Bingo Hell

Bingo Hell
Durée:85 minutes
Réalisateur:Gigi Saul Guerrero
Sortie:Prime Video
Date:01 octobre 2021
Note:
Lorsqu'une force maléfique menace les habitants d'un quartier défavorisé, une personne âgée et courageuse tente de l'arrêter dans Bingo Hell, un film d'horreur original et diabolique. Lorsque Lupita, sexagénaire et militante de quartier, découvre que sa salle de bingo bien-aimée a été rachetée par un mystérieux homme d'affaires nommé M. Big, elle rassemble ses amis seniors pour lutter contre l'énigmatique entrepreneur. Mais lorsque ses voisins de longue date commencent à être retrouvés morts dans des circonstances macabres, Lupita découvre soudain que l'embourgeoisement est le dernier de ses problèmes. Quelque chose de terrifiant s'est installé dans le quartier tranquille d'Oak Springs, et à chaque nouveau cri de Bingo !, une autre victime devient la proie de la présence démoniaque. Alors que les cagnottes du jeu augmentent et que le nombre de cadavres ne cesse de croître également, Lupita doit faire face à l'effrayante prise de conscience que ce jeu est vraiment un jeu de vainqueurs.

Critique de Mulder

Découvert dans le cadre du festival Fantastic Fest, le cinquième volet de la série anthologique Welcome to the Blumhouse, Bingo Hell de Gigi Saul Guerrero s’avère être aisément une réussite indéniable en mixant drame social, film d’horreur et comédie noire. Il est intéressant de voir que le partenariat entre Blumhouse et Prime Vidéo a donné naissance à un cycle de films horrifiques à petits budget certes mais assez efficaces et à la réalisation soignée. Dans ce sens, le film Bingo Hell a certes une intrigue plutôt classique mais se rattrape aisément par un traitement visuel très efficace et révélant un véritable regard d’une réalisation sur notre société actuelle focalisée essentiellement sur la recherche de la réussite et sur le fait de construire sa propre famille. 

Les inégalités sociales aux Etats-Unis se voient de plus en plus par l’émergence de quartiers défavorisés comme celui d'Oak Springs montré dans ce film. Bingo Hell se veut à la foi s être un film d’horreur reposant des éléments horrifiques mai aussi une créature qui semble prendre un main plaisir à tuer des personnes pour nourrir ses noirs dessins. Face à cette créature sinisitre menaçant les personnes âgées d’un milieu défavorisé, une femme va se dresser. Lupita (Adriana Barraza) est une sexagénaire et militante de quartier. Elle va découvrir dans son quartier l’existence d’une nouvelle salle de bingo qui a pris la place d’une ancienne et qui est gérée par un homme d’affaire du nom de M. Big (Richard Brake) dont le comportement bizarre se révèlera aussi dangereux. Lupita va se rendre compte que quelque cloche dans cette salle de jeu et voit ses amis se faire tuer les uns après les autres. A chaque nouveau cri de Bingo, une autre victime devient la proie de la présence diabolique qui s’est installée dans le quartier. 

Bingo Hell rappelera à certains le film Le Bazaar de l'épouvante (Needful Things) (1993) inspiré d’un roman de Stephen king. Des éléments horrifiques vont peu à peu prendre de plus en plus d’importance et surtout montrer que M. Big prend un vrai plaisir à toumenter les personnes âgées du quartier. Le réalisateur et co-scénariste dynamite ainsi les règles actuelles des films d’horreur mettant plutôt en scène de jeunes adultes que des retraités issus d’un milieu défavorisé. Il en ressort un film d’horreur qui se laisse suivre avec un certain plaisir même si la fin  est plutôt expédiée et aurait mérité un meilleur traitement.

Bingo Hell
Réalisé par Gigi Saul Guerrero
Scénario par Gigi Saul Guerrero, Shane McKenzie, Perry Blackshear
Produit par Jason Blum, Jeremy Gold, Marci Wiseman, Raynor Shima
Avec L. Scott Caldwell, Adriana Barraza, Joshua Caleb Johnson
Directeur de la photographie : Byron Werner
Montage : Andrew Wesman
Sociétés de production : Blumhouse Television, Luchagore Productions
Distribué par Amazon Studios
Date de sortie : 24 septembre 2021 (Fantastic Fest), 1 octobre 2021 (Monde)
Durée du film : 85 minutes

Vu le 29 septembre 2021 (Prime Video press screener)

Note de Mulder: