Logo
Accueil > Événements

Événements

Trier par catégories:

Conference-de-Presse - Harrison Ford

  • Par Mulder, Deauville, le 12 septembre 2009

    Q : Félicitations pour votre carrière, qui est absolument magnifique. Vous êtes venu tellement de fois à Deauville que vous êtes l’invité d’honneur de cette édition du festival. En revanche, on est un tout petit peu surpris que vous ayez tourné deux films cette année, Crossing over de Wayne Kramer et Extraordinary Measures de Tom Vaughan, que vous avez également produit. Alors, j’aimerais savoir, si vous pouvez nous parler des personnages que vous interprétez dans ces film et si vous pouvez nous en parler ? R Harrison Ford : En fait, les deux derniers films à proprement parler sur lesquels j’ai travaillé, c’est Morning glory avec Diane Keaton, qui est une vraie comédie, une comédie extrêmement intelligente et...

Conference-de-Presse - World’s greatest dad

  • Par Mulder, Deauville, le 11 septembre 2009

    Q : Pour commencer, je dois dire que je suis comme vous un vrai fan de Bruce Hornsby (chanteur dans le film) qui avait fait un grand tube dans les années 1980. Je voulais savoir ce que vous vouliez dénoncer à travers ce film, qui dénonce l’hypocrisie générale dans ce monde ? J’aimerais savoir ce que vous avez fait avant ce film et comment cela s’est passé sur le tournage avec Robin Williams ? Bob Goldthwait : Par rapport à Bruce Hornsby, je suis ami avec lui. Lorsque j’ai écrit le film, j’avais en tête des films comme Harold et Maud, des films des années 1970 comme Le Lauréat et c’est vrai que j’avais envie d’avoir le thème de la musique récurrente. Quelque chose dont les gens ne se rendent pas forcément compte : la...

Conference-de-Presse - City Island

  • Par Mulder, Deauville, le 11 septembre 2009

    Q : Mes questions s’adressent d’abord au réalisateur : le sujet principal de ce film, qui sont ces petits mensonges qui défont ces familles et l’amour de Raymond pour la musique, que l’on sent particulièrement pour le film ? Quant aux questions pour Andy Garcia, cela porte déjà sur la difficulté de faire de telles imitations de l’interprétation de Marlon Brando, et si le fait de tourner avec Scorsese est un fantasme ? Raymond De Felitta : En fait, plus je vieillis - et j’espère que je n’ai pas encore fini de vieillir -, plus je me rends compte que ce qui compte réellement dans la vie et ce qui est important est le sentiment humain le plus commun, le plus partagé : c’est la honte, l’embarras d’assurer ce que l’on a fait, ce...

Conference-de-Presse - Precious

  • Par Mulder, Deauville, le 11 septembre 2009

    Q : Votre film a été primé à Sundance. Je vous dis bravo aussi pour votre film, pour tout ce que vous y dénoncez. Est-ce que pour faire un film comme cela, il faut être une vraie éponge, soit être un artiste, qui a envie de parler des vrais gens et de faire de vrais films ? Lee Daniels : Tout d’abord, merci pour vos commentaires très gentils. C’est vrai que pour moi, ce fut une très belle expérience ce qui s’est passé ici dans le C.I.D. [endroit où fut projeté le film et où la salle a longuement applaudi]. Ce film a aussi été projeté au festival de Cannes. J’ai eu l’impression que toute la salle venait du monde entier et était des citoyens du monde, des gens. Savoir que j’ai pu toucher avec cette histoire personnelle autant de gens...

Conference-de-Presse - Sin Nombre

  • Par Mulder, Deauville, le 10 septembre 2009

    Q : J’ai une question sur Cary Joji Fukanaga et une sur son film. J’ai vu que vous avez été étudiant en science politique à Grenoble et ensuite en Histoire. Est-ce que cette formation universitaire outre le fait qu’elle vous a appris à parler français, vous a fait vous intéresser particulièrement aux questions de société et aux questions politiques ? La deuxième question sur le film : il me semble qu’il y a deux sujets dans votre film dont chacun aurait pu nourrir un film. Il y a cette peinture des gangs, qui est une réalité sociale et en même temps il y a un parcours d’immigration. Pourquoi avez-vous choisi de mêler les deux ? Cary Joji Fukanaga : Tout d’abord, l’intérêt que j’ai dans la thématique de l’immigration provient...