Baby Don't Cry

Baby Don't Cry
Durée:90 minutes
Réalisateur:Jesse Dvorak
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Baby (Bai), une immigrante chinoise vivant en banlieue de Seattle, donne un sens à sa vie de famille difficile et à son sentiment d’exclusion grâce à ses films indépendants faits maison et ses visions animales du monde. Lorsqu’elle rencontre Fox (Vas Provatakis), un voyou des quartiers pauvres doué pour prendre de mauvaises décisions, un tourbillon d’intensité, de férocité et de sexualité les engloutit tous les deux. Oscillant entre les visions fantastiques de Baby et la philosophie punk rock de Fox, le couple plonge tête première et sans retenue dans une histoire d’amour explosive. Tout en essayant d’affronter les traumatismes de leur passé et leur futur peu prometteur, les deux amoureux peinent à faire fonctionner leur relation qui semble déjà vouée à l’échec.

Critique de Mulder

Il est très curieux de découvrir dans un festival qui célèbre le film de genre un film comme Baby qui aurait nettement plus eu sa place dans un festival comme Sundance ou  le festival du cinéma américain de Deauville tant celui-ci s’apparente à une comédie dramatique reflétant notre société actuelle. On peut aisément comprendre la volonté de la scénariste et comédienne Zita Bai de se construire un rôle sur mesure qui résonne de manière personnelle pour elle mais voilà ce premier film manque cruellement de piquant et de rythme. 

A cela rajouter qu’un film traitant de l’intégration difficile du peuple chinois aux Etats-Unis n’est vraiment pas le moment. Déjà que nous essayons d’oublier que la Chine est la cause de cette pandémie mondiale liée à la Covid 19 mais surtout l’attitude impardonnable du gouvernement chinois actuelle amène les spectateurs à préférer ne pas penser à cette situation actuelle et continuer à retrouver un semblant de vie normale. 

On ne peut donc que défendre ces immigrés chinois arrivés aux Etats-Unis et fuyant un régime autoritaire et nauséabond ne respectant ni les droits de l’homme (et encore moins les femmes) et faisant tout pour camoufler les faits et même défendre des causes abjectes comme les Talibans en Afghanistan.  Baby Don't Cry n’est pas un bon film tant il est décousu et tourne rapidement à vide à en devenir réellement ennuyeux mais il part sur un postulat intéressant.

Baby (Zita Bai) est une immigrée chinoise de 17 ans, renfermée et sensible, issue d'un foyer en difficulté, vit dans la banlieue de Seattle. Un jour, elle rencontre un délinquant de 20 ans nommé Fox (Vas Provatakis) qui lui a voilé sa caméra. Ensemble, ils s'embarquent dans un voyage tortueux pour échapper à leur destin sans espoir et tenter de construire une véritable relation. Cet amour impossible va non seulement amener Baby à revoir ses priorités mais aussi à affronter sa mère. Une telle histoire aurait pu donner naissance à une comédie dramatique intéressante si les dialogues avaient sonné justes et la réalisation réellement inspirée. Entre des scènes interminables, un manque de cohésion au niveau du montage et de l’ennui mortel que créé ce film on ne peut donc que vous conseiller de ne pas le regarder afin de ne pas perdre votre temps inutilement comme nous l’avons fait. 

Baby Don't Cry
Réalisé par Jesse Dvorak
Produit par Zeron Zhao, Qiyu Zhou 
Écrit par Zita Bai 
Avec Zita Bai, Boni Mata, Vas Provatakis, Helen Sun
Musique : Dimitris Mann
Cinématographie : Adam Leene
Montage : Qing Shao, Skylar Zhang 
Sociétés de production : Mad Hound Productions LLC
Date de sortie : 11 août 2021 (Fantasia)
Durée du film : 90 minutes

Vu le 28 juillet 2021 (Fantasia press screener)

Note de Mulder: