Logo
Accueil > Reviews > Malcom & Marie

Malcom & Marie

  • Malcom & Marie
    Après la projection en avant-première de son dernier film, un cinéaste (John David Washington) rentre chez lui avec sa petite amie (Zendaya). Alors qu'il est certain que son film rencontrera un succès critique et commercial, la soirée prend une tournure inattendue : les deux amoureux doivent affronter certaines vérités sur leur couple qui mettent à l'épreuve la force de leurs sentiments...

Critique de Mulder

  • "Je sais que Zendaya aime les défis et j'ai réfléchi aux registres qu'elle n'avait pas encore explorés. Et je me suis aperçu que je ne l'avais jamais vue jouer une jeune femme intelligente, drôle, sûre d'elle et battante" - Sam Levinson

    Dans notre société actuelle dans laquelle la plupart des cinémas sont encore fermés aux Etats-Unis voir totalement comme en France, les spectateurs restent toujours friands de pouvoir découvrir de nouveaux films et on ne peut que remercier les plateformes de streaming comme Netflix de pouvoir nous proposer des œuvres inédites qui auraient pu sortir au cinéma et rencontrer aisément leur public. Alors que la crise du coronavirus a dû mettre en arrêt le tournage de la série créée par Sam Lavinson et dont le rôle principal féminin est tenue par Zendaya, le film Malcom & Marie a pu voir le jour sur un temps de tournage très court (16 jours).

    Ecrit et réalisé par Sam Levinson dont les deux premiers films Another Happy Day (2011), Assassination Nation (2018) ont retenu non seulement l’attention du public mais furent aussi plébiscités par la critique, Malcolm & Marie s’impose aisément comme un brillant exercice de style magnifié par la présence non seulement de Zendaya mais aussi de John David Washington (BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan (BlacKkKlansman) (2018), Tenet (2020)).

    Les restrictions liées à la pandémie du coronavirus semblent être à l’origine même du projet de ce film tant le sujet et la forme de ce film laisse planer les nombreuses contraintes de production que le réalisateur et scénariste a du gérer et faire face pour donner naissance à un projet aussi fort qu’unique. On comprend ainsi aisément la volonté de Sam Levinson de construire un film aux apparences trompeuses et qui met en abime le cinéma américain dans lequel l’avenir d’un réalisateur peut se jouer sur un film et sur des critiques pouvant aussi bien amenées le succès d’un film que signifier un échec public et critique. La conception du film Malcolm & Marie mériterait d’être racontée car elle permettrait d’encore mieux comprendre la finalité de celui-ci.

    Dès les premières minutes, le décor est planté. Nous découvrons une belle demeure près de la mer dans laquelle arrive un cinéaste Malcom (John David Washington) et sa petite amie Marie (Zendaya). Ils rentrent chez eux après la Première du film de celui-ci et dont l’accueil annonce un succès critique et financier à venir. Cette réussite semble pourtant dans le tourment car le couple traverse une véritable crise et les qualités et défauts de ce couple vont servir de base à un long échange aussi bien sur la réussite et les échecs mais surtout montrer que la réussite de Malcom en temps que réalisateur est liée à l’inspiration qu’il puise de sa moitié. La grande qualité de Malcolm & Marie est de reposer sur une mise en scène inspirée, des dialogues percutants et retenant notre attention mais surtout sur un duo de comédiens montrant une nouvelle fois à quel point Zendaya et John David Washington sont d’excellents comédiens.

    Loin des blockbusters dans lesquels ils ont pu s’imposer (on pense notamment à Tenet pour John David Washington et Spider-man (2017-2021) pour Zendaya), ces deux comédiens d’exception trouvent ici leur meilleur rôle et se livrent sans aucune concession. Il en ressort un film qui échappe au piège de tomber dans du simple théatre filmé avec soin pour s’apparenter plus à une expérience cinématographique intense sur un couple sur la corde raide et dont les nombreux non-dits sortent enfin et laissent place à une rancœur tenace, à des remerciements non clairement dits. On comprend à quel point ce film est personnel pour Sam Levinson et qu’il trouve avec ses deux comédiens sur lesquels reposent tout ce film une extension importante de lui-même. Une manière dont un artiste voit son œuvre lui échapper et sur le temps qui passe à toute vitesse sans se rendre compte de la beauté de la vie.

    Certes Malcolm & Marie ne plaira pas à tous car il n’est pas facile d’accès et d’une certaine manière va à l’encontre de ce qu’est devenu Hollywood actuellement. Loin de proposer un grand spectacle d’une efficacité totale, Sam Levinson revient à ce qu’était Hollywood dans les années 60 (l’utilisation du noir et blanc le confirme), un cinéma ingénieux qui réussissait à être inventif, à donner vie à de grandes interprétations mais surtout qui donnaient matière à réflexion au public. Zendaya livre ici une interprétation tout aussi remarquable que John David Washington et sa présence donne à ce film toute sa grâce et sa fragilité.

    Malcolm & Marie
    Ecrit et réalisé par Sam Levinson
    Produit par Kevin Turen, Ashley Levinson, Sam Levinson, Zendaya, John David Washington
    Avec Zendaya, John David Washington
    Musique de Labrinth
    Directeur de la photographie : Marcell Rév
    Montage : Julio C. Perez IV
    Production : Little Lamb, Fotokem
    Distribution : Netflix
    Date de sortie mondiale : 5 février 2021 (Netflix)
    Durée : 106 minutes

    Vu le 25 janvier 2021 (accès presse Netflix)

  • 4

Critique de Fox

  • "I know that Zendaya loves a challenge and I thought about the registers she hadn't yet explored. And I realized that I'd never seen her play a smart, funny, confident, and fighter" - Sam Levinson

    In today's society where most cinemas are still closed in the United States or even totally closed like in France, moviegoers are still fond of discovering new films and we can only thank streaming platforms like Netflix for being able to offer us unseen works that could have been released in theaters and easily meet their audience. While the coronavirus crisis had to stop the filming of the series created by Sam Lavinson and whose main female role is played by Zendaya, the film Malcom & Marie was able to see the light in a very short filming time (16 days).

    Written and directed by Sam Levinson, whose first two films Another Happy Day (2011), Assassination Nation (2018) not only caught the public's attention but were also acclaimed by critics, Malcolm & Marie easily stands out as a brilliant exercise in style magnified by the presence not only of Zendaya but also of John David Washington (BlacKkKlansman: I've infiltrated the Ku Klux Klan (BlacKkKlansman) (2018), Tenet (2020)).

    The restrictions linked to the coronavirus pandemic seem to be at the very origin of the project of this film as the subject matter and the form of this film leave many production constraints that the director and screenwriter had to manage and cope with to give birth to a project as strong as it is unique. We can thus easily understand Sam Levinson's desire to build a film with deceptive appearances and which damages American cinema in which the future of a director can be played out on a film and on critics who can both bring success to a film and mean public and critical failure. The conception of the film Malcolm & Marie deserves to be told because it would allow us to better understand its purpose.

    From the very first minutes, the set is set. We discover a beautiful residence near the sea where a filmmaker Malcolm (John David Washington) and his girlfriend Marie (Zendaya) arrive. They return home after the premiere of his film, whose reception heralds a critical and financial success to come. This success seems however in turmoil because the couple is going through a real crisis and the qualities and defects of this couple will serve as a basis for a long exchange on both success and failures but above all show that Malcolm's success as a director is linked to the inspiration he draws from his half. The great quality of Malcolm & Marie is to rely on an inspired staging, striking dialogues that catch our attention but especially on a duo of actors showing once again how Zendaya and John David Washington are excellent actors.

    Far from the blockbusters in which they were able to impose themselves (we think in particular of Tenet for John David Washington and Spider-man (2017-2021) for Zendaya), these two exceptional actors find here their best role and give themselves without any concession. The result is a film that escapes the trap of falling into simple theater filmed with care to resemble more an intense cinematographic experience about a couple on the tightrope and whose many unspoken words finally come out and give way to a tenacious resentment, to unspoken thanks. One understands how personal this film is for Sam Levinson and that he finds with his two actors on whom this whole film is based an important extension of himself. A way in which an artist sees his work slipping away from him and time passing by at full speed without realizing the beauty of life.

    Certainly Malcolm & Marie will not please everyone because it is not easy to access and in a way goes against what has become Hollywood nowadays. Far from offering a great show of total efficiency, Sam Levinson goes back to what Hollywood was in the 60s (the use of black and white confirms it), an ingenious cinema that managed to be inventive, to give life to great interpretations but above all that gave the audience food for thought. Zendaya delivers here an interpretation just as remarkable as John David Washington and his presence gives this film all its grace and fragility.

    Malcolm & Marie
    Written and directed by Sam Levinson
    Produced by Kevin Turen, Ashley Levinson, Sam Levinson, Zendaya, John David Washington
    Starring Zendaya, John David Washington
    Music by Labrinth
    Cinematography: Marcell Rev
    Edited by Julio C. Perez IV
    Production company : Little Lamb, Fotokem
    Distributed by Netflix
    Release date: February 5, 2021
    Running time: 106 minutes

    Viewed on January 25, 2021 (Netflix press access)

  • 4