The Retaliators

The Retaliators
Durée:97 minutes
Réalisateur:Bridget Smith, Samuel Gonzalez
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Un pasteur intègre, Bishop (Michael Lombardi) découvre un monde violent alors qu'il cherche des réponses concernant le meurtre brutal de sa fille.

Critique de Mulder

"Depuis les premiers jours de la production, nous avons toujours pensé que le FrightFest serait l'endroit idéal pour la première de ce film. The Retaliators est un film d'horreur sans compromis, et nous sommes ravis que Paul McEvoy et le reste de l'équipe du FrightFest aient compris notre vision et nous aient invités à faire partie de l'héritage épique du genre. Nous sommes également impatients de jeter un pont supplémentaire entre la musique rock et les films d'horreur avec ce projet." - Dan Waite, président de Better Noise

Cette année, le festival de Frightfest a marqué à jamais la mémoire de nombreux spectateurs en proposant un mix parfait du film d’action et d’horreur dans ce qui est à ce jour une de nos plus belles découvertes de cette année. Alors que le cinéma hollywoodien a formaté le cinéma en proposant des blockbusters aussi impressionnants que souvent accompagnés d’un scénario minimaliste, les réalisateurs Bridget Smith, Samuel Gonzalez, jr font de The retaliators un film choc qui ose mélanger le film d’action dans la veine du Punisher, le thriller type Seven et le film d’horreur digne descendant de l’esprit Evil Dead. 

Alors que de nombreux films semblent se figer dans une ligne directrice sans surprise, l’histoire au centre du film The Retaliators commence comme un film d’horreur hyper violent pour s’orienter vers un thriller avec une pointe d’humour plutôt surprenante pour déboucher sur un film de vengeance d’une efficacité redoutable. De la même manière en donnant au personnage principal le rôle d’un prêtre père de famille dont la ligne directrice est de diffuser la parole de Dieu.

Dans The retaliators, Bishop (Michael Lombardi) est un pasteur intègre qui va découvrir un monde sombre et violent alors qu'il est à la recherche de réponses concernant le meurtre brutal de sa fille.  Sa croisade va le mettre face à un détective qui a juré de mettre fin aux exaltations de nombreux serial killers. Dès les premières images rappelant les meilleurs films d’horreur (on pensera autant à Evil dead qu’à Massacre à la tronçonneuse), l’histoire s’oriente vers la vengeance d’un père qui fait éclater toute sa rage quitte à devenir un véritable justicier dans la lignée de Franck Castle (Punisher) et se transformer en véritable machine à tuer. 

La mise en scène de Bridget Smith et Samuel Gonzalez, jr donne une véritable valeur ajoutée au scénario de The Geare Brothers . Certaines scènes les plus violentes vues cette année bénéficie d’une véritable recherche esthétique nous rappelant par moment la force visuelle de certains vidéoclips.  Impossible de ne pas voir dans ce film de nombreuses allusions à des films d’action et d’horreur des années 80 et d’y retrouver une excellente sélection de chansons rock. Ce film comprend ainsi des apparitions et des musiques de Tommy Lee de Motley Crue, Five Finger Death Punch, Papa Roach, The Hu, Ice Nine Kills, Escape The Fate.  On retrouve aussi des chansons de From Ashes To New, Bad Wolves, Cory Marks, Eva Under Fire  et de Tempt.
  
Le grand soin porté à la photographie de ce film et un montage parfaitement maitrisé font de The Retaliators un film d’une force émotionnelle rare ponctuée par une bande son excellente. Loin de vouloir suivre des modèles ayant fait leur preuve, les deux réalisateurs signent là un des meilleurs films d’action de cette année et surtout font de The Retaliators un pur chef d’œuvre cinématographique à voir et revoir avec le même plaisir.

The retaliators
Réalisé par Bridget Smith, Samuel Gonzalez, jr.
Produit par Allen Kovac, Michael Lombardi, Mike Walsh
Écrit par The Geare Brothers 
Avec Michael Lombardi, Marc Menchaca, Joseph Gatt, Katie Kelly, Abbey Hafer.
Musique : Kyle Dixon, Michael Stein
Cinématographie : Joseph Hennigan
Montage : Randy Bricker , Andy Palmer 
Date de sortie : 30 août 2021 (Frighfest)
Durée du film : 97 minutes

Vu le 3 aout 2021 (Frightfest press screener)
Revu le 22 août 2021 (Frightfest press screener)

Note de Mulder: