Jolt

Jolt
Durée:91 minutes
Réalisateur:Tanya Wexler
Sortie:Prime Video
Date:23 juillet 2021
Note:
Lindy est une superbe femme pleine d'humour qui porte un douloureux secret. En raison d'un trouble neurologique rare, elle éprouve des pulsions de rage et de meurtre qui ne peuvent être contrôlées que lorsqu'elle se choque avec un appareil à électrodes. Incapable de trouver l'amour et sa place dans ce monde, elle accorde finalement sa confiance à un homme dont elle tombe éperdument amoureuse avant de le retrouver assassiné. Le coeur complètement brisé et dans une colère noire, elle se donne pour mission de venger le meurtre de cet homme tout en étant poursuivie par la police en tant que principale suspecte du crime.

Critique de Mulder

Alors que nous attendons avec impatience de retrouver des films d’action aussi efficaces que ceux de la saga cinématographique John Wick et plus récemment Nobody (2021) en scrutant les sorties cinéma à venir, le film Jolt arrive quant à lui directement sur Prime Video et réussit à s’imposer comme une des meilleures nouveautés de cette plateforme de streaming. Il faut reconnaitre que les précédents films de la réalisatrice Tanya Wexler n’ont pas particulièrement marqué nos esprits que cela soit Finding North (1998), Ball in the House (2001), Hysteria (2011) ou encore Buffaloed (2019) dont le seul réel intérêt fut la présence de Zoey Deutch. Pourtant, Jolt dépasse notre attente et s’impose comme un excellent film d’action avec quelques pointes d’humour et surtout la présence de la toujours aussi sublime Kate Beckinsale (Pearl Harbor (2001), Underworld (2003), Total Recall (2017), The Only Living Boy in New York (2017)..)

Après une introduction plutôt assez efficace décrivant l’enfance difficile de Lindy (Kate Beckinsale) liée à un trouble neurologique rare décuplant sa force et provoquant des excès de rage incontrôlable, celle-ci se voit confiée à une clinique pour qu’on lui applique un traitement révolutionnaire. Des années plus tard, Lindy peut arriver à pratiquement contrôler ses excès de rage en se choquant avec un appareil à électrodes mais reste suivie par un psychologue afin de suivre l’évolution de son traitement. Après avoir été virée de son poste de videuse, le meurtre du premier homme dont elle est tombée amoureuse la plonge dans une vendetta personnelle alors que les forces de l’ordre piétinent dans leur enquête pour trouver le tueur. Les forces de l’ordre la poursuivent également comme leur principale suspecte. Il en ressort une succession de scènes d’action très efficaces et de courses poursuites qui n’ont rien à envier aux productions hollywoodiennes des Majors.

Il est intéressant de voir l’impact qu’a eu la saga cinématographique sur le cinéma d’action actuel. Non seulement au niveau de l’impact visuel mais aussi au point de vue du montage et du choix d’un casting collant parfaitement au film. Alors que la carrière de Keanu Reeves semblait au point mort, John Wick l’a de nouveau ramené en état de grâce et relancé sa carrière (un nouveau film de la saga Matrix sortira cette année et un nouveau John Wick l’année prochaine). On comprend donc aisément la présence de Kate Beckinsale dans ce film surtout qu’elle a toujours été impeccable dans des films d’action comme ceux de saga cinématographique Underworld (2003-2016).

De la même manière, le montage et l’approche visuelle de Jolt lui confèrent un look très graphique et assez proche de celui des films de super-héros actuels. Impossible de ne pas penser au personnage Miss Hulk de Marvel en découvrant la dilatation de ses pupilles (ce clin d’œil est évident). De la même manière Jolt semble prendre en exemple des films comme Smokin' Aces  (2006), Crank (2006), Atomic Blonde (2017) ce qu ilui donne  un aspect survitaminé que rien ne peut arrêter. Le montage frénétique va dans ce sens et nous rappelle les effets d’un excellent roller coaster dans lequel nous sentons une accélération permanente. On se doute bien que si le succès public sur Prime Video une suite pourrait avoir lieu tant la fin ouverte amène suffisamment de matières pour que Lindy devienne une super agent se lançant dans des missions dangereuses.

Certains protesteront que jolt n’est qu’une simple série B construite autour des scènes d’actions spectaculaires et que Kate Bekinsale n’arrive pas à détrôner Charlize Theron comme la meilleure comédienne actuelle de films d’action. Pourtant Jolt s’impose comme un film réussi que l’on reverra avec le même plaisir tant son efficacité est indéniable et sa courte d’urée (91 minutes) parfaite pour un film d’action qui évite de perdre du temps avec de longs et ennuyeux dialogues ou des scènes de remplissage inutiles.

Jolt
Réalisé par Tanya Wexler
Écrit par Scott Wascha
Produit par David Bernardi, Sherryl Clark, Robert Van Norden, Les Weldon, Yariv Lerner
Avec Kate Beckinsale, Bobby Cannavale, Jai Courtney, Laverne Cox, David Bradley, Ori Pfeffer, Susan Sarandon, Stanley Tucci. 
Image : Jules O'Loughlin
Montage : Chris Barwell, Carsten Kupanek, Michael J. Duthie
Musique : Dominic Lewis
Production : Millennium Media, Busted Shark Productions, Campbell Grobman Films, Electric Films
Distribué par Amazon Studios
Date de sortie : 23 juillet 2021 (Etats-Unis, France)
Durée du film : 91 minutes

Vu le 23 juillet 2021 (Prime Video)

Note de Mulder: