Logo
Accueil > Events > Festivals > Paris International Fantastic Film Festival 2015 : Les films présentés

Events

Festivals - Paris International Fantastic Film Festival 2015 : Les films présentés

  • Par Mulder, Paris, Le Grand Rex, le 17.11.2015

    Cette année le Paris International Fantastic Film Festival fête ses cinq ans et quitte le Gaumont Opéra pour s’emparer du cinéma le plus connu de Paris, le Grand Rex. Du 17 au 22 novembre, voici les films qui seront présentés :

    En compétition :

    Blind Sun (France, Grece)
    Un thriller suffocant, un premier long métrage solaire et angoissant qui ne donne pas envie de partir en vacances en Grece de Joyce A Nashawati

    Bridgend (Danemark)
    Un morbide et poétique film de Jeppe Ronde nous présent des jeunes paumés frappés par une malédiction du suicide.

    Curtain (USA)
    Un film ultra inventif de Jaron Henrie-McCrea qui arrive à rendre terrifiant un rideau de douche

    Der Nachtmahr (Allemagne)

    Don’t grow up (France, Espagne)
    Le film d’infectés de Thierry Poireaux est un monde dans lequel grandir équivaut à mourir pour de chers adolescents menaces par des adultes plutôt enragés

    Evolution (France)
    Une fable science-fictionnelle signée par Lucile Hadzihalilovic étrange et traumatisante

    Some kind of Hate (USA)
    Un film super hargneux d’Adam Egypt Mortimer dans lequel le harcèlement scolaire prend une tournure carrément extreme

    The survivalist (Angleterre)
    Le film post apocalyptique de Stephen Fingleton s’apparente à un film d’anticipation ultra minéral et d’un réalisme unique

    Hors compétition :

    Green room (USA)
    Un survival choc de Jeremy Saulnier à la John Carpenter qui oppose des musicos à des skinheads très remontés dans une partie de cache-cache où le sang coule à flots

    Le complexe de Frankenstein (France)
    Un documentaire de Gilles Penso et Alexandre Poncet qui nous plonge dans l’univers de créateurs géniaux et fous

    Scream girls (USA)
    Un néo-slasher super malin de Todd Strauss Schulson qui revisite avec une vigueur folle un genre usé jusqu’à la corde

    Southbound (Canada)
    Un gorissime film à sketches emballé par la même équipe de frondeurs que le radical V/H/S qui déroule ici un univers entre EC Comics et la quatrième dimension

    The 1000 Eyes of Dr Maddin (France)
    Un autre documentaire de Yves Montmayeur qui nous plonge aussi dans l’univers de créateurs géniaux et fous

    The Virgin psychics (Japon)
    Le stratosphériquement barré The Virgin Psychics de Sono Sion est une comédie science fiction très sexy qui risque de susciter quelques tensions corporelles bien localisées.


    La séance culte

    Darkman (USA)

    Incident de parcours (USA)

    L’enfant miroir (Canada)

    The thing (USA)

    La séance interdite

    Deathgasm (Nouvelle Zélande)
    Une hilarante comédie gore et métaleuse de Jason Lei Howden qui envoie autant de gros riffs dans les oreilles que d’hectolitres de sang dans la gueule de ses personnages

    La séance jeunesse

    Dofus le film – livre 1 : Julith (France)

    La nuit du PIFFF

    Le PIFFF proposera également une nuit thématique à destination des cinéphiles noctambules. Il s’agira cette année de la nuit Japanimation qui se tiendra le samedi 21 novembre à partir de 22h00 et jusqu’à l’aube. On pourra y découvrir notamment le nouveau chef d’œuvre de Mamoru Hosoda Le Garçon et la bête. Seront aussi proposés Mind Game de Masaaki Yuasa, Short Peace (un film à sketches) de Katsuhiro Otomo, Hiroaki Ando, Hajime Katoki, Shuhei Morita et enfin Jin-Roh la brigade des loups de Hiroyuki Okiura.

    Jin Roh (Japon)

    Le garçon et la bête (Japon)

    Mind game (Japon)

    Short peace (Japon)

    De nombreux réalisateurs viendront présenter leur film : Jean Jacques Denis et Anthony Roux (Dofus le film livre 1 Julith), Stephen Flingleton (The survivalist), Lucile Hadzuhalilovic (Evolution), Yves Montmayeur (The 1000 eyes of Dr Maddin), Joyce A Nashawati (Blind sun), Gilles Penso (Le comple de Frankenstein), Thierry Poiraud (Don’t Grow up), Alexandre Poncet (Le complexe de Frankenstein), Philip Ridley (l’enfant miroir), Jeppe Ronde (Brdgend)

    La soirée d’ouverture du mardi 17 novembre sera complétée par une after dans le club du Grand Rex.

    Informations complémentaires :
    Le site officiel de l’événement : http://www.pifff.fr/