Logo
Accueil > Reviews > Monster hunter

Monster hunter

  • Monster hunter
    Notre monde en cache un autre, dominé par de puissants et dangereux monstres. Lorsque le Lieutenant Artemis et son unité d’élite traversent un portail qui les transporte dans cet univers parallèle, ils subissent le choc de leur vie. Au cours d’une tentative désespérée pour rentrer chez elle, l’intrépide lieutenant rencontre un chasseur mystérieux, qui a survécu dans ce monde hostile grâce à ses aptitudes uniques. Faisant face à de terrifiantes et incessantes attaques de monstres, ces guerriers vont devoir faire équipe pour se défendre et espérer trouver un moyen de retourner chez eux.

Critique de Mulder

  • Après avoir signé les adaptations de Mortal Kombat (1995), de plusieurs Resident Evil (Resident Evil (2002), Resident Evil: Afterlife (2010), Resident Evil: Retribution (2011), Resident Evil : Chapitre final (Resident Evil: The Final Chapter) (2016), le réalisateur et scénariste Paul W. S. Anderson fait de son nouveau film Monster Hunter une adaptation réussie d’une série de jeux vidéo mais surtout signe ici son meilleur film tout simplement. Non seulement son scénario réussit à capter l’essentiel de l’univers de Monster Hunter mais aussi bénéficie d’un casting réussi (Milla Jovovich, Tony Jaa, Ron Perlman) mais surtout d’effets spéciaux impressionnants et des scènes de combats nombreuses et parfaitement chorégraphiées.

    Monster Hunter est à la base une série de jeux vidéo développée et éditée par Capcom. Dès le premier jeu intitulé sobrement Monster Hunter (PlayStation 2) (2004) le joueur devait incarner un chasseur dans un environnement fantasy et compléter des quêtes comme chasser ou capturer des monstres mais aussi collecter des minéraux, poissons ou petits monstres. La série s'est prolongée avec un succès critique et public sur PlayStation Portable, Wii, Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo 3DS, Wii U, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One. On comprend aisément la volonté du réalisateur et scénariste Paul W. S. Anderson de proposer une adaptation cinématographique mettant en scène des monstres géants mais aussi des combats titanesques. Loin pourtant d’être une adaptation simple et se contenant de donner vie à cette saga ludique, le réalisateur transplante l’action sur notre terre mais aussi sur une autre planète dans laquelle de nombreux monstres se dressent tels des dinosaures géants échappés de Jurassic Park.

    Dès le début du film l’action est mise en avant et nous découvrons un bateau naviguant sur le sable et devant affronter un des monstres géants sur une planète désertique et hostile. Alors qu’un vortex s’est ouvert reliant ce monde à la terre, le lieutenant Natalie Artemis (Milla Jovovich) et ses loyaux soldats sont transportés de notre monde vers celui-ci.. Dans un combat désespéré pour la survie contre d'énormes ennemis aux pouvoirs incroyables et aux attaques terrifiantes et imparables, Artemis fait équipe avec un mystérieux chasseur sans nom (Tony Jaa) qui a armé de son courage et d’armes qu’il a construites s’évertue à affronter seul ses monstres géants.

    On comprend aisément la volonté de Capcom après le succès remporté par la saga cinématographique Resident Evil de collaborer de nouveau avec le réalisateur Paul W. S. Anderson tant celui-ci se révèle être un excellent conteur et est capable de saisir l’essentiel d’un univers de jeux-vidéo pour en signer une adaptation cinématographique certes avec plus ou moins de réussite. Ce n’est pas non plus un hasard de retrouver sa moitié Milla Jovovich dans le rôle principal féminin après avoir incarné Alice dans la saga Resident Evil. Une fois de plus elle se retrouve parfaite dans son rôle de femme guerrière capable de se dépasser pour affronter des ennemis colossaux. Faute d’armes militaires, son personnage devra apprendre à se battre avec d’autres armes et pourra bénéficier de l’aide d’un chasseur expérimenté incarné par Tony Jaa (saga Ong Bak (2003-2010), Fast and Furious 7 (2015)).

    Même si l’essentiel de l’action se place sur une planète marquée par un énorme désert mais aussi dans lequel le danger se trouve aussi bien dans celui-ci qu’aux extrémités bordées par la mer tout aussi dangereuse avec ses monstres de toutes sortes, Monster Hunter compense son absence d’un casting très nombreux pour donner une réelle psychologie à ses quelques personnages principaux mais surtout porte une attention tout particulière à soigner en permanence la photographie et faire que les scènes d’actions soient claires et soignées. Il en ressort également un vaste bestiaire de monstres de toute sortes, que cela soit ces monstres souterrains à cornes (les diablos), ces meutes d’araignées géantes (les Nerscyllas),un puissant dragon (un Rathalos) et d’autres créatures tout aussi dangereuses comme le wyvern noirs (Gore Magala). On appréciera aussi la présence d’une créature féline, Palico aussi habile dans une cuisine qu’en chasseur de monstres (on vous conseille à cet effet de rester jusqu’au milieu du générique de fin)

    On se doute aussi que la Sky Tower, cette structure géante située à travers le désert et qui permet d’ouvrir un pont inter dimensionnel entre la terre et cette planète n’a pas livré tous ses secrets et ouvre inévitablement à une suite encore plus spectaculaire et on l’espère toujours avec le même casting et toujours réalisé par Paul W. S. Anderson. En attendant ce film sorti le 16 février en VOD aux Etats-Unis et qui sera disponible en France dès le 28 avril s’impose comme un blockbuster réussi et impressionnant que nous ne pouvons que vous conseiller.

    Monster Hunter
    Un film écrit et réalisé par Paul W. S. Anderson
    Produit par Jeremy Bolt, Paul W. S. Anderson, Dennis Berardi, Robert Kulzer, Martin Moszkowicz
    Basé sur le jeu video Monster Hunter de Capcom
    Avec Milla Jovovich, Tony Jaa, Tip "T. I." Harris, Meagan Good, Diego Boneta, Josh Helman, Jin Au-Yeung, Ron Perlman
    Musique de Paul Haslinger
    Directeur de la photographie : Glen MacPherson
    Montage: Doobie White
    Production: Screen Gems, Constantin Film, Tencent Pictures, Toho, Impact Pictures
    Distribution : Sony Pictures Releasing (Monde), Constantin Film Verleih (Allemagne), Tencent Pictures, (Chine)
    Toho-Towa (Japon)
    Date de sortie : 23 décembre 2020 (Hollande), 4 décembre 2020 (Chine), 18 décembre 18, 2020 (Etats-Unis), 29 janvier 2021 (Angleterre), 28 avril 2021 (France)
    Durée : 103 minutes

    Vu le 16 février 2021

  • 4.5

Critique de Fox

  • After having signed the adaptations of Mortal Kombet (1995), several Resident Evil (Resident Evil (2002), Resident Evil: Afterlife (2010), Resident Evil: Retribution (2011), Resident Evil: The Final Chapter (2016), the director and screenwriter Paul W. S. Anderson makes his new film Monster Hunter a successful adaptation of a series of video games but here he simply signs his best film. Not only does his script succeed in capturing the essence of the Monster Hunter universe but also benefits from a successful casting (Milla Jovovich, Tony Jaa, Ron Perlman) but above all impressive special effects and numerous perfectly choreographed fight scenes.

    Monster Hunter is basically a series of video games developed and published by Capcom. From the first game soberly entitled Monster Hunter (PlayStation 2) (2004) the player had to play as a hunter in a fantasy environment and complete quests such as hunting or capturing monsters but also collect minerals, fish or small monsters. The series continued with critical and public success on PlayStation Portable, Wii, Xbox 360, PlayStation 3, Nintendo 3DS, Wii U, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One. It is easy to understand the desire of director and screenwriter Paul W. S. Anderson to propose a cinematic adaptation featuring giant monsters but also titanic battles. Far from being a simple adaptation, however, and containing himself to give life to this playful saga, the director transplants the action on our earth but also on another planet in which many monsters stand like giant dinosaurs escaped from Jurassic Park.

    From the beginning of the film the action is put forward and we discover a boat sailing on the sand and having to face one of the giant monsters on a hostile desert planet. As a vortex has opened up connecting this world to the earth, Lieutenant Natalie Artemis (Milla Jovovich) and her loyal soldiers are transported from our world to this one... In a desperate fight for survival against enormous enemies with incredible powers and terrifying, unstoppable attacks, Artemis teams up with a mysterious nameless hunter (Tony Jaa) who has armed himself with his courage and the weapons he has built to fight his giant monsters alone.

    After the success of the Resident Evil film saga, Capcom's willingness to collaborate again with director Paul W. S. Anderson is understandable, as he proves to be an excellent storyteller and is able to grasp the essence of a video game universe and to sign a film adaptation of it, albeit with varying degrees of success. It is also no coincidence to find his half Milla Jovovich in the female lead role after having played Alice in the Resident Evil saga. Once again she finds herself perfect in her role as a warrior woman capable of surpassing herself to face colossal enemies. Lacking military weapons, her character will have to learn to fight with other weapons and will be able to benefit from the help of an experienced hunter played by Tony Jaa (saga Ong Bak (2003-2010), Fast and Furious 7 (2015)).

    Even if most of the action takes place on a planet marked by a huge desert but also where danger is found in it as well as at the extremities bordered by the equally dangerous sea with its monsters of all kinds, Monster Hunter compensates for its lack of a very large cast to give a real psychology to its few main characters but above all pays special attention to constantly take care of the photography and make the action scenes clear and neat. It also brings out a vast bestiary of monsters of all kinds, be it those horned underground monsters (the diablos), those giant spider packs (the Nerscyllas), a powerful dragon (a Rathalos) and other equally dangerous creatures like the black wyvern (Gore Magala). We will also appreciate the presence of a feline creature, Palico, who is as skillful in a kitchen as he is in hunting monsters (we advise you to stay until the middle of the end credits).

    One also suspects that the Sky Tower, this giant structure located across the desert and which allows to open an inter-dimensional bridge between the earth and this planet has not delivered all its secrets and inevitably opens to an even more spectacular sequel and one always hopes for it with the same casting and always directed by Paul W. S. Anderson. In the meantime, this film released on February 16th on VOD in the United States and which will be available in France from April 28th is a successful and impressive blockbuster that we can only advise you.

    Monster Hunter
    Written and directed by Paul W. S. Anderson
    Produced by Jeremy Bolt, Paul W. S. Anderson, Dennis Berardi, Robert Kulzer, Martin Moszkowicz
    Based on Monster Hunter by Capcom
    Starring Milla Jovovich, Tony Jaa, Tip "T. I." Harris, Meagan Good, Diego Boneta, Josh Helman, Jin Au-Yeung, Ron Perlman
    Music by Paul Haslinger
    Cinematography: Glen MacPherson
    Edited by Doobie White
    Production company: Screen Gems, Constantin Film, Tencent Pictures, Toho, Impact Pictures
    Distributed by Sony Pictures Releasing (Worldwide), Constantin Film Verleih (Germany), Tencent Pictures, (China)
    Toho-Towa (Japan)
    Release date: December 3, 2020 (The Netherlands), December 4, 2020 (China), December 18, 2020 (United States), January 29, 2021 (United Kingdom)
    Running time: 103 minutes

    Seen on February 16, 2021

  • 4.5