Logo
Accueil > News > Business > Le mécontentement des exploitants britanniques

News

Business - Le mécontentement des exploitants britanniques

  • 5 février 2007

    En France, le décalage entre la sortie d'un film au cinéma et la vente du même film en vidéo est fixé légalement à six mois. Cette exception française fait figure d'anachronisme dans un environnement économique qui évolue à la vitesse des avancements techniques. La dispute entre des exploitants britanniques et la Fox cette semaine, autour du film La Nuit au musée, n'en est que le dernier exemple.

    Sortie outre-Manche à Noël, la comédie de Shawn Levy devra être vendue en DVD dès le 2 avril au Royaume-Uni, moins de cent jours après sa première au cinéma. Dépitées par cette rupture d'un accord tacite entre les exploitants et les éditeurs, les plus grandes chaînes de salles britanniques, comme le réseau Odeon qui dispose de plus de 840 écrans, ont retiré le film à succès avec Ben Stiller de l'affiche dès ce week-end. Un conflit semblable avait eu lieu en Allemagne à la fin de l'année passée autour d'Eragon.

    Tandis que la Fox assure qu'il ne s'agit là que d'un incident isolé et que la sortie précoce de la Nuit ... est en rapport avec la période porteuse de Pâques, les propriétaires des salles y voient un coup supplémentaire contre l'exploitation des films au cinéma.