Crabs !

Crabs !
Durée:80 minutes
Réalisateur:Pierce Berolzheimer
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Mutés par un accident nucléaire, une horde de limules meurtrières s'abat sur une ville tranquille de Californie et sème la terreur lors de la soirée du bal de promo. Alors que les crustacés mortels se frayent un chemin à travers la population incrédule, c'est à une bande d'étudiants et de policiers déglingués de s'attaquer à la menace de crabes de plus en plus géants

Critique de Mulder

Certains films sont créés avec une telle passion du cinéma de genre qu’ils crèvent littéralement l’écran. Pour tous ceux qui ont grandi dans les années 80 des films comme Friday the 13th (1980), Gremlins (1984), The Return of Godzilla (1984), Critters (1986) mais aussi un peu plus récemment Faculty (1998) font parties intégrantes de leur ADN tant ces films ont embrasé le genre fantastique ou horrifique avec fougue et pour certains sont devenus cultes. De la même manière en découvrant le premier film écrit, produit, réalisé et monté par Pierce Berolzheimer nous renvoie à ces films mais aussi au premier film El mariachi (1992) de Robert Rodriguez tant il annonce l’émergence indéniable d’un réalisateur prometteur.

Alors que dans un contexte mondial dans lequel une pandémie ravage le monde comme si la nature avait décidé de mettre l’homme face à ses responsabilités à force d’essais dans des laboratoires et de raser des forêts entières, le réalisateur et scénariste Pierce Berolzheimer reprend le postulat du danger nucléaire pour faire revenir à la vie des limules mutantes préhistoriques génétiquement modifiées. Dès la première scène, clin d’œil évident aux films de genre des années 80, une scène marque la première rencontre mortelle entre deux jeunes américains et une limule. Le calme d’une une ville côtière de Californie va être à jamais modifié alors qu’une invasion de limules va attaquer non seulement cette ville mais pratiquement le monde entier.  Dans ce contexte, un seul groupe de jeune dont un handicapé et amoureux de la fille d’une professeure de son collège vont se dresser contre cette invasion.

A vrai dire, rien ne peut vous préparer à découvrir ce film tant celui-ci semble avoir été créé avec une telle quantité d’excellentes idées qu’il pourrait rendre jaloux certains producteurs hollywoodiens. Pierce Berolzheimer démontre ici sa culture cinématographique et son amour véritable pour les films de monstres voire un clin d’œil évident au plus énervant des personnages Star Wars Jar Jar Binks avec cet étudiant étranger qui va se découvrir être un véritable dur à cuir. Alors que Crabs ! n’aurait pu être qu’un film d’horreur aussi simpliste que parfaitement orchestré, celui-ci dépasse aisément le film de monstres violents pour aller non seulement sur le terrain du film gore (les maquillages sont parfaitement maitrisés) que du pur film de Kaiju (on pensera ainsi aussi bien à Godzilla que Pacific Rim). 

Certes Pierce Berolzheimer n’a pas eu le budget de ces blockbusters américains récents, mais son film est tellement jubilatoire qu’il embarque les spectateurs dans un voyage irrésistible dans l’histoire du cinéma américain que cela soit une scène se déroulant pendant le bal de fin d’année du collège, une scène de classe avec une professeur à se damner ou une scène dans un bar à la manière de Gremlins, Crabs ! est assurément un film voué à devenir culte qui ne recule devant rien pour marier les genres avec une telle facilité qu’il en devient addictif. Le film peut aisément se découper en trois parties et chacune montre à tel point Pierce Berolzheimer soigne son film et nous montre que le cinéma américain indépendant est capable par moment de totalement nous étonner et nous donner limite envie d’applaudir devant certaines scènes.

De la même manière le réalisateur a su s’entourer de jeunes comédiens très prometteurs. Les personnages principaux sont parfaitement traités et montrent le grand soin apporté non seulement au scénario mais aussi à la photographie et réalisation de ce film. Celui-ci nous rappelle un croisement improbable mais réussi des Goonies vs des monstres géants. Le réalisateur montre bien qu’il a pu digérer de nombreux films et en tirer le meilleur pour nous livrer non seulement l’un des meilleurs films de genre de cette année mais aussi l’un des meilleurs premiers films de cette année. Là où certains studios semblent appliquer des formules préconçues pour donner naissance artificiellement à des blockbusters, Pierce Berolzheimer serait plutôt le mauvais garçon de la classe ayant décidé de donner un grand coup de pied dans l’industrie actuelle pour montrer que le cinéma indépendant a au moins le mérite de laisser leur libre court à l’imagination à des réalisateurs qui livrent ainsi le meilleur d’eux-mêmes. Assurément Crabs ! est un film culte dont on va entendre parler longtemps après sa sortie.

Crabs !
Écrit et réalisé par Pierce Berolzheimer
Produit par Pierce Berolzheimer  
Avec Jessica Morris, Dylan Riley Snyder, Robert Craighead, Allie Jennings, Justen Overlander.
Musique par Mike Trebilcock
Montage : Pierce Berolzheimer, L. Gustavo Cooper  
Sociétés de production : Raven Banner
Distribué par Raven Banner (Canada)
Date de sortie : 26 août 2021 (Frightfest)
Durée du film : 80 minutes

Vu le 19 aout 2021 (Frightfest screener presse)

Note de Mulder: