The Parker sessions

The Parker sessions
Durée:72 minutes
Réalisateur:Stephen Simmons
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Une femme souffrant de terreurs nocturnes et rongée par un passé trouble prend une série de rendez-vous avec un psychologue. Mais trouvera-t-elle les réponses qu'elle cherche car les démons qui la hantent pourraient être le mal ou quelque chose qui n'existe pas ? Ce n'est pas un monstre ou un fantôme, mais une ombre toute noire qui l'observe de loin, ses pas qui font les cent pas devant sa maison pour essayer de forcer une fenêtre...

Critique de Mulder

"Ce n'est pas une personne, ni un monstre. Ou un fantôme. C'est une ombre. Tout, depuis ses pas qui font les cent pas devant ma maison jusqu'au bruit qu'elle fait en essayant de casser ma fenêtre. Peu importe ce que c'est, ça veut juste entrer." 

Découvert dans le cadre du festival Frightfest le premier film écrit et réalisé par Stephen Simmons révèle une véritable vision d’un réalisateur qui s’est inspiré de ses propres terreurs nocturnes et de son somnambulisme comme source d’inspiration pour son scénario et trouver la meilleure approche possible pour donner vie à son film.  Tourné dans un somptueux noir et blanc et composé en quatre actes The Parker sessions ne laissera personne insensible.

Parker (Rachell Sean) est une jeune femme troublée, au passé inquiétant. Elle décide de consulter un conseiller à propos de ses terreurs nocturnes et de voir comment y remédier. Le film suit ainsi l’évolution de cette jeune femme qui semble cacher un passé difficile et des troubles liés à son passé.  

Le réalisateur Stephen Simmons apporte une approche originale pour aborder les troubles mentaux et surtout semble tirer son inspiration de réalisateurs comme David Lynch. Alternant images du passé et du présent, le film devient assez rapidement une étude de caractère et la jeune comédienne Rachell Sean s’est totalement investie dans son rôle et cela se ressent tout au long de ce film fort, éprouvant et parfaitement maitrisé.

Loin des grosses productions hollywoodiennes, il est bon par moment de découvrir des productions indépendantes dans lesquelles le talent brut peuvent compenser un manque de budget important. Il en ressort une mise en scène très sobre et qui repose essentiellement sur des dialogues tenant en haleine et nous ramenant à nos propres peurs intimes.

The Parkers sessions
Écrit et réalisé par Stephen Simmons
Produit par Danny James, Rachell Sean, Matt Tucker
Avec Bill Gillane, Danny James, Rachell Sean
Musique : Stephen Simmons
Cinématographie : David Komatar
Montage : Stephen Simmons  
Date de sortie : 27 août 2021 (Frightfest)
Durée du film : 72 minutes

Vu le 28 août 2021 (Frightfest press screener)

Note de Mulder: