Logo
Accueil > News > Festivals > Canneseries 2020 : Moloch : Un premier regard sur la série

News

Festivals - Canneseries 2020 : Moloch : Un premier regard sur la série

  • 10.10.2020

    Il y a des pitchs qui sonnent comme une promesse. Celui de Moloch nous invite au mystère, à une possibilité de fantastique et affiche même une certaine identité visuelle avec cette mention de ville labyrinthique… Reste maintenant à espérer que ces cases, trop rarement remplies dans les fictions françaises, existent bel et bien à l’écran.

    Comme souvent dans les séries, les séquences d’ouverture servent de note d’intention. Moloch nous plonge directement au cœur de l’action dans un entremêlement de séquences qui conduisent un individu, toujours filmé de dos, par prendre feu devant les yeux glacés d’horreur des passants. Ce prélude nous conduira aux deux personnages principaux, une journaliste un peu trop curieuse et un psychiatre un peu trop perspicace. Les deux premiers épisodes ne nous en apprendront pas plus sur le Moloch du titre, mais visiblement, il renvoie à une divinité biblique pour laquelle des enfants ont été sacrifiés par le feu. Arnaud Malherbe, le créateur de la série, ajoute donc un soupçon de spiritualité au mystère qui plane sur la série. Une bonne idée pour étoffer une intrigue qui s’annonce sinueuse et éprouvante.

    Olivier Gourmet, calme, impassible, transmet en quelques séquences toute l’humanité de son personnage. La journaliste, à qui Marina Vacth prête ses traits, nous apparaît plus ambiguë comme si elle ne trouvait enfin de sens à son existence que dans cette histoire macabre. Ce duo, qui n’en est pas encore un dans les deux premiers épisodes, constitue une porte d’entrée solide pour ce récit mystérieux.

    Tous ces excellents points n’empêchent pas Moloch de souffrir du même mal que beaucoup de séries françaises qui s’essayent au genre : son caractère dépressif. Entre ses deux personnages principaux englués dans un lourd passif, l’absence d’humour et des décors travaillés mais austères… difficile de ne pas trouver l’ensemble plombant. Heureusement que l’univers chromatique possède un peu plus de nuances que les éternels tons sépia ou gris que nous propose habituellement ce type de fiction hexagonale…

    Ne vous y trompez-pas pour autant, Moloch possède suffisamment de qualités pour embarquer les spectateurs mais en se prenant moins au sérieux, elle gagnerait également en humanité.

    Synopsis :
    Dans une ville de bord de mer industrielle et labyrinthique, des inconnus prennent feu de manière inexplicable. Louise, une jeune journaliste, et Gabriel, un psychiatre endeuillé, mènent l’enquête.

    Moloch (2019; 6 episodes)
    Une série réalisée par Arnaud Malherbe
    Produite par Xavier Matthieu
    Scénario d’Arnaud Malherbe and Marion Festraëts
    Avec Olivier Gourmet, Marine Vacth, Arnaud Valois, Marc Zinga, Alice Verset, Soufiane Guerrab, Jan Hammenecker, Julie-Anne Roth, Laurent Capelluto
    Musique de Flemming Nordkrog
    Directeur de la photographie: Christophe Nuyens
    Mntage : Floriane Allier, Aurique Delannoy
    Production ARTE France, CALT Studio, Belga Productions
    Date de sortie : 22 octobre 2020 (Arte) (France)
    Durée : 52 minutes

    Un article écrit par Marianne Velma