Logo
Accueil > News > Prix > Oscars : La mode française aux Oscars

News

Prix - Oscars : La mode française aux Oscars

  • 22.09.2014

    C’est une icone de la mode qui représentera la France dans la catégorie de l’Oscar du Meilleur Film étranger. Le comité de sélection officiel, auquel appartenaient entre autres cette année les réalisateurs Mia Hansen-Løve, Agnès Jaoui et Régis Wargnier, a annoncé son choix ce jour. La vedette de deux biographies filmiques cette année, le couturier Yves Saint Laurent entrera finalement dans la course aux 87ème Oscars sous les traits de Gaspard Ulliel dans la version de Bertrand Bonello.

     

    Après une première en compétition au dernier festival de Cannes, Saint Laurent sortira dans les salles françaises après-demain, soit quelques jours à peine avant la fin de la période d’éligibilité dans la catégorie du Meilleur Film étranger, le 1er octobre. Le Yves Saint Laurent de Jalil Lespert avec Pierre Niney, sorti au mois de janvier, avait déjà familiarisé plus d’un million et demi de spectateurs français avec la vie du créateur légendaire. En tant que porteur des couleurs françaises, Saint Laurent prend le relais de Renoir de Gilles Bourdos, le candidat peu chanceux de l’année dernière. Le dernier film français à être nommé aux Oscars dans la catégorie des films non-anglophones était en effet Un prophète de Jacques Audiard, il y a cinq ans, tandis que le dernier gagnant reste toujours Indochine de Régis Wargnier, il y a 22 ans !

     

    La liste officielle de tous les pays qui participeront cette année aux différentes étapes de sélection de l’Oscar du Meilleur Film étranger sera connue d’ici quelques semaines. En dehors du candidat français, on connaît déjà ceux de la Belgique (Deux jours une nuit des frères Dardenne), du Brésil (Au premier regard de Daniel Ribeiro), du Canada (Mommy de Xavier Dolan, sortie française le 8 octobre), du Chili (Tuer un homme de Alejandro Fernandez Almendras, sortie française le 1er octobre), de la Géorgie (La Terre éphémère de George Ovashvili, sortie française le 3 décembre), de la Hongrie (White god de Kornel Mundruczo, sortie française le 3 décembre), d’Israël (Le Procès de Viviane Amsalem de Ronit et Shlomi Elkabetz), de la Mauritanie (Timbuktu de Abderrahmane Sissako, sortie française le 10 décembre), de la Norvège (1001 grammes de Bent Hamer, sortie française le 24 décembre), de la Pologne (Ida de Pawel Pawlikowski), du Portugal (Et maintenant ? de Joaquim Pinto, sortie le 19 novembre), de la République Dominicaine (Cristo Rey de Leticia Tonos Paniagua) et de la Turquie (Winter sleep de Nuri Bilge Ceylan, Palme d’or), sortis en France ou sortant prochainement.