Logo
Accueil > Reviews > Ghosts of war

Ghosts of war

  • Ghosts of war
    À la fin de la Seconde Guerre mondiale, cinq soldats américains sont envoyés en France pour empêcher les Allemands de reprendre un château précédemment occupé par des dignitaires nazis. Mais ils se retrouvent confrontés à une force surnaturelle, bien plus terrifiante que tout ce qu’ils ont pu voir sur le champ de bataille.

Critique de Mulder

  • Ghost of war mélange le film de guerre et le film de maison hantée avec une certaine ingéniosité et se révèle être une assez bonne surprise tant il réussit à retenir notre attention jusqu’au dénouement final qui amène les spectateurs à revoir ce film sous un angle nouveau en cherchant les nombreux indices parsemés tout au long du récit. Le scénario se révèle à premier abord assez simpliste et nous découvrons ainsi cinq soldats américains affectés à la garde d'un château français vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant ce château sous ses apparences accueillantes se révèle hanté et amènera ses soldats dans des situations aussi dangereuses qu’inquiétantes.

    Après avoir réalisé l’excellent L'effet papillon (The Butterfly Effect) (2004) et écrit les scénarios de Destination finale 2 et 4 (Final Destination 2 and 4), Eric Bress nous livre avec Ghosts of war son nouveau film qu’il a également écrit et montre qu’il est non seulement un scénariste aguerri mais aussi un réalisateur plutôt doué pour jouer avec les nerfs des spectateurs et proposer une véritable expérience cinématographique qui rappellera à certains avec cet hôtel aussi bien Shining (1980) que plus récemment Overlord (2018).

    La première qualité de ce film est de reposer sur une mise en scène soignée et sur des effets horrifiques évoluant tout au long du récit et qui mettront en avant non seulement le traumatisme profond de manière générale des soldats en période de guerre mais aussi sur des questions métaphysiques que sont l’existence des fantômes et sur notre perception de la réalité. En donnant une réelle psychologie à ces cinq soldats américains envoyés en France et en les faisant affronter des forces surnaturelles, Ghost of War dénonce à sa manière les horreurs de la guerre mais aussi le destin tragique d’êtres humains dont le courage héroïque en fera des martyrs pris au piège dans des conflits qui dépassent leur entendement.

    Les nombreux fans de l’excellente série Titans seront également heureux de retrouver au casting deux des rôles importants de celle-ci, que cela soit Brenton Thwaites dans le rôle principal de ce film mais aussi le comédien Alan Ritchson (Hank Hall / Hawk dans Titans). Ce casting plutôt assez efficace renforce notre adhésion à ce film. On appréciera d’autant plus Ghosts of War que son retournement amené au dernier acte fait que celui-ci revisite intelligemment les traumatismes liés à la guerre et une manière originale d’aider les soldats de se trouver une forme d’échappatoire.

    Ghosts of War
    Un film écrit et réalisé par Eric Bress
    Produit par D. Todd Shepherd, Shelley Madison, Joe Simpson
    Avec Brenton Thwaites, Theo Rossi, Skylar Astin, Kyle Gallner, Alan Ritchson, Billy Zane, Shaun Toub
    Musique de Michael Suby
    Directeur de la photographie : Lorenzo Senatore
    Montage : Peter Amundson
    Production : Miscellaneous Entertainment, Highland Film Group, Ingenious Media
    Distribution: Vertical Entertainment (USA)
    Date de sortie : 18 juin 2020 (USA)
    Durée : 95 minutes

    Vu le 19 juin 2020 en version originale

  • 4

Critique de Fox

  • Ghost of war mixes the war movie and the haunted house movie with a certain ingenuity and turns out to be a pretty good surprise as it manages to hold our attention until the final dénouement that brings the viewers to see this movie again from a new angle by looking for the many clues scattered throughout the story. At first glance, the scenario turns out to be rather simplistic and we discover five American soldiers assigned to guard a French castle towards the end of the Second World War. Yet this castle, under its welcoming appearance, turns out to be haunted and will lead its soldiers into situations that are as dangerous as they are disturbing.

    After directing the excellent The Butterfly Effect (2004) and writing the screenplays for Final Destination 2 and 4, Eric Bress delivers us with Ghosts of war his new film that he also wrote and shows that he is not only a seasoned screenwriter but also a director rather gifted at playing with the nerves of the spectators and proposing a real cinematic experience that will remind some people with this hotel as well as Shining (1980) and more recently Overlord (2018).

    The first quality of this film is that it is based on a careful staging and on horrific effects that evolve throughout the story and that will highlight not only the deep trauma of soldiers in general in times of war, but also on metaphysical issues such as the existence of ghosts and our perception of reality. By giving a real psychology to these five American soldiers sent to France and making them face supernatural forces, Ghost of War denounces in its own way the horrors of war but also the tragic destiny of human beings whose heroic courage will make them martyrs trapped in conflicts beyond their understanding.

    The many fans of the excellent Titans series will also be happy to see two of the important roles in the cast, Brenton Thwaites in the main role of this film but also the actor Alan Ritchson (Hank Hall / Hawk in Titans). This rather effective casting reinforces our support for this film. We will appreciate Ghosts of War all the more since its turnaround brought to the last act makes it an intelligent revisiting of war-related traumas and an original way to help soldiers find a form of escape.

    Ghosts of War
    Written and Directed by Eric Bress
    Produced by D. Todd Shepherd, Shelley Madison, Joe Simpson
    Starring Brenton Thwaites, Theo Rossi, Skylar Astin, Kyle Gallner, Alan Ritchson, Billy Zane, Shaun Toub
    Music by Michael Suby
    Cinematography: Lorenzo Senatore
    Edited by Peter Amundson
    Production companies : Miscellaneous Entertainment, Highland Film Group, Ingenious Media
    Distributed by Vertical Entertainment
    Release date: June 18, 2020 (USA)
    Running time: 95 minutes

    Seen on June 19, 2020

  • 4