Effacer l'historique

Effacer l'historique
Durée:106 minutes
Réalisateur:Benoît Delépine, Gustave Kervern
Sortie:Cinéma
Date:26 août 2020
Note:

Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique..

Critique de Mulder

Découvrir un film écrit et réalisé par le duo Benoît Delépine et Gustave Kervern revient souvent à retrouver un univers à part dans lequel les laissés-pour-compte sont mis en avant et notre société de consommation pointée du doigt pour ses trop nombreuses imperfections et pour ne pas laisser les mêmes chances pour tous pour accéder à une vie agréable. Après Aaltra (2004), Avida (2006), Louise-Michel (2008), Mammuth (2010), Le Grand Soir (2012), Near Death Experience (2014), Saint-Amour (2015) et I Feel Good (2018).

Cette fois-ci les deux réalisateurs et scénaristes s’attaquent non seulement à internet mais aussi aux différentes addictions (que cela soit à des séries ou à des voix au téléphone). Ils profitent également pour pointer un regard assez juste sur le manque de contrôle de facebook et des réseaux sociaux sur lesquels des vidéos peuvent réellement atteindre des personnes et s’apparenter à du harcèlement moral. On découvre ainsi Il y a Marie (Blanche Gardin), victime de chantage avec une sextape filmée un soir trop arrosée par un maitre chanteur incarné par le comédien Vincent Lacoste, Bertrand (Denis Podalydès), dont la fille est harcelée au lycée, et Christine (Corinne Masiero), chauffeur VTC dont les notes de ses clients sont mauvaises.

Ce que l’on apprécie particulièrement dans les films de Benoît Delépine, Gustave Kervern c’est que malgré un certain succès rencontrés au cinéma, ils continuent à faire le cinéma qu’ils aiment librement et préfèrent garder cette indépendance plutôt que de jouer des règles dictées par des studios affichant avant tout la volonté d’en faire des produits marketing que des véritables films d’auteurs. Là où le politiquement correct continue à trop souvent s’appliquer dans certains films, les deux réalisateurs n’ont pas peur de se mettre à dos certains géants des nouvelles communications. Que cela soit en critiquant sèchement Facebook, les abonnements cherchant avant tout à faire payer un maximum d’argent à des personnes se laissant trop souvent manipulés malgré eux ou encore en tapant fortement sur le côté esclavagiste de certains métiers comme les livreurs (la scène avec Benoit Poelvoorde vaut réellement de découvrir ce film).

Effacer l’historique repose aussi sur un excellent trio principal Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero, mais aussi sur de nombreux seconds rôles. Certes ce casting fait que nous avons l’impression d’avoir une succession de courtes scènes qui s’enchainent peut être trop mécaniquement mais les dialogues sont excellents et c’est pratiquement impossible de rester insensible à cette comédie sociale populaire et qui ne manque pas de piments.

Effacer l’historique
Un film écrit et réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern
Produit par Benoît Delépine, Gustave Kervern, Sylvie Pialat, Benoît Quainon
Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero, Vincent Lacoste, Benoît Poelvoorde, Bouli Lanners, Vincent Dedienne, Philippe Rebbot, Michel Houellebecq, Clémentine Peyricot, Lucas Mondher, Yolande Moreau, Denis O'Hare, Jackie Berroyer
Directeur de la photographie: Hugues Poulain
Montage : Stéphane Elmadjian
Production : Les films du Worso, No Money Productions
Distribution : Ad Vitam (France)
Date de sortie : 22 août 2020 (France)
Durée : 106mns

Vu le 29 aout 2020 au Gaumont Disney Village, Salle 7 place A21

Note de Mulder: