Logo
Accueil > Reviews > One Night In Miami

One Night In Miami

  • One Night In Miami
    Miami, le 25 février 1964, le jeune Cassius Clay (futur Mohamed Ali) devient champion du monde de boxe, catégorie poids lourds. A cause de la ségrégation raciale, il doit fêter sa victoire à l'écart des autres sportifs. Entouré de ses amis : l'activiste Malcolm X, le chanteur Sam Cooke et la star du football Jim Brown, Cassius Clay décident de définir un nouveau monde.

Critique de Mulder

  • “It is a time for martyrs now, and if I am to be one, it will be for the cause of brotherhood. That’s the only thing that can save this country” – Malcom X, February 19, 1965

    One Night in Miami raconte la rencontre fictive de Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown et Sam Cooke dans une chambre d'hôtel de Miami en février 1964, célébrant la victoire surprise d'Ali sur Sonny Liston. Basé sur la pièce de théâtre homonyme de Kemp Powers (scénariste de ce film), One night in Miami s’impose aisément non seulement comme l’un des meilleurs films de cette année mais comme une réflexion passionnante sur notre société actuelle et porte un regard sur l’intégration des minorités afro-américaines dans les années 60 aux Etats-Unis. Ce film sur quatre hommes d’exception est non seulement un hymne d’une intelligence rare mais traite d’un sujet universel montrant l’importance de se battre pour ses convictions et trouver sa place dans la société.

    Le scénario de Kemp Powers place l’action à un moment phare de Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown et Sam Cooke. Alors que Malcom X est sur le point de créer sa propre organisation politique, que Cassius Clay n’est pas encore connu sous le nom de Muhammad Ali, Jim Brown pense à quitter le monde du sport pour devenir comédien et que Sam Cooke commence à rencontrer ses premiers grands succès, ces quatre hommes s’interrogent sur le sort des afro-américains dans une société américaine qui ne laisse guère de place aux minorités raciales. Les nombreux dialogues mais aussi les nombreuses chansons de Sam Cooke donnent à ce film une aura toute particulière et nous renvoie aux nombreux travers des Etats-Unis.

    Après avoir réalisé plusieurs épisodes de séries (Scandal, Animal Kingdom, This is Us, The Good doctor), Regina King pour son premier film au cinéma (on fera abstraction du téléfilm The Finest (2018)) montre qu’elle n’est pas seulement une grande comédienne mais une réalisatrice qui a un don de conteuse rare et qui sait diriger à la perfection ses comédiens. Kingsley Ben-Adir, Eli Goree, Aldis Hodge, Leslie Odom Jr. se révèlent ainsi parfait et assez ressemblant aux personnages réels qui ont marqué à jamais nos mémoires collectives. Loin de se contenter d’adapter une pièce de théâtre et de tomber dans le piège d’une mise en scène trop statique, elle insuffle à ce film une énergie débordante pour laquelle nous ne pouvons que nous laisser immerger.

    Loin de ce cinéma hollywoodien qui oublie trop souvent de donner une réelle épaisseur aux personnages et préfère se focaliser sur des effets spéciaux pas toujours convaincants ou mettre en scène des comédiens et comédiennes adulés par le public mais pas toujours convaincants dans leur rôle, One Night in Miami s’impose comme l’exemple parfait de ce que doit être un excellent film, une réalisation inspirée, un scénario ciselé sans aucune fausse note, des comédiens totalement investis et une musique pleine de nostalgie pour une période passée.

    One night in Miami propose aussi la scène musicale la plus réussie de cette année qui marquera à jamais votre mémoire de cinéphile. On se doute que celle-ci est inspirée d’un moment clé dans la carrière de Sam Cooke mais surtout elle nous montre le pouvoir de la musique dans notre société pour fédérer des personnes de différents niveaux sociaux et de milieux différents. Elle montre aussi le pouvoir du cinéma pour nous émouvoir totalement et nous donner envie de nous lever et d’applaudir. Elle donne à ce film une aura toute particulière et fera que celui-ci restera encore longtemps dans notre mémoire après l’avoir découvert.

    One Night in Miami
    Un film de Regina King
    Produit par Jess Wu Calder, Keith Calder, Jody Klein
    Scénario de Kemp Powers
    Basé sur la pièce One Night in Miami de Kemp Powers
    Avec Kingsley Ben-Adir, Eli Goree, Aldis Hodge, Leslie Odom Jr.
    Musique de Terence Blanchard
    Directeur de la photographie : Tami Reiker
    Montage : Tariq Anwar
    Production : Snoot Entertainment, ABKCO
    Distribution : Amazon Studios
    Date de sortie : 7 septembre 2020 (Venise), 25 décembre 2020 (Etats-Unis)
    Durée : 110 minutes

    Vu le 31 décembre 2020 (lien presse Amazon)

  • 5

Critique de Fox

  • "It is a time for martyrs now, and if I am to be one, it will be for the cause of brotherhood. That's the only thing that can save this country" - Malcolm X, February 19, 1965

    One Night in Miami tells the fictional encounter of Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown and Sam Cooke in a Miami hotel room in February 1964, celebrating Ali's surprise victory over Sonny Liston. Based on the play of the same name by Kemp Powers (the screenwriter of this film), One Night in Miami easily establishes itself not only as one of the best films of this year but as an exciting reflection on our society today and looks at the integration of African-American minorities in the 1960s in the United States. This film about four exceptional men is not only a hymn of rare intelligence but deals with a universal subject showing the importance of fighting for one's convictions and finding one's place in society.

    Kemp Powers' screenplay places the action at a key moment in the lives of Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown and Sam Cooke. As Malcolm X is about to create his own political organization, Cassius Clay is not yet known as Muhammad Ali, Jim Brown is thinking of leaving the world of sports to become an actor, and Sam Cooke begins to meet his first big successes, these four men wonder about the fate of African-Americans in an American society that leaves little room for racial minorities. The numerous dialogues but also the numerous songs of Sam Cooke give to this film a very particular aura and sends us back to the many ways of the United States.

    After having directed several episodes of series (Scandal, Animal Kingdom, This is Us, The Good doctor), Regina King for her first film in cinema (we will disregard the TV movie The Finest (2018)) shows that she is not only a great actress but a director who has a rare gift for storytelling and who knows how to direct her actors to perfection. Kingsley Ben-Adir, Eli Goree, Aldis Hodge, Leslie Odom Jr. prove to be perfect and quite similar to the real characters who have forever marked our collective memories. Far from simply adapting a play and falling into the trap of an overly static staging, she infuses this film with an overflowing energy for which we can only allow ourselves to be immersed.

    Far from this Hollywood cinema that too often forgets to give real depth to the characters and prefers to focus on special effects that are not always convincing or to stage actors and actresses adored by the audience but not always convincing in their roles, One Night in Miami stands out as the perfect example of what an excellent film should be, an inspired direction, a chiseled script without any false notes, actors totally invested and a music full of nostalgia for a past period.

    One night in Miami also features this year's most successful music scene that will forever leave a lasting impression on your moviegoer's memory. One suspects that this one is inspired by a key moment in Sam Cooke's career but above all it shows us the power of music in our society to unite people from different social levels and backgrounds. It also shows the power of cinema to move us totally and make us want to stand up and applaud. It gives this film a very special aura and will make it remain in our memory for a long time after we discover it.

    One Night in Miami
    Directed by Regina King
    Produced by Jess Wu Calder, Keith Calder, Jody Klein
    Screenplay by Kemp Powers
    Based on One Night in Miami by Kemp Powers
    Starring Kingsley Ben-Adir, Eli Goree, Aldis Hodge, Leslie Odom Jr.
    Music by Terence Blanchard
    Cinematography Tami Reiker
    Edited by Tariq Anwar
    Production companies : Snoot Entertainment, ABKCO
    Distributed by Amazon Studios
    Release date: September 7, 2020 (Venice), December 25, 2020 (United States)
    Running time: 110 minutes

    Seen on December 31, 2020 (Amazon press screener)

  • 5