A-ha the movie

A-ha the movie
Durée:109 minutes
Réalisateur:Thomas Robsahm
Sortie:Cinéma
Date:Non communiquée
Note:
Le tube d'a-ha, Take On Me, reste l'une des chansons les plus jouées du dernier millénaire. Le documentaire suit le groupe sur une période de quatre ans, racontant comment trois jeunes Norvégiens ont réalisé leur rêve impossible de devenir des stars internationales de la pop.

Critique de Mulder

Fondé en 1982, le groupe norvégien A-ha composé de Paul Waaktaar-Savoy (guitares), Magne Furuholmen (claviers et guitares), et Morten Harket (chant) a marqué à jamais les années 80 en enchainant de nombreux hits. Le premier album Hunting High and Low sorti en 1985 comprenait leur plus gros succès Take on me (1,2 milliards de vue sur Youtube). A ce jour le goupe a sorti dix albums studios : Hunting High and Low (1985), Scoundrel Days (1986), Stay on These Roads (1988), East of the Sun, West of the Moon (1990), Memorial Beach (1993), Minor Earth Major Sky (2000), Lifelines (2002), Analogue (2005), Foot of the Mountain (2009), Cast in Steel (2015) et vendu plus de 55 millions d’albums. 

Il était donc inévitable qu’un jour un documentaire allait sortir et revenir sur la carrière de ce groupe de leur début difficile à leur apogée et déclin liés à des soucis personnels entre les trois membres du groupe. Cet excellent document permet de mieux comprendre comment la célébrité a détruit leur amitié et a amené le groupe à se séparer à de nombreuses reprises. A travers différentes interviews de Paul Waaktaar-Savoy, Magne Furuholmen et Morten Harket, on comprend mieux l’histoire du groupe, sa force et les nombreux conflits internes qui empêchent celui-ci de produire un nouveau disque alors que le monde entier continue à les aduler et à écouter leurs premiers albums avec un plaisir intact.

L’histoire du groupe norvégien A-ha tient presque du conte de fées tant il était improbable qu’un groupe norvégien puisse rencontrer un tel succès. Pourtant ces trois norvégiens passionnés de musique et fans des groupes Queen et Velvet Underground sont partis à Londres tenter leur chance et ont réussi à s’imposer avec le hit Take On me et un premier album qui a marqué à jamais le monde musical. Il faut reconnaitre que la voix de Morten Harket, une musique synth-pop et le vidéoclip de Take on me réalisés par Steve Barron (Teenage Mutant Ninja Turtles (1990)) a pu fédérer une audience mondiale. Devenu véritable phénomène mondial A-ha a vu le succès changer à jamais leur vie mais aussi créer des tensions dans le groupe. Alors que Morten Harket se retrouvait à la une de nombreux magazines, les autres membres du groupe restaient dans l’ombre et ont décidé peu à peu de créer leur propre univers musical. 

Les nombreux entretiens et les séquences inédites proposés dans ce documentaire permettent de voir sous un angle nouveau l’histoire de ce groupe et surtout d’apprendre nombreuses anecdotes croustillantes notamment leur participation sur la musique du film James Bond The Living Daylights et leur collaboration difficile avec John Barry. Le réalisateur Thomas Robsahm a pu suivre ce groupe lors d’une tournée et ainsi capter de nombreuses scènes en coulisses mais aussi les réactions des membres du groupe. Il en ressort un documentaire passionnant qui se dévore tout simplement et nous ramène dans les années 80.

Certes le groupe A-ha a perdu avec les années de leur prestige et leur musique semble datée et représentative d’une époque révolue Pourtant on ne peut que saluer ce groupe qui n’a jamais cherché à répéter des formules préconçues mais à continuer à faire la musique qu’ils aiment toujours aussi intuitive et originale. Assurément A-ha le film (A-ha the movie) de Thomas Robsahm fut un des temps forts du festival Tribeca et on ne peut que vous encourager à découvrir ce film et à réécouter les albums de groupe mythique.

A-ha le film (A-ha the movie)
Écrit et réalisé par Thomas Robsahm
Produit par Yngve Sæther, Thomas Robsahm  
Avec Morten Harket, Magne Furuholmen, Pål Waaktaar-Savoy
Musique : A-Ha
Directeur de la photographie : Aslaug Holm
Montage : Hilde Bjørnstad
Date de sortie : 12 juin 2021 (Tribeca)
Durée du film : 109 minutes

Vu le 11 juin 2021 (accès presse Tribeca)

Note de Mulder: