Captive

Captive
Durée:95 minutes
Réalisateur:Savvas Christou
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Un thriller psychologique tendu qui explore les liens familiaux tordus et les liens qui unissent vraiment. Lily s'enfuit de chez son père violent. Alors qu'elle pense avoir trouvé de l'aide, elle se retrouve enfermée dans une cave par le mystérieux Evan. Bien qu'il soit manifestement délirant, Evan possède une tristesse innée qui fait de chacun de ses mouvements un cauchemar imprévisible dans lequel Lily, effrayée, doit naviguer en toute sécurité. Elle se fait donc passer pour sa fille afin d'organiser son évasion.

Critique de Mulder

Il serait trop simpliste de définir Captive comme un micro-budget avec un maximum d’efficacité tant ce premier film qui a eu sa première européenne dans le cadre du festival Frighfest impose assurément le scénariste et réalisateur Savvas Christou comme un nouveau réalisateur à suivre. On ne redira jamais l’importance quel que soit le budget d’un film que celui-ci puisse reposer sur un excellent scénario, un casting parfaitement maitrisé et un réalisateur totalement investi. Dans ce sens Captive revigore suffisamment le thriller en huis clos mais aussi réussit à maintenir notre attention sans aucune fausse note.  

Fuyant son père violent, Lily (Tori Kostic) une adolescente se retrouve piégée par un homme, Evan (William Kircher) aux pulsions psychopathes qui croit qu'elle est sa fille. Après avoir tenté de s’échapper, Lily va devoir jouer au jeu d’Evan et faire comme si elle était sa fille pour rester en vie. 

Les nombreux rebondissements du film et un montage ciselé font que Captive est un premier film maitrisé qui aborde avec intelligence les thématiques de l’explosion du cocon familial et de sa reformation aussi artificielle soit elle, d’une réinvention d’une meilleure réalité quitte à forcer une personne à y adhérer et surtout celle de l’emprisonnement et d’une volonté forte de rester debout. Loin d’être un nouveau film sur une prise d’otage, Captive joue aussi bien avec la comédie lors de certaines séquences mais aussi sur la peur de l’autre pour retenir notre attention. 

Si le film réussit à être parfaitement prenant c’est grâce au personnage de Lily qui a du se construire un cocon avec un père violent et qui abusait d’elle et qui par malchance va se retrouver face à un véritable psychopathe mais avec lequel contrairement à son vrai père, elle aura une certaine marche de manœuvre une fois qu’elle aura compris comment le tromper et le manipuler pour arriver à ses fins. Dans ce sens la fin du film risque d’étonner plus d’un spectateur et en cela aussi Captive s’impose comme un premier film aussi original que réussi. Nous attendons maintenant avec impatience le nouveau film de Savvas Christou et espérons qu’il retrouvera la même efficacité dont il fait part ici.

Captive
Écrit et réalisé par Savvas Christou
Produit par Savvas Christou, Melissa Gutierrez
Avec William Kircher, Tori Kostic, Meghan Hanako, Jolene Andersen, Jairus Carey.
Musique : Dimitris Mann
Cinématographie : Manuel Velásquez
Montage : Javad Emami
Distributeur : Vertical Entertainment (Etats-Unis)
Date de sortie : 27 août 2021 (Frighfest) 
Durée du film : 95 minutes

Vu le 19 aout 2021 (Frightfest press screener)

Note de Mulder: