilité, chacun de ses films reflète un véritable regard d’un auteur à l’écoute de son temps. Que cela soit des films de science-fiction (Alien (1979), Blade runner (1982), Prometheus (2012), Seul sur Mars (The Martian) (2015), Alien : Covenant (2017)),  des film d’action (Black Rain (1989), À armes égales (GI Jane) (1997)) ou des films d’aventure à grand spectacle (Gladiator (2000), Robin des bois (Robin Hood) (2010), Exodus: Gods and Kings (2014)) ou des drames contemporains (Thelma et Louise (Thelma & Louise) (1991), chacun de ses films montre l’importance à ses yeux des femmes dans notre société et l’influence qu’elles ont sur les hommes. 

Son vingt sixième film Le dernier duel (The last duel) n’est certes pas un blockbuster imposant capable de rivaliser avec son Robin des Bois (Robin Hood) et ne possède pas non plus un souffle épique digne de ces plus grands films mais pourtant indéniablement se révèle passionnant et surtout parfaitement dans l’ère du temps et dans la revendication des droits des femmes et de leur volonté de briser leur silence dans un monde dominé par les hommes. Porté par des mouvements comme #MeToo, ces revendications justifiées ont non seulement attirer l’attention sur les femmes victimes de viol mais aussi ont montré le côté abject des personnes fortunées se permettant tout en abusant de leur place dominante et en ne respectant rien. Le dernier duel (The last duel) repose sur un concept assez expérimental permettant de voir les mêmes actions passées sous trois angles de vue différents. Chacun correspondant à une partie distincte du film.

Alors que Le dernier duel (The last duel) aurait pu être un film d’action se déroulant en pleine guerre de Cent ans avec des scènes de combat homériques et par son casting hollywoodien avec Matt Damon, Adam Driver, Jodie Comer et Ben Affleck, la trame principale du film s’oriente plutôt par une lutte de classe et une femme revendiquant sa féminité et se faisant violer alors que son mari est parti en guerre et que les habitants de sa demeure (la mère de son mari et les employés sont absents). Suscitant la réflexion sur une époque barbare relayant la femme comme simple parure décorative ou des femmes battues ou violées ne pouvaient pas prendre la parole et demander justice, le courage exemplaire de Marguerite de Carrouges (Jodie Comer, une foi de plus parfaite), le dernier duel (the last duel) est une véritable expérience cinématographique intense qui nous rappelle que les inégalités sociales et les nombreuses injustices ont toujours existées. 

Le dernier duel (the last duel) témoigne indéniablement du pouvoir omniprésent des hommes, d’une justice contrôlée par les personnes puissantes et influentes mais surtout d’une leçon de courage d’une femme prête à risquer sa vie pour se battre pour la vérité. On comprend donc la volonté des scénaristes inséparables Ben Affleck et Matt Damon épaulés ici par Nicole Holofcener d’adapter sur grand écran le roman d'Eric Jager et inspirée de faits réels. En mettant en face deux hommes autrefois amis qui sont devenus rivaux, Jean de Carrouges (Matt Damon) et Jacques Le Gris (Adam Driver), le film nous montre les failles d’une époque dangereuse dans laquelle les plus fortunés se permettaient tout et prenaient un plaisir malsain à abuser de leur position dominante. Alors que Jean de Carrouges est le fils d’une personne influente et doit épouser une jeune femme pour pouvoir avoir une descendance, ses soucis d’argent l’amènent à partir sur le champ de combat sur lequel son courage héroïque fera de lui un chevalier. Le film suit donc son parcours et surtout son opposition face à Jacques Le Gris un écuyer normand érudit et qui est tombé amoureux de la femme de Jean de Carrouges malgré que celle-ci ne ressente rien pour lui et reste une femme fidèle auprès de son mari. Lorsque Marguerite de Carrouges se fait agresser par Jacques Le Gris, elle devra non seulement prouver sa bonne fois mais aussi envoyer dans l’arène son mari affronter Jacques Le Gris

Malgré sa longue durée de pratiquement deux heures trente, Le Dernier Duel (The last duel) possède un excellent rythme et en proposant trois points de vue différent nous montre la difficulté de bien percevoir la réalité. Le grand soin porté à la reconstitution historique montre que le réalisateur Ridley Scott n’a rien perdu de son don de conteur et de directeur de comédiens. Les interprétations remarquables de Jodie Comer, Matt Damon, Adam Driver, Ben Affleck font de Le Dernier Duel (The last duel) un excellent film et surtout nous montre une nouvelle fois que le cinéma n’est pas qu’un simple moyen de se divertir c’est aussi un vecteur important pour le réveil des consciences  et nous montrer que nous devons apprendre de notre passé pour construire un avenir plus juste. 

Le Dernier Duel (The last duel)
Réalisé par Ridley Scott
Scénario : Nicole Holofcener, Ben Affleck et Matt Damon
Basé sur le livre Le Dernier Duel : Paris, 29 décembre 1386 d'Eric Jager
Produit par William Horberg
Avec Jodie Comer, Matt Damon, Adam Driver, Ben Affleck
Directeur de la photographie : Dariusz Wolski
Montage : Claire Simpson
Musique : Harry Gregson-Williams
Production : 20th Century Studios, Pearl Street Films, Scott Free Productions, TSG Entertainment
Distribué par 20th Century Studios et Walt Disney Studios Motion Pictures
Date de sortie : 10 septembre 2021 (Mostra de Venise), 13 octobre 2021 (France), 15 octobre 2021 (Etats-Unis)
Durée du film : 152 minutes

Vu le 13 octobre 2021 au Gaumont Disney Village, Salle 16 place A19

Note de Mulder: