Logo
Accueil > Reviews > Disintegraton loops

Disintegraton loops

  • Disintegraton loops
    Alors que se profile le 20e anniversaire du 11 septembre 2001, William Basinski contemple l'héritage durable de "The Disintegration Loops" (son élégie aux attentats de 2001), alors qu'il est en quarantaine au milieu du COVID-19. Toutes les interviews sont filmées en Zoom, entrecoupées de plans dramatiquement inquiétants d'un New York presque vide au début de la pandémie, et chargées d'étonnantes images d'archives de William grandissant et devenant le véritable visionnaire qu'il était censé être.

Critique de Mulder

  • Couvrir un festival comme SXSW revient souvent à découvrir de nombreux films que nous ne serions pas forcément aller voir au cinéma ou regarder tout simplement à la télévision. Pourtant Disintegraton loops s’avère être un film documentaire musical passionnant qui examine le travail du compositeur d'avant-garde William Basinski lié au 11 septembre 2001 d'un point de vue contemporain en quarantaine, à l'approche du 20e anniversaire de cet événement.

    Le film apporte ainsi un regard nouveau sur l'œuvre de William Basinski et revient notamment sur l'héritage de ces bandes, et sur ce qui l'a inspiré. A travers de nombreux extraits vidéos, d’anecdotes et de longs moments d’une interview sur Zoom, Disintegraton loops nous rappelle l’impact historique du 11 septembre 2001 sur nos consciences collectives.

    William Basinski se révèle être un compositeur expérimental, un sculpteur sonore et un artiste vidéo. On découvre donc un expérimentateur obsédé par les magnétophones à bobine, qui épisse la bande et la broie. Sa signature musicale se traduit, de manière intéressante, par des sons profondément émotionnels remplis de multiples tonalités, drones, textures et nuances qui sont aussi beaux qu'ils sont sombres. Bien qu'il soit surtout connu pour son album de 2002 "The Disintegration Loops", qui a marqué sa carrière, William Basinski a enregistré et publié de nouvelles musiques de manière prolifique, élargissant ses sons magnifiques et émotionnellement résonnants avec des albums comme le lugubre Lamentations de 2020.

    Disintegraton loops malgré sa faible durée se révèle être un film documentaire réussi qui mérite d’être découvert et surtout porte un regard nouveau sur la musique underground et sur la créativité musicale

    Disintegraton loops
    Un film écrit et réalisé par David Wexler
    Produit par David Wexler, Bradford Coleman
    avec William Basinski
    Musique de William Basinski
    Directeur de la photographie : Ryan Mitchel
    Montage : Bradford Coleman
    Date de sortie : 18 mars 2021 (SXSW)
    Durée : 45 minutes

    Vu le 16 mars 2021

  • 3.5

Critique de Fox

  • Covering a festival like SXSW often means discovering many films that we wouldn't necessarily go see in theaters or simply watch on TV. Yet Disintegraton loops proves to be a compelling music documentary film that examines the work of avant-garde composer William Basinski related to 9/11 from a contemporary quarantine perspective, as we approach the 20th anniversary of that event.

    The film provides a fresh look at the work of William Basinski, including the legacy of these tapes, and what inspired him. Through numerous video excerpts, anecdotes and long moments of an interview on Zoom, Disintegraton loops reminds us of the historical impact of September 11, 2001 on our collective consciousness.

    William Basinski reveals himself as an experimental composer, sound sculptor and video artist. We discover an experimenter obsessed with reel-to-reel tape recorders, who splices and crushes the tape. His musical signature translates, interestingly, into deeply emotional sounds filled with multiple tones, drones, textures and nuances that are as beautiful as they are dark. Although best known for his career-defining 2002 album "The Disintegration Loops," William Basinski has recorded and released new music prolifically, expanding his beautiful and emotionally resonant sounds with albums such as the mournful 2020 Lamentations.

    Disintegraton loops, despite its short length, proves to be a successful documentary film that deserves to be discovered and, above all, takes a fresh look at underground music and musical creativity.

    Disintegraton loops
    Written and directed by David Wexler
    Produced by David Wexler, Bradford Coleman
    Starring William Basinski
    Music by William Basinski
    Cinematography : Ryan Mitchel
    Edited by Bradford Coleman
    Release date : March 18 2021 (SXSW)
    Running time : 45 minutes

    Seen on March 16, 2021

  • 3.5