Logo
Accueil > Reviews > Offseason

Offseason

  • Offseason
    Après avoir reçu une lettre mystérieuse, Marie Aldrich (Jocelin Donahue) et George Darrow (Joe Swanberg) se rendent dans une ville insulaire désolée et se retrouve bientôt piégés dans un cauchemar éveillé.

Critique de Mulder

  • On garde tous avec nostalgie en mémoire la série originale Twilight Zone dans laquelle chaque épisode nous permettait de de découvrir une nouvelle histoire et nous plonger dans des environnements inquiétants. De la même manière, plusieurs films de John Carpenter dans les années 80 comme The Fog (1980), The Thing (1982) ont réussi à nous faire retrouver cette zone d’inconfort dans laquelle se mêlait par couches interposées notre réalité et des éléments fantastiques ou horrifiques. Le nouveau film écrit et réalisé de Mickey Keating après Ultra Violence (2011), Ritual (2013), Pod (2015), Carnage park (2016) et Psychopaths (2017), Offseason est assurément l’un des meilleurs thrillers horrifiques vus récemment.

    Après avoir reçu une lettre mystérieuse, Marie Aldrich (Jocelin Donahue) et George Darrow (Joe Swanberg)
    se rendent dans une ville insulaire désolée et se retrouve bientôt piégés dans un cauchemar éveillé. L’ambiance du film nous renvoie aussi bien à l’un des meilleurs épisodes de Twilight Zone mais aussi à celle de Fog de John Carpenter dans lequel des personnes étaient plongées en plein cauchemar éveillé. On pensera aussi notamment par le biais d’une scène sur la plage au mythe de Cthulhu de l'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft.

    Après des premiers films plus ou moins réussis, le réalisateur Mickey Keating nous livre ici tout simplement à ce jour son meilleur tant il réussit à rendre palpable cette zone d’inconfort dans laquelle Marie Aldrich va se retrouver plonger dans une ile qui semble marquée par une malédiction ancestrale et dans laquelle il est impossible de s’échapper. Les nombreux jump scare du film fonctionnent à merveille et nous plongent dans un effroi véritable. On ne rappellera jamais assez que la réussite d’un thriller horrifique n’est pas de déverser des litres de sang, infliger aux spectateurs de nombreuses scènes de tortures mais au contraire réussir à créer une véritable ambiance inquiétante et Offseason fait véritablement peur gage de sa réussite.

    Alors que certains pourront voir dans ce film un univers proche de celui de Silent Hill, cela serait nettement plus vers l’influence de John Carpenter vers laquelle il faudra orienter les origines de ce film. On pensera notamment à l’ambiance apocalyptique de L’antre de la folie (In the Mouth of Madness) (1994) pour une des scènes de ce film immersif et réussi.

    Offseason
    Un film écrit et réalisé par Mickey Keating
    Produit par Eric B. Fleischman, Maurice Fadida
    Producteurs exécutifs : Jan McAdoo, Mickey Gooch, Jr., Sylvain Gehler, Peter Bevan, Victor Shapiro
    Avec Joe Swanberg, Jocelin Donahue, Melora Walters, Richard Brake, Jeremy Gardner
    Musique de Shayfer James
    Directeur de la photographie : Mac Fisken,Editor: Valerie Krulfeifer
    Montage : Valerie Krulfeifer
    Date de sortie : 17 mars 2021 (SXSW)
    Durée : 83 minutes

    Vu le 20 mars 2021 (SXSW)

  • 5

Critique de Fox

  • We all remember with nostalgia the original Twilight Zone series in which each episode allowed us to discover a new story and immerse ourselves in disturbing environments. In the same way, several films of John Carpenter in the 80's like The Fog (1980), The Thing (1982) succeeded in making us find again this zone of discomfort in which mixed by interposed layers our reality and fantastic or horrific elements. The new film written and directed by Mickey Keating after Ultra Violence (2011), Ritual (2013), Pod (2015), Carnage park (2016) and Psychopaths (2017), Offseason is definitely one of the best horror thrillers seen recently.

    After receiving a mysterious letter, Marie Aldrich (Jocelin Donahue) and George Darrow (Joe Swanberg) travel to a desolate island town and soon find themselves trapped in a waking nightmare. The atmosphere of the film reminds us of one of the best episodes of Twilight Zone but also of John Carpenter's Fog in which people were plunged into a waking nightmare. One will also think of the Cthulhu myth by the American writer Howard Phillips Lovecraft, especially through a scene on the beach.

    After first films more or less successful, the director Mickey Keating delivers here simply his best to this day so much he succeeds in making palpable this zone of discomfort in which Marie Aldrich is going to be plunged in an island which seems marked by an ancestral curse and in which it is impossible to escape. The numerous jump scares of the film work wonderfully and plunge us into a real fright. We can never remind enough that the success of a horrific thriller is not to pour liters of blood, to inflict to the spectators numerous scenes of torture but on the contrary to succeed in creating a real worrying atmosphere and Offseason is really frightening, a guarantee of its success.

    While some may see in this film a universe close to that of Silent Hill, it would be clearly more towards the influence of John Carpenter towards which we must direct the origins of this film. One will think in particular of the apocalyptic atmosphere of In the Mouth of Madness (1994) for one of the scenes of this immersive and successful film.

    Offseason
    Written and directed by Mickey Keating
    Produced by Eric B. Fleischman, Maurice Fadida
    Executive Producer: Jan McAdoo, Mickey Gooch, Jr, Sylvain Gehler, Peter Bevan, Victor Shapiro
    Starring Joe Swanberg, Jocelin Donahue, Melora Walters, Richard Brake, Jeremy Gardner
    Music by Shayfer James
    Cinematography : Mac Fisken,Editor: Valerie Krulfeifer
    Edited by Valerie Krulfeifer
    Release date : March 17, 2021 (SXSW)
    Running time : 83 minutes

    Seen on March 20, 2021 (SXSW)

  • 5