Logo
Accueil > Reviews > Sputnik

Sputnik

  • Sputnik
    Suite à un mystérieux incident dans l'espace, la mission de Constantin prend une tournure dramatique : son vaisseau se crashe, et son acolyte meurt dans d'inquiétantes circonstances. Mais plus étrange encore, Constantin semble ne se souvenir de rien. Il est alors amené dans un centre militaire ultra-confidentiel pour suivre une série de tests afin de faire la lumière sur ce qui s'est réellement passé durant la mission. Tatiana, psychologue de renom, s'intéresse de près à son cas, et commence à réaliser l'impensable : Constantin n'est pas revenu seul, quelque chose sommeille en lui. Quelque chose qui pourrait tous les mettre en danger...

Critique de Mulder

  • En pleine Guerre froide, un vaisseau spatial soviétique s’écrase à la suite d’une avarie. Son commandant de bord est l’unique survivant. Une psychologue de renom est alors dépêchée sur place afin d’évaluer l’état de santé mental du cosmonaute mais elle se rend compte qu’il n’est pas revenu tout à fait seul sur Terre. Une entité qui a pris possession du corps du cosmonaute et peut s’en extraire est en effet revenue avec lui. Si Sputnik premier film réalisé et co-écrit par Egor Abramenko s’avère être un excellent film de science-fiction c’est qu’il met l’action plus sur la psychologie des personnages que sur un déferlement d’effets spéciaux outranciers et surtout aborde la thématique des extraterrestres sous un angle nouveau.

    Alors que les films de science-fiction américains sont très nombreux et plus ou moins réussis, le cinéma russe semble trouver aisément sa place dans un cinéma mondial tant comme le montre si bien Sputnik il repose sur des comédiens convaincants, des effets spéciaux n’ayant rien à envier à ceux des blockbusters américains mais aussi abordent la science-fiction avec originalité et audace. Plutôt assez malin et habile le scénario place le décor du film dans les années 80 en pleine période dans laquelle les Etats-Unis et la Russie tentaient de conquérir l’espace.

    Le réalisateur Egor Abramenko est bien conscient qu’il ne peut pas bénéficier d’un budget suffisamment important pour faire oublier des films comme Alien (1979) de Ridley Scott et son attention se porte ainsi nettement plus sur l’atmosphère inquiétante du film que sur de nombreuses scènes éprouvantes mettant en avant des multitudes d’effets spéciaux. De la même manière, le scénario prend son temps avant de montrer la créature et son emprise sur le cosmonaute Konstantin Veshnyakov (Pyotr Fyodorov). En rendant crédible ses personnages qui vont se retrouver opposer à une créature dangereuse et incontrôlable Sputnik dénonce ainsi les agissements de certaines organisations militaires. Ce film place au centre de l’action une psychologue, Tatyana Klimova (Oksana Akinshina) qui va non seulement aider ce cosmonaute mais aussi s’opposer à son commanditaire.

    Loin de toute surenchère inutile, Sputnik montre que le cinéma de science-fiction permet d’aborder avec intelligence différentes thématiques comme l’existence ou non d’autres vies sur d’autres planètes mais aussi comment celles-ci peuvent s’adapter à notre monde. Loin de films américains comme Independance day qui est avant tout apprécié par son excellent casting et ses effets spéciaux terriblement efficaces, Sputnik s’oriente avec intelligence vers le thriller fantastique dans lequel les apparences sont trompeuses et le danger omniprésent.

    Sputnik
    Un film d’Egor Abramenko
    Produit par Mikhail Vrubel, Aleksandr Andryushchenko, Fyodor Bondarchuk, Ilya Stewart, Murad Osmann, Pavel Burya, Vyacheslav Murugov, Alina Tyazhlova, Michael Kitaev, Ilya Jincharadze
    Scénario d’Oleg Malovichko, Andrei Zolotarev
    Avec Oksana Akinshina, Fyodor Bondarchuk, Pyotr Fyodorov, Anton Vasiliev
    Musique d’Oleg Karpachev
    Directeur de la photogaphie : Maxim Zhukov
    Montage d’Aleksandr Puzyryov, Egor Tarasenko
    Production : Vodorod Pictures, Art Pictures Studio, Hype Film, National Media Group Studio, STS
    Distribution : Sony Pictures
    Date de sortie : 23 avril 2020 (Russie)
    Durée : 113 minutes

    Vu le 14 août 2021 en version originale

  • 4.5

Critique de Fox

  • In the middle of the Cold War, a Soviet spaceship crashes due to damage. Its captain is the only survivor. A renowned psychologist was sent to assess the cosmonaut's mental health, but she realized that he did not return to Earth alone. An entity that has taken possession of the cosmonaut's body and can get out of it has indeed returned with him. If Sputnik, the first film directed and co-written by Egor Abramenko, turns out to be an excellent science fiction film, it is because it puts the action more on the psychology of the characters than on a flood of outrageous special effects and especially approaches the theme of extraterrestrials from a new angle.

    While American science-fiction films are numerous and more or less successful, Russian cinema seems to find its place in a world cinema as Sputnik shows it so well. It relies on convincing actors, special effects that have nothing to envy to those of American blockbusters but also approaches science fiction with originality and audacity. Rather rather clever and skillful the scenario sets the film in the 80's in the middle of the period in which the United States and Russia were trying to conquer space.

    Director Egor Abramenko is well aware that he can't get a large enough budget to make people forget films like Ridley Scott's Alien (1979) and his attention is therefore focused more on the disturbing atmosphere of the film than on many trying scenes featuring multitudes of special effects. In the same way, the script takes its time before showing the creature and its hold on the cosmonaut Konstantin Veshnyakov (Pyotr Fyodorov). By making credible its characters who will find themselves opposed to a dangerous and uncontrollable creature Sputnik thus denounces the actions of certain military organizations. This film places at the center of the action a psychologist, Tatyana Klimova (Oksana Akinshina), who will not only help the cosmonaut but also oppose his sponsor.

    Sputnik shows that science fiction cinema allows us to intelligently tackle different themes such as the existence or not of other lives on other planets and how these can adapt to our world. Far from American films such as Independence Day, which is above all appreciated for its excellent casting and terribly effective special effects, Sputnik intelligently turns to the fantastic thriller in which appearances are deceptive and danger is omnipresent.

    Sputnik
    Directed by Egor Abramenko
    Produced by Mikhail Vrubel, Aleksandr Andryushchenko, Fyodor Bondarchuk, Ilya Stewart, Murad Osmann, Pavel Burya, Vyacheslav Murugov, Alina Tyazhlova, Michael Kitaev, Ilya Jincharadze
    Written by Oleg Malovichko, Andrei Zolotarev
    Starring Oksana Akinshina, Fyodor Bondarchuk, Pyotr Fyodorov, Anton Vasiliev
    Music by Oleg Karpachev
    Cinematography: Maxim Zhukov
    Edited by Aleksandr Puzyryov, Egor Tarasenko
    Production company: Vodorod Pictures, Art Pictures Studio, Hype Film, National Media Group Studio, STS
    Distributed by Sony Pictures
    Release date: April 23, 2020 (Russia)
    Running time: 113 minutes

    Viewed on August 14, 2021

  • 4.5