Baby money

Baby money
Durée:93 minutes
Réalisateur:Mikhael Bassilli, Luc Walpoth
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Minny (Danay Garcia) est enceinte. Bonne nouvelle, n'est-ce pas? Pas exactement. C'est un accident plus ou moins bienvenu, mais son copain Gil (Michael Drayer) et elle s'aiment et choisissent de mener la grossesse à terme. Or, les bébés sont dispendieux et ni l'un ni l'autre des futurs parents n’est très fortuné, alors ils optent pour un petit cambriolage rapide avec Tony (Travis Hammer) et Dom (Joey Kern). Le crime tourne toutefois mal et rapidement, Dom et Gil deviennent des fugitifs. Ils se cachent chez l'infirmière Heidi (Taja V. Simpson) et son fils atteint de paralysie cérébrale, Chris (Vernon Taylor III, qui est atteint de la paralysie cérébrale dans la vraie vie). Ils se retrouvent ainsi avec des otages, en plus de devoir revendre ce qu'ils ont dérobé rapidement afin de pouvoir s'enfuir avant que les policiers leur mettent la main dessus. Personne ne voulait que les choses se déroulent ainsi, mais pour avoir l'argent nécessaire pour s'occuper d'un bébé, il faut ce qu'il faut.

Critique de Mulder

Couvrir Fantasia revient souvient à découvrir le meilleur du cinéma mondial indépendant mais aussi découvrir  de nombreux premiers films plus ou moins maitrisés et intéressants. Dans le cas de Baby money ce fut une des plus grandes déceptions de cette édition tant le film se tire en longueur et en dialogues inutiles. Réaliser un court métrage et un film reviennent à deux exercices pratiquement comparables hormis que pour un long métrage il faut un contenu séduisant et capable de retenir réellement notre attention. Malheureusement baby money manque réellement d’idées et d’une réelle vision de réalisateurs capables de transformer une histoire simple en un film susceptible de retenir notre attention.

La trame principale du film est que lorsqu'un cambriolage se transforme en une fusillade sanglante, deux fugitifs se réfugient dans la maison d'une mère célibataire en attendant que leur fougueuse (et très enceinte) conductrice de fuite élabore un plan d'évasion à temps pour un gros salaire. Certes un home invasion ou un huis clos peut servir de base solide pour donner vie à un film palpitant et aux nombreux rebondissements. Dans le cas présent, on se retrouve avec l’impression d’avoir un court métrage gonflé au maximum pour en faire un film d’une durée réglementaire.

Pourtant dans ce film il y  a quelques bonnes idées notamment proposer un thriller criminel en y injectant des personnages parfaitement maitrisés et notamment une femme enceinte, un enfant atteint de paralysie cérébrale afin de sortir des stéréotypes proposés dans ce type de films. De la même manière, Mikhael Bassilli, Luc Walpoth se révèlent plutôt bons réalisateurs et soignent l’image de leur premier film. C’est au niveau du scénario et de l’utilisation de la musique que le film aurait sacrément mérité à être amélioré. Le montage du film n’arrive pas à atténuer cette impression d’avoir un film qui s’étire en longueur car il n’a pas grand-chose à réellement raconter. 

Baby Money
Écrit et réalisé par Mikhael Bassilli, Luc Walpoth
Produit par Luc Walpoth, Nick Zuvic
Avec Michael Drayer, Danay Garcia, Joey Kern, Taja V. Simpson, Jean St. James, Travis Hammer
Musique : Oumi Kapila 
Image : Drew Bienemann
Date de sortie : Augsut 10, 2021 (Fantasia), August 31, 2021 (États-Unis)
Durée du film : 93 minutes

Vu le 06 aout 2021 (Fantasia press screener)

Note de Mulder: