Logo
Accueil > Reviews > Inbetween girl

Inbetween girl

  • Inbetween girl
    Après le divorce soudain de ses parents, Angie Chen, une adolescente artiste, se tourne vers des rencontres secrètes avec la coqueluche de son école privée.

Critique de Mulder

  • Une des nombreuses qualités du festival SXSW est de permettre aux spectateurs de découvrir de nombreux premiers films et les débuts remarqués de réalisateurs et réalisatrices promus à une belle carrière. Ecrit et réalisé par Mei Makino, Inbetween girl est assurément une des bonnes surprises de ce film tant il apporte un regard rempli de tendresse sur l’adolescence américaine, sur l’intégration des minorités raciales et sur le divorce aux Etats-Unis. Inbetween girl s’impose surtout comme l’un des plus beaux films sur le passage à l’âge adulte découvert depuis longtemps.

    L'artiste adolescente Angie Chen (Emma Galbraith) n'aime pas Liam (William Magnuson) mais elle aime se faire raccompagner par lui après l'entraînement de foot de son collège. Celui-ci est avec Sheryl White (Emily Garrett), la princesse Instagram de leur école privée épiscopalienne. Après qu'Angie ait été prise de court par le divorce soudain de ses parents, Liam devient peu à peu une distraction salvatrice. Cependant, lorsque cette distraction vient frapper à sa fenêtre au milieu de la nuit, un rendez-vous secret va entraîner Angie dans un voyage d'éveil sexuel, d'insécurités raciales et d'expression artistique, alors qu'elle découvre ce qu'elle veut - et qui elle veut être.

    Ce qui aurait pu être une chronique adolescente de plus se révèle nettement plus intelligent que cela tant il réussit à donner un caractère universel à ses personnages principaux et bénéficie d’un excellent casting de jeunes comédiens très doués et surtout de la présence de la jeune comédienne Emma Galbraith parfaite dans son rôle et qui semble être une continuité de la réalisatrice. On se demande ainsi quelle est la part autobiographique de la réalisatrice et scénariste dans ce récit. Les nombreux dialogues sont tous parfaitement ciselés et rajoutent à ce film un réel lien avec les spectateurs.

    L’autre grande qualité de Inbetween girl est de nous rappeler avec un certain bonheur le temps d’avant cette pandémie mondiale tant l’action se place dans une société dans laquelle les conditions actuelles imposées ne sont pas présentes à l’écran. Loin de ces images de personnes confinées que l’on peut découvrir dans plusieurs films de la sélection officielle, Inbetween girl est un film qui nous rappelle le bonheur de pouvoir sortir librement, de vivre normalement et surtout de pouvoir tomber amoureux de la personne qui nous aide à grandir et pour laquelle nous sommes prêts à nous relever et à nous battre. La fin du film est parfaitement amenée et laisse deviner un avenir radieux pour Angie Chen. Ce film est l’un de nos gros coups de cœur du festival SXSW..

    Inbetween girl
    Un film écrit et réalisé par Mei Makino
    Produit par Matt Stryker, Connor Pickens, Emily Gollahon, Kate Gollahon, Udoy Rahim
    Producteurs exécutifs : Mary Reid Klinger, Richard Klinger, Jane Schwartz, Carole Elia
    Avec Emma Galbraith, William Magnuson, Emily Garrett, Liz Waters, KaiChow Lau, Thanh Bui, Shanshan Jin, Kelsey Buckley
    Musiqu d’Andrew Zhang
    Directeur de la photographie : Ivy Chiu
    Production Designer: Charlotte Friend, Ana Treviño
    Son : Marcelo Teson
    Montage : Connor Pickens
    Date de sortie : 18 mars 2021 (SXSW)
    Running time : 89 minutes

    Vu le 20 mars 2021 (SXSW)

  • 4

Critique de Fox

  • One of the many qualities of the SXSW festival is that it allows audiences to discover many first films and the remarkable debuts of directors who are on their way to a successful career. Written and directed by Mei Makino, Inbetween girl is certainly one of the good surprises of this film as it brings a look full of tenderness on the American adolescence, on the integration of racial minorities and on the divorce in the United States. Above all, Inbetween girl stands out as one of the most beautiful coming-of-age films discovered in a long time.

    Teenage artist Angie Chen (Emma Galbraith) doesn't like Liam (William Magnuson), but she does like to get a ride from him after her high school soccer practice. This one is with Sheryl White (Emily Garrett), the Instagram princess of their private Episcopalian school. After Angie is caught off guard by her parents' sudden divorce, Liam slowly becomes a saving distraction. However, when that distraction comes knocking on her window in the middle of the night, a secret rendezvous will take Angie on a journey of sexual awakening, racial insecurities, and artistic expression as she discovers what she wants - and who she wants to be.

    What could have been just another teenage chronicle turns out to be much smarter than that as it succeeds in giving a universal character to its main characters and benefits from an excellent cast of very talented young actors and especially from the presence of the young actress Emma Galbraith who is perfect in her role and who seems to be a continuation of the director. One wonders what is the autobiographical part of the director and screenwriter in this story. The numerous dialogues are all perfectly chiseled and add to this film a real link with the spectators.

    The other great quality of Inbetween girl is to remind us with a certain happiness the time before this world pandemic so much the action is placed in a society in which the current conditions imposed are not present on the screen. Far from these images of confined people that we can discover in several films of the official selection, Inbetween girl is a film that reminds us the happiness of being able to go out freely, to live normally and especially to be able to fall in love with the person who helps us to grow and for whom we are ready to rise and fight. The ending of the film is perfectly brought and hints at a bright future for Angie Chen. This film is one of our favorites of the SXSW festival.

    Inbetween girl
    Written and directed by Mei Makino
    Produced by Matt Stryker, Connor Pickens, Emily Gollahon, Kate Gollahon, Udoy Rahim
    Executive Producer: Mary Reid Klinger, Richard Klinger, Jane Schwartz, Carole Elia
    Starring Emma Galbraith, William Magnuson, Emily Garrett, Liz Waters, KaiChow Lau, Thanh Bui, Shanshan Jin, Kelsey Buckley
    Music by Andrew Zhang
    Cinematography: Ivy Chiu
    Production Designer: Charlotte Friend, Ana Treviño
    Sound: Marcelo Teson
    Illustrator: Larissa Akhmetova
    Costume Designer: Victoria Prescott
    Edited by Connor Pickens
    Release date : March 18, 2021 (SXSW)
    Running time : 89 minutes

    Seen on March 20, 2021 (SXSW)

  • 4