Logo
Accueil > Events > Livres > Au 5ème étage de la faculté de droit, notre critique

Events

Livres - Au 5ème étage de la faculté de droit, notre critique

  • Par Caro, Paris, le 29.03.2018

    Cinquième étage de la faculté de droit d’Athènes, section de criminologie. Anghélos Kondylis, doctorant en criminologie, découvre le corps sans vie de la professeure Irini Siomou… avant d’être tué à son tour. Chargé d’enquêter sur ce double meurtre, Christophoros Markou, jeune capitaine fraîchement diplômé, entre dans l’univers secret de l’Université : un effrayant dédale où s’entrelacent ambitions professionnelles, compromissions, lâchetés et vanités. Markou trouvera-t-il la lumière ?

    Après son Essai intitulé « Scènes de crime au Louvres » publié et remarqué par les critiques en 2017, Christos Markogiannakis s’attaque aujourd’hui à son premier roman policier intitulé « Au 5 ème étage de la faculté de droit » aux Editions Albin Michel. Ce premier roman est une nouvelle fois ancré dans le monde de la criminologie qui semble être son domaine d’étude de prédilection. En effet, après des études de criminologie, le meurtre et tout ce qui s’y réfère semblent ne pas avoir de secret pour lui.

    Ce roman policier met en scène un jeune enquêteur prénommé Christophoros Markou. Sa mission est de résoudre un double meurtre perpétré à la faculté d’Athènes, faculté où il a lui même étudié quelques années auparavant. Connaissant ainsi parfaitement les lieux et l’ensemble du corps étudiant, qui constitue les principaux suspects, Markou retrouve vite ses marques. Cependant, même si ces personnes ne sont pas étrangères à l’enquêteur, ce n’est pas chose facile d’avoir comme suspects n°1 des experts en criminologie…

    Un crime parfait sera-t-il réalisé par ces derniers semble être la question fondamentale de ce livre. Markou va ainsi se heurter à des difficultés épineuses, concernant les multiples mobiles propres à chacun des suspects de nature personnelle,financière, de pouvoir.. Mais également concernant la/les victimes visée(s) en premier lieu par cet acte, ainsi que les liens ambigus unissant les protagonistes.

    Mais à qui profite vraiment ce crime semble être une autre question de ce livre. L’auteur nous tient ainsi en haleine jusqu’à l’épilogue, quand bien même des suspicions naissent au fil des pages, et bien ce n’est que lors des derniers chapitres que l’on découvrira l’identité du meurtrier. C’est donc un roman policier doté d’une intrigue excellemment ficelée que nous propose Christos Markogiannakis. Nous vous conseillons donc vivement de découvrir ce livre à partir du 5 Avril 2018 en librairie !

    Note sur l’auteur :
    Christos Markogiannakis est né en 1980 à Héraklion. Il a étudié le droit et la criminologie à Athènes et à Paris et travaillé pendant plusieurs années comme avocat pénaliste. Auteur de romans policiers et d’installations mêlant l’art et le crime, ses « Criminarts », il réside actuellement à Paris. En 2017, il a publié un essai intitulé Scènes de crime au Louvre (éditions Le Passage) qui analyse la représentation du crime dans les tableaux du Louvre, et qui a reçu un très bon accueil critique. Au 5e étage de la faculté de droit est son premier roman traduit en français.

    Au 5ème étage de la faculté de droit,
    Un roman de Christos Markogiannakis
    Traduit du grec par Anne-Laure Brisac
    En librairie le 5 avril 2018