The Righteous

The Righteous
Durée:97 minutes
Réalisateur:Mark O'Brien
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Un homme accablé ressent la colère d'un Dieu vengeur après que lui et sa femme aient reçu la visite d'un mystérieux étranger.

Critique de Mulder

« The Righteous is a film that I wrote and directed and i star in and produced as well. It's basically about you know a man facing the wrath of a vengeful god. So, it's kind of very dark and kind of a psychological horror i guess in a way exploring faith and the lack thereof and you know the mistakes made in the past and how you have your comeuppance is kind of what it's about it's pretty dark. » - Mark O'Brien

Le premier film du comédien Mark O'Brien s’avère être un brillant exercice de style tant il se révèle aussi original que très réussi esthétiquement. Sur un scénario qu’il a lui-même écrit, Mark O'Brien nous montre une nouvelle fois le côté intemporel du format noir et blanc. Celui-ci apporte une qualité indéniable à ce huis-clos traitant de la croyance, de notre humanité et du fait de savoir prendre des décisions importantes de manière amplement méditée. The Righteous aurait pu être un des épisodes de la série culte Twilight zone tant il semble suivre la même trame et même économie de moyens sans négliger à aucun moment l’histoire contée. Si les épisodes de cette série continue à influencer de nombreux réalisateurs cela repose non seulement sur la qualité scénaristique indéniable de cette série mais également d’une vision d’un réalisateur engagé et d’un casting parfaitement maitrisé. Il en est de même pour The Righteous qui marque les débuts très prometteurs de Mark O'Brien comme réalisateur.

Dès les premières minutes du film et une scène d’introduction chargée en émotions nous découvrons un ancien prêtre, Frederic Mason (Henry Czemy) ayant quitté la soutane pour fonder famille. Ce qui aurait pu être pour lui et sa femme Ethel Mason (Mimi Kuzyk) un nouveau départ avec l’arrivée d’un enfant, va se retrouver être un véritable enfer lorsque celui-ci est tué lors d’un accident de la route. Quelques temps après, un soir, sa femme et lui reçoivent la visite d’un jeune inconnu, Aaron Smith (Mark O’Brien) qui va bouleverser leur vie. Il est intéressant de voir comment le scénariste et réalisateur a su mélanger avec brio une ambiance proche de la série La quatrième dimension mais aussi y injecter un regard critique sur le rapport entre l’homme et la religion. Ce qui aurait pu être un thriller proche du home invasion se transforme plutôt vers un rapport à la foi entre un inconnu qui s’incruste dans la vie deux honnêtes personnes vivant simplement en retrait de la société

Ce film d’horreur psychologique bénéficie non seulement d’un excellent trio de comédiens Henry Czemy, Mimi Kuzyk et Mark O’Brien mais surtout bénéficie d’une mise en scène inspirée qui évite de se vautrer dans du théâtre filmée avec son décor pratiquement unique (tout le film se déroule à trois scènes près dans la maison et son extérieur de Frederic et Ethel Mason) Le grand soin porté à la photographie du film et la musique d’Andrew Staniland donne à ce premier film toute sa splendeur et surtout témoigne que le comédien Mark O'Brien a su mettre en pratique ses acquis dans des tournages auprès de réalisateurs aguerris comme Noah Baumbach, Jason Reitman, Drew Goddard et Denis Villeneuve.

The righteous s’impose enfin par son dernier acte très réussi et qui impose ce film comme l’un des temps forts du festival canadien Fantasia. Nous ne pouvons que vous encourager à découvrir ce film lorsqu’il sortira au cinéma ou sur une plateforme de streaming comme Netflix et Prime Video.

The righteous
Écrit et réalisé par Mark O'Brien
Produit par Mark O'Neill, Allison White
Avec Henry Czerny, Mimi Kuzyk, Mark O'Brien, Mayko Nguyen, Kate Corbett, Nigel Bennett.
Musique : Andrew Staniland 
Directeur de la photographie : Scott McClellan
Montage : K. Spencer Jones 
Date de sortie : 15 août 2021 (Fantasia)
Durée du film : 97 minutes

Vu le 14 août 2021 (Accès presse Fantasia)

Note de Mulder: