Frank & Zed

Frank & Zed
Durée:90 minutes
Réalisateur:Jesse Blanchard
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Deux cadavres réanimés, qui dépendent l'un de l'autre pour leur survie, vivent une vie de solitude jusqu'à ce qu'un magistrat avide de pouvoir pousse un groupe de villageois à attaquer leur château solitaire, réalisant ainsi une ancienne prophétie : L'orgie de sang.

Critique de Mulder

" Aussi amusant qu'effrayant " - Tom Holland (Child's Play, Fright Night)

Dans le cadre du festival Fantasia qui se tiendra du 5 au 25 aout nous avons eu la chance de pouvoir découvrir l’’excellent film de Jesse Blanchard. Imaginez un mixte d’Evil Dead, de Meet The Feebles, Frankenstein et de Dark Crystal avec une touche de Frankenweenie et vous aurez une bonne idée des nombreuses inspirations de ce film réservé à un public friand de films d’horreur déjantés et réussis.  

Alors que nous sommes rentrés dans l’ère du numérique, des effets spéciaux spectaculaires, de flots discontinues d’images de synthèse, de budgets les plus colossaux les uns que les autres, le réalisateur et scénariste Jesse Blanchard s’apparente à un véritable réalisateur résistant d’une époque révolue dans laquelle on concevait encore des films dans son garage, que l’on utilisait un véritable savoir faire pour faire un film sans réel budget mais avec une réelle inventivité et une joie de faire une film librement. A bien regarder Frank & Zed impossible de ne pas penser aux premiers films de Peter Jackson notamment Meet the feebles, un film proche du gore avec des marionnettes comme c’est le cas ici. Pourtant à comparer les deux films, Frank & Zed se révèle bien supérieur par son traitement et le fait de mélanger astucieusement conte horrifique et heroic-fantasy tout en nous rappelant à quel point l’œuvre de Mary Shelley Frankenstein.

Nous découvrons ainsi après une introduction plutôt assez musclée, deux monstres Frank & Zed qui doivent braver une malédiction et devoir affronter des humains à la solde d’un despote qui ne rêve que de grandeur. L’intrigue parait sommaire à première vue mais le traitement fait preuve d’une totale liberté artistique et réussit autant à nous rire que peur en même temps. En cela le film nous rappelle bien l’excellent film de Sam Raimi Evil dead qui plongeait les spectateurs dans un monde horrifique dans lequel les puissances des ténèbres prenaient plaisir à tourment Ash et ses amis lors d’une nuit qui allait à jamais sceller son destin. 

Derrière ce film tourné uniquement avec des marionnettes, le réalisateur Jesse Blanchard nous ferait presque oublier l’exploit véritable d’apporter à celles-ci une véritable humanité et recourir à des images choc avec son flot de sang et de scènes horrifiques qui rendraient instantanément heureux ceux qui aiment célébrer Halloween. Derrière ce duo atypique entre un digne descendant de Frankenstein qui se nourrit d’électricité pour rester en vie et son comparse qui ne manque que des cerveaux que cela soit d’animaux ou d’humains, on découvre deux monstres attachants qui ne cherchent qu’à vivre loin de la société. 

Une autre qualité de Frank & Zed est même que s'il s’agit ici d’un film très violent, les marionnettes ont été concues avec un savoir-faire indéniable et les nombreuses scènes sont parfaitement maitrisées au point d’arriver par moment à suivre l’histoire et à oublier la prouesse technique derrière le film pour arriver à un tel résultat. Ce film nous rappelle ainsi un temps où les films d‘horreur pouvaient encore se permettre certaines idées folles et non pas être aseptisés au possible pour plaiire au plus grand nombre.

Frank & Zed est d’autant plus une réelle réussite et un film choc pour les studios Puppetcore qu’il s’agit d’un premier film qui ne lésine à aucun moment à déferler des litres de sang, des sévices les plus monstrueux les uns que les autres mais avec un véritable talent que cela passe facilement et évite de faire de ce film une série B ou Za désargentée. Le réalisateur Jesse Blanchard est assurément un jeune réalisateur surdoué qui a su aller jusqu’au bout de ses ambitions et donner vie à un film électrisant qui ne laissera personne insensible.

Frank & Zed 
Écrit et réalisé par Jesse Blanchard
Produit par Jesse Blanchard, Josh Pangell
Producteurs exécutifs : Evan Baily, Jane McGregor
Avec Steve Overton, Jason Ropp
Musique : Michael Plowman
Image : Patrick Blevins 
Durée du film : 90 minutes

Vu le 30 juillet 2021 (screener presse)

Note de Mulder: