Brain Freeze

Brain Freeze
Durée:93 minutes
Réalisateur:Julien Knafo
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Un engrais utilisé dans une riche communauté fermée devient la source d'une mutation génétique qui transforme ses habitants en zombies. Un adolescent et sa petite sœur peuvent-ils s'échapper de l'île en quarantaine avant de se transformer en herbe ?

Critique de Mulder

“ Yes, Brain Freeze revolves around the zombie phenomenon. But you 'll find more than just characters trying to escape the traditional flesh-eaters. Here the monsters are not the Zombies (called the “Infected” in the film), but rather those at the source of the infection. The story is built around characters that I hoped would been dearing, who find themselves at the heart of this crisis. I chose to create a reality, just far enough removed from our own, to allow for the suspension of disbelief on the part of the viewer and invite them to enter my world. It Is a personal offbeat story, symbolically rich enough to give the film universal scope and appeal. It is indeed a new type of zombie movie. Many of us are inspired by genre cinema; the guilty pleasure in feeling the semi-conscious impulses that arise from our fascination with the monster. The same childhood fear that had us believe in malevolent creatures that sleep under our beds, brings us a certain kind of enjoyment when those stories find themselves on the big screen. It is pure jubilation for me to bring my childhood nightmares to life through the art of cinema. ” - Julien Knafo

Quel meilleur choix pour ouvrir Fantasia qu’une comédie horrifique canadienne rendant hommage aux films de zombies et dénonçant une nouvelle fois la mentalité inappropriée de grandes sociétés se croyant tout permis y compris mettre en danger la vie d’une petite communauté. Le second film co-écrit et réalisé par Julien Knafo après Lucidité passagère (2009) rappellera pour beaucoup les comédies horrifiques des années 80 et on pensera autant à John Carpenter qu’à Georges A Romero en découvrant pour la première fois le film Brain Freeze. 

Il est intéressant de voir que la musique de ce film est également créée par Julien Knafo ce qui confère à Bain Freeze une tonalité toute particulière. De la même manière impossible de ne pas penser aux premiers films de Peter Jackson dans cette volonté de mélanger avec brio la comédie et l’horreur. Au lieu de s’orienter vers un film gore outrancier, le scénario de Julien Knafo & Jean Barbe préfère miser sur la mise en place d’un climat dangereux et sur la transformation de personnes en « infectés ».

Après une scène d’introduction plutôt assez efficace et montrant comme une société déverse sur des terrains de golf un nouveau fertilisant afin que des joueurs aisés puissent arpenter toute l’année leurs aires de jeux, le calme de la petite communauté de l’Ile-aux-Paons va s’en retrouver à jamais modifié. En effet, cet engrais contient une substance qui va se répandre dans l’eau et transformer les habitants de cette ile en infectés cannibales qui vont se proliférer à toute vitesse. Un agent de sécurité et sa fille contaminée vont croiser la route d’un jeune adolescent solitaire et rebelle dont la mère a été infectée et qui doit protéger sa jeune sœur encore bébé. Alors qu’une quarantaine est mise en place et l’ile coupée de toute sortie possible afin de restreindre cette pandémie, survivre va être la seule alternative.

Le réalisateur Julien Knafo connait ses classiques et cela se ressent avec sa mise en scène inspirée et le déroulé de ce film qui reprend les règles fondamentales des films de zombies tout y apportant des touches sociales et naturalistes. Pour ceux qui sont fans de l’univers Resident Evil et Silent Hill, ce film leur rappellera à quel point les films d’horreur permettent d’aborder notre société actuelle en y désignant les nombreuses failles.  Le scénario met ainsi en avant une multitude de personnages et de classes sociales habitant dans cette ile mais également l’arrivée de deux tueuses professionnelles qui semblent agir de manière synchronisée en permanence. 

Brain Freeze nous surprend aussi par l’utilisation permanente d’un chroniqueur de radio qui semble rallier des idées d’extrême droite et montrer que les plus dangereux et les monstres ne sont forcément ces zombies mais ces personnes aux idées dangereuses qui semblent capables d’orienter les décisions de certaines personnes. On se doute que ce personnage est un moyen supplémentaire de donner un côté réaliste à ce film et à critiquer une nouvelle fois notre société actuelle. 

Dans notre contexte mondial pandémique, regarder un film comme Brain Freeze gagne en efficacité car on se rend compte que les erreurs humaines peuvent déclencher des situations mondiales dangereuses avec pléthores de morts et de victimes collatérales. Alors que nous ne connaissons pas les effets à long terme  du vaccin anti covid 19 ni l’évolution des variants de ce virus, on espère que l’humanité comprendra ce rappel à un respect important de la nature et aux dangers de la science moderne.

Brain Freeze
Réalisé par Julien Knafo
Produit par Barbara Shrier 
Écrit par Julien Knafo & Jean Barbe 
Avec Iani Bédard, Roy Dupuis, Marianne Fortier
Musique : Julien Knafo
Cinématographie : Marc Simpson-Threlford
Montage : Glenn Berman
Sociétés de production : Palomar
Date de sortie : 29 octobre 2021 (Canada)
Durée du film : 93 minutes

Vu le 11 aout 2021 (screener presse Fantasia)

Note de Mulder: