Logo
Accueil > Tests BR/DVD/VOD > La passion Van Gogh

Test de La passion Van Gogh

  • Paris, été 1891, Armand Roulin est chargé par son père, le facteur Joseph Roulin, de remettre en mains propres une lettre au frère de Vincent van Gogh, Theo. En effet, la nouvelle du suicide du peintre vient de tomber. Armand, peu enchanté par l’amitié entre son père et l’artiste, n’est pas franchement ravi par sa mission. À Paris, le frère de Van Gogh est introuvable. Le jeune homme apprend alors par Père Tanguy, le marchand de couleurs du peintre, que Theo, visiblement anéanti par la disparition de son frère aîné, ne lui a survécu que quelques mois. Comprenant qu’il a sans doute mal jugé Vincent, Armand se rend à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé ses derniers mois, pour essayer de comprendre son geste désespéré. En interrogeant ceux qui ont connu l’artiste, il découvre combien sa vie a été surprenante et passionnée. Et que sa vie conserve une grande part de mystère.

Résumé du test

  • La passion Van Gogh
    • Test effectué le 14 avril 2018

    • Film: 4
    • Image: 3.5
    • Son: 3.5
    • Interactivité: 3
    • Bonus: 4.5
    • Note Générale: 3,7

Test

  • LA PASSION VAN GOGH est le premier long métrage entièrement peint à la main. Écrit et réalisé par Dorota Kobiela et Hugh Welchman, il est produit par BreakThru Films (Pologne) et Trademark Films (Royaume-Uni). Grâce au film, les toiles de Vincent Van Gogh prennent vie. Chacun des 62 450 plans est une huile peinte à la main par 90 artistes professionnels venus de toute l’Europe, et même du monde entier, pour participer à ce projet aux studios Loving Vincent, situés en Pologne et en Grèce. La vie passionnée et funeste de Van Gogh – comme sa mort mystérieuse – sont aussi remarquables que son oeuvre.

    Aucun artiste n’a suscité davantage de fantasmes que Vincent Van Gogh. Qualifié tour à tour de martyr, de satyre lubrique, de fou, de génie et de paresseux, le véritable Vincent se dévoile dans ses lettres tout en disparaissant, au fil du temps, derrière son mythe. Comme il l’a lui-même écrit dans sa dernière lettre : «On ne peut s’exprimer que par nos tableaux». Dès lors, pourquoi ne pas le prendre au mot et laisser les toiles nous raconter la véritable histoire de Vincent Van Gogh ?

    LA PASSION VAN GOGH a d’abord été tourné comme un film en prises de vue réelles avec des acteurs en chair et en os, puis chaque plan a été peint à l’huile. Le résultat final est un mélange entre le jeu des comédiens et le travail des peintres-animateurs. Le film est interprété par de célèbres comédiens correspondants aux personnages des toiles de Van Gogh.

    Nous avons pu découvrir ce film en DVD un peu avant sa sortie et nous avons apprécié le soin porté au transfert vidéo ainsi que la convivialité de cette édition comprenant un excellent making-of de quatre-vingt minutes . Le transfert bénéficie d’un ratio en 1.33 :1

Bonus

  • On trouvera en bonus un making of (80mns46) une featurette sur le doublage de Pierre Niney (03mns02)