Logo
Accueil > News > OCS > The Deuce : Un début saison 2 très prometteur

News

OCS - The Deuce : Un début saison 2 très prometteur

  • 8 septembre 2018

    « C’est le moment où il est devenu évident pour la première fois que la pornographie hardcore allait devenir un courant populaire dans la culture américaine et dans l’inconscient collectif » - David Simon

    La saison 2 de la serie événement The Deuce sera diffusée dès lundi 10 septembre à 20h55 sur OCS City.

    En 1977, cinq années ont passé depuis la fin de la première saison. Dans le quartier agité et instable de Times Square, la créativité artistique foisonne. Le disco et le mouvement punk sont à leur apogée et la culture pornographique rencontre une attractivité de plus en plus importante auprès des américains. Devenu une véritable industrie sur la côte Ouest, le porno est un business florissant et sérieux : de nombreuses productions à gros budgets voient le jour.. Dans un New-York où la fête et la drogue battent leur plein, le milieu de la nuit vit une véritable révolution :prostituées, mafieux, étudiants en quête de liberté, homosexuels, agents de police corrompus et féministes activistes se côtoient et forment un microcosme en ébullition.

    L’ancien journaliste David Simon et le célèbre auteur de polars George Pelecanos ont fait naître de nouveaux codes narratifs mêlant à la fois sociologie, reportage-documentaire et fiction. Cette révolution dans l’écriture déjà incarnée par The Wire, saluée par la critique, s’installe véritablement avec The Deuce. Ici, la mise en scène naturaliste et engagée se veut le témoignage d’une période hostile et toxique : l’Amérique de Richard Nixon. Le duo est ainsi capable de raconter comme nul autre l’histoire de personnages tragiques enlisés dans une époque sombre, une société défaillante, avec une précision et un sens de la tragédie sans pareil. On retrouve dans The Deuce une attention particulière accordée aux enjeux socio-politiques. Un travail de titans, exécuté par des mains de maîtres !

    Derrière la caméra, de nombreux réalisateurs bien connus du petit écran intègrent également le projet : Alex Hall (Treme, disponible en replay sur OCS Go), Steph Green (The Americans), Uta Briesewitz (Westworld, disponible en replay sur OCS Go), Zetna Fuentes (Jane the Virgin), Susanna White (Generation Kill, disponible en replay sur OCS Go), Tricia Brock (Mozart in the jungle, Younger), Tanya Hamilton (The Chi) et Minkie Spiro (Call the Midwife, Downton Abbey).

    En marge de Candy (Maggie Gyllenhaal) qui est maintenant une réalisatrice prolifique de films porno et de Vincent Martino (James Franco), qui suite à son succès avec le Hi-Hat et le French Parlor, est devenu propriétaire de plusieurs boîtes de nuit, nous retrouvons toujours côté casting le jumeau de Vincent, Frankie, qui gère avec difficulté le Show Land, son sex-shop. Les proxénètes C.C. (Gary Carr) et Larry Brown (Gbenga Akinnagbe) sont amenés à se réinventer face à un marché du sexe qui évolue trop vite pour eux. De son côté, Abby (Margarita Levieva), tente d’insuffler un renouveau au Hi-Hat pour en faire un incubateur d’art underground, ce qui ne sera pas sans conséquence sur sa relation avec Vincent… Darlene (Dominique Fishback) et Lori (Emily Meade), abandonneront-elles définitivement les maisons closes au profit des plateaux de tournage de films X à gros budget ?

    C’est dans ce cadre encore plus subversif que celui de la première saison que nous retrouverons nos protagonistes. Chacun leur tour et pour des raisons qui leurs sont propres, ils animeront cette fresque new-yorkaise et convergeront vers un objectifs commun : tirer leur épingle du jeu ! Parmi les acteurs figurent aussi des invités de marque comme Zoe Kazan de The Big Sick, Ralph Macchio de Karaté Kid, Mustafa Shakir de Luke Cage, David Krumholtz de Living Biblically, ou encore Don Harvey de The Night Of (disponible en replay sur OCS Go).

    Nous avons eu la chance de découvrir les quatre premiers épisodes de la saison 2 de cette excellente série qui réussit à retranscrire à la perfection l’ambiance de la fin des années 70. Une période dans laquelle la liberté semble être le maitre mot que cela soit celle de l’expression ou de l’émancipation du milieu du cinéma pornographique. D’une cérémonie récompensant les réalisateurs, le casting de certains films pour adulte à la volonté du personnage Candy de faire carrière tout dans ces premiers épisodes sonne juste. Certes certaines scènes comme dans la saison 1 risquent de choquer certaines personnes mais il n’y a pas d’autres manières d’aborder justement un milieu malsain dans lequel les drogues et le sexe règnent en maitre.

    Cette seconde saison reprend cinq années après les événements qui se sont déroulés dans la première. Les premiers épisodes donnent encore plus d’importance au personnage de Candy toujours interprété à la perfection par la comédienne Maggie Gyllenhaal. On retrouve également autour d’elle l’excellente jeune comédienne Dominique Fishback (Darlene), que nous avons pu interviewer dans le cadre du festival du cinéma américain cette semaine mais aussi le toujours aussi inspiré James Franco qui semble prendre un malin plaisir à casser son image.

    The Deuce dès ses premiers épisodes de cette nouvelle saison s’impose comme une réussite examplaire et montre une nouvelle fois la volonté de HBO de proposer des séries propres à devenir cultes et surtout donnant à des comédiens matière à camper des personnages ambigus et passionnants.

    The Deuce
    Saison 2 inédite - 9 x 60 - 2018 - États-Unis
    Créée par : David Simon et George Pelecanos
    Avec : Maggie Gyllenhaal (Candy), James Franco (Vincent et Frankie Martino), Margarita Levieva (Abigail ‘Abby’ Parker), Lawrence Gilliard Jr (Chris Alston), Dominique Fishback (Darlene), Emily Meade (Lori), Gbenga Akinnagbe (Larry Brown), Chris Bauer (Bobby Dwyer), Chris Coy (Paul Hendrickson)

    Photos : Copyright 2018 Home Box Office, INC. All rights reserved HBO

    (Source : communiqué de presse OCS)