Logo
Accueil > Events > Sorties > L’expérience Black Storm Oculus Rift

Events

Sorties - L’expérience Black Storm Oculus Rift

  • Par Mulder, Paris, Cinéma Gaumont Opéra Capucines, le 8 août 2014

     
     
    Présentation (source Warner Bros)
     
    Du 8 au 11 août, les spectateurs du Gaumont Opéra Capucines à Paris ont pu vivre une expérience exceptionnelle grâce au système ‘Oculus Rift’ qui leur a permis de se plonger littéralement dans le film BLACK STORM (au cinéma ce mercredi 13 août) Une cabine spécialement conçue pour l'occasion,  dotée de ce système de réalité virtuelle révolutionnaire (l’« Oculus Rift »), a été installée dans l’enceinte du cinéma et a fait vivre au public une expérience 4D unique en les projetant dans quelques une des scènes ultra-spectaculaires du film.  
     
    Le système Oculus Rift (développé par la firme Oculus VR, filiale de Facebook) se présente sous la forme d'un masque avec un écran numérique placé à l’intérieur à quelques centimètres des yeux. Des scènes 3D du film seront ainsi projetées sur cet écran intégré. Des capteurs hyper sensibles détectant les mouvements de tête de l'utilisateur adaptent l'image en temps réel afin de produire l'illusion d'immersion totale dans ces scènes. En plus du masque, des puissants ventilateurs et haut-parleurs également installés dans la cabine permettront à l’utilisateur de ressentir la force destructrice d’une des tornades du film. L’expérience BLACK STORM Oculus Rift vient tout droit du dernier Comic Con de San Diego où elle a été dévoilé et expérimentée pour la première fois.
     
    Notre point de vue:
     
    Dans de nombreux films, la réalité virtuelle a été montrée, utilisée comme moyen de voyager à travers des mondes imaginaires tout en ayant l’impression plongé réellement dans celui-ci. C’est ainsi dans Demolition man (1994) une séance intime reliant les personnages interprétés par Sandra Bullock et Sylvester Stallone via ce processus.  C’est également la même immersion dans un monde virtuel que mettra en scènes des années plus tard les frères Wachowsky dans la saga Matrix (1999-2003). 
     
     
    Le système Oculus Rift s’apparente à masque permettant d’être plongé en pleine réalité virtuelle. Ce projet a été lancé en 2012 via une campagne sur la plate-forme Kickstater. Certes le processus n’est pas nouveau mais la quasi absence de temps de latence et une vue à 360° possible permet d’en faire tout simplement un périphérique révolutionnaire. C’est dès 2013 que ce procédé a été dévoilé lors de nombreux salons. Malgré son côté futuriste capable de révolutionner l’intégralité du monde des médias (industrie du cinéma, du jeu vidéo, de la simulation..), le prix annoncé aux environs de 300€ en fait un produit accessible au plus  grand nombre.
     
     
    Ce procédé révolutionnaire a conquis de nombreux créateurs de jeux vidéo (Shuhei Yoshida (président de Sony Computer Entertainment Worldwide Studios18), Michael Abrash (Quake développeur), Tim Sweeney (fondateur d'Epic Games)..) mais aussi a pu être reconnu par l’industrie du cinéma. Un premier kit développeur l’Oculus Drift a été proposé dès mars 2013  afin de permettre aux concepteurs de jeux vidéo de concevoir des jeux vidéo utilisant cet outil. Un second kit est proposé depuis le 14 juillet dernier avec une nette avancée technologique (meilleure qualité d‘image, meilleur rendu..)..
     
     
    Le système Oculus Rift permet également à utilisateurs de se retrouver au cœur de l’action de leurs films préférés. Une nouvelle fois les studios Warner Bros ont compris l’importance du système Oculus Rift et ont profité du San Diego Comic-Con International pour illustrer cette nouvelle technologie sur le film Black Storm (nto the Storm) qui sortira en salles ce mercredi.
     
    Vendredi dernier, nous avons eu la chance d’être parmi les journalistes et blogueurs qui ont pu tester en toute tranquillité cet outil révolutionnaire. Non seulement nous avons eu la sensation d’être dans le film Black Storm et de revivre pendant deux minutes des séquences de ce film mais surtout on a été bluffé par l’avancée technologique de cet outil.  La sensation d’être en plein cœur dans l’action montre que les nouvelles technologies n’ont cessé de vouloir changer nos habitudes et surtout nous permettre de vivre encore plus profondément notre passion pour le Cinéma et les jeux video..
     
     
    Avec tous nos remerciements à Hélène et Sabri du service de presse de Warner Bros France