Logo
Accueil > Reviews > Freaky

Freaky

  • Freaky
    Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle cible du Boucher, un tueur en série tristement notoire. Son année de Terminale va alors devenir le cadet de ses soucis. Lorsque, sous l’effet du poignard antique du Boucher ils se réveillent dans le corps de l’autre, Millie n’a alors que 24 heures pour retrouver son corps afin de ne pas rester coincée pour le restant de ses jours dans la peau d’un tueur en série d’une cinquantaine d’années. Tâche délicate étant donné qu’elle ressemble désormais à une armoire à glace psychopathe, recherché par la police et cible d’une chasse à l’homme locale… alors que le Boucher, lui, dans la peau de la jeune fille, est bien décidé à célébrer un retour en fanfare dans un bain de sang.

Critique de Mulder

  • Après avoir connu sa première mondiale dans le cadre du festival Beyond Fest le 8 octobre dernier et être autant salué par une excellente critique (83% sur Rotten Tomatoes) que par un accueil très favorable du public, Freaky s’est imposé comme un des événements majeurs des sorties de ces derniers mois. Après avoir eu l’occasion d’enfin le découvrir, on peut confirmer qu’il s’agit d’un film phénomène qui a tout pour devenir culte non seulement par son scénario à différents niveaux de lecture, la présence d’un réalisateur et scénariste qui sait manier avec un talent indéniable de conteur la force vive de ce qui fait non seulement un excellent film de genre mais aussi une comédie et enfin la présence de la sublime Kathryn Newton et de l’excellent Vince Vaughn.

    Freaky repose sur l'histoire d'une adolescente, Millie Kessler (Kathryn Newton) qui suite à une agression par un dangereux tueur en série change involontairement de corps avec celui-ci. Il faut reconnaitre qu’en seulement trois films (Manuel de survie à l'apocalypse zombie (Scouts Guide to the Zombie Apocalypse) (2015), Happy Birthdead (2017) et Happy Birthdead 2 You (2019)) Christopher Landon a pu réellement se construire une véritable marque de fabrique en proposant des films au tempo parfaits et avec un budget plutôt assez réduit réussir à bâtir des films inspirés et mettant en avant de jeunes comédiennes que cela soit Jessica Rothe dans ses deux précédents films ou ici Kathryn Newton. En mélangeant habilement les genres, le scénario de Michael Kennedy et Christopher Landon mélange habilement Vendredi 13 avec son tueur masqué et la comédie fantastique Freaky Friday (2003) dans lequel une mère et sa fille interchangeaient leur corps.

    Il faut reconnaitre un véritable savoir faire pour créer des personnages réussis et surtout mettre en place une intrigue capable de retenir toute notre attention jusqu’à la dernière minute . Dès les premières minutes du film en plaçant le décor un mercredi 11 (clin d’œil évident à vendredi 13) en mettant en avant le temps d’une soirée des jeunes se racontant les méfaits d’un tueur sanguinaire, le boucher de Blissfield dont les exploits en 1977 ont défrayé les chroniques. Ces dits jeunes vont se retrouver face à ce tueur psychopathe tout aussi dangereux et décidé à tuer pour satisfaire ses pulsions toutes les personnes sur son chemin. Interprété par Vince Vaughn (Norman Bates dans Psycho (1998)), ce tueur en série est non seulement crédible mais aussi particulièrement inquiétant. Alors qu’il doit incarner également une jeune adolescente, il montre de nouveau qu’il est tout aussi parfait dans un rôle comique et toute l’immensité de son talent.

    De la même manière le changement de personnalité de Millie Kessler, une adolescente de 17 ans dans un lycée très, Blissfield High, permet au film d’aborder de manière originale le monde lycéen américain et son côté surfait dans lequel tout repose non pas sur l’intellect mais sur l’aspect physique des personnages. Lorsque le boucher de Blissfield interverti son corps avec celle-ci, Millie Kessler se fait non seulement remarquer comme étant une superbe étudiante mais aussi prend un vrai plaisir à décimé un maximum de personnes que cela soit des étudiants ou des professeurs. Freaky se révèle être particulièrement original dans la manière de ses nombreuses mises à mort et se révèle être d’une efficacité redoutable.

    Produit par Jason Blum par sa société de production Blumhouse, Freaky ne se révèle pas être un simple produit marketing de plus et continue à montrer un savoir-faire indéniable pour donner une véritable liberté artistique à des réalisateurs et scénaristes pour mettre en scène le film qu’ils souhaitent réellement faire. La seule contrainte est un budget réduit mais qui n’entame à aucun moment la créativité débridée de ce film et le fait que les crimes commis par le boucher de Blissfield sont violents et filmés sans concessions ce qui tranche totalement avec le côté aseptisé des films produits par des grands studios hollywoodiens. En créant un véritable univers inquiétant et en jouant sur les apparences, Freaky se révèle être non seulement un excellent film de genre totalement maitrisé mais surtout montre à quel point la jeune comédienne Kathryn Newton (Lady Bird (2017), Ben is Back (2019), Pokémon : Détective Pikachu (2019)) continue à être parfaite que cela soit dans un film dramatique, fantastique ou encore dans le cas présent horrifique.

    Alors qu’il faudra attendre le 20 janvier 2021 pour les spectateurs français pour le découvrir au cinéma, Freaky est enfin disponible depuis le 4 décembre 2020 en VOD et on ne peut que vous conseiller de le découvrir car vous allez non seulement adorer ce film mais surtout vouloir le revoir pour les nombreux détails qui vous auraient échappés et les nombreux clins d’œil à de nombreux classiques des films d’horreur marquants de ces dernières années.

    Freaky
    Un film de Christopher Landon
    Produit par Jason Blum
    Scénario de Michael Kennedy, Christopher Landon
    Avec Vince Vaughn, Kathryn Newton, Katie Finneran, Celeste O'Connor, Misha Osherovich, Alan Ruck
    Musique de Bear McCreary
    Directeur de la photographie : Laurie Rose
    Montage : Ben Baudhuin
    Production : Blumhouse Productions, Divide/Conquer
    Distribution : Universal Pictures
    Date de sortie : 8 octobre 2020 (Beyond Fest), 13 novembre 2020 (Etats-Unis), 20 janvier 2021 (France)
    Durée : 102 minutes

    Vu le 3 décembre en version originale

  • 5

Critique de Fox

  • After its world premiere at the Beyond Fest festival on October 8th and being greeted as much by an excellent review (83% on Rotten Tomatoes) as by a very favorable reception from the public, Freaky has established itself as one of the major release events of the last few months. After having had the opportunity to finally discover it, we can confirm that it is a phenomenon film that has everything to become cult not only by its script at different levels of reading, the presence of a director and screenwriter who knows how to handle with an undeniable talent as a storyteller the living force of what makes not only an excellent genre film but also a comedy and finally the presence of the sublime Kathryn Newton and the excellent Vince Vaughn.

    Freaky is based on the story of a teenage girl, Millie Kessler (Kathryn Newton), who, after being attacked by a dangerous serial killer, involuntarily changes bodies with him. It must be acknowledged that in only three films (Scouts Guide to the Zombie Apocalypse (2015), Happy Birthdead (2017) and Happy Birthdead 2 You (2019)) Christopher Landon has been able to build a real brand name by offering films with perfect tempo and a rather small budget. He has succeeded in building inspired films featuring young actresses, whether Jessica Rothe in her two previous films or Kathryn Newton here. Michael Kennedy and Christopher Landon's screenplay skillfully mixes genres with his masked killer Friday the 13th and the fantasy comedy Freaky Friday (2003) in which a mother and daughter interchange their bodies.

    You have to recognize a real know-how to create successful characters and above all to set up a plot capable of holding our attention until the last minute. From the very first minutes of the film by setting the scene on Wednesday the 11th (with an obvious nod to Friday the 13th) by highlighting an evening of young people telling each other about the misdeeds of a bloodthirsty killer, the butcher of Blissfield whose exploits in 1977 have made headlines. These so-called young people will find themselves facing this equally dangerous psychopathic killer who is determined to kill everyone in his path to satisfy his impulses. Interpreted by Vince Vaughn (Norman Bates in Psycho (1998)), this serial killer is not only credible but also particularly disturbing. While he also has to play a young teenage girl, he shows again that he is just as perfect in a comic role and all the immensity of his talent.

    In the same way the change of personality of Millie Kessler, a 17-year-old girl in a very, very high school, Blissfield High, allows the film to approach in an original way the American high school world and its overrated side in which everything rests not on the intellect but on the physical aspect of the characters. When Blissfield's butcher swapped his body with it, Millie Kessler not only stands out as a superb student but also takes great pleasure in decimating as many people as possible, be they students or teachers. Freaky proves to be particularly original in the manner of his numerous killings and proves to be of a formidable efficiency.

    Produced by Jason Blum through his production company Blumhouse, Freaky is not just another marketing product and continues to show an undeniable know-how in giving directors and screenwriters real artistic freedom to direct the film they really want to make. The only constraint is a reduced budget, which at no time detracts from the unbridled creativity of this film and the fact that the crimes committed by the Blissfield Butcher are violent and filmed without concessions, which is in stark contrast to the sanitized side of films produced by major Hollywood studios. By creating a true disturbing universe and playing on appearances, Freaky proves to be not only an excellent genre film that is totally mastered, but above all shows to what extent the young actress Kathryn Newton (Lady Bird (2017), Ben is Back (2019), Pokémon: Detective Pikachu (2019)) continues to be perfect whether in a dramatic, fantastic or even horrific film.

    While it will be necessary to wait until January 20, 2021 for the French spectators to discover it at the cinema, Freaky is finally available since December 4, 2020 in VOD and we can only advise you to discover it because you will not only love this movie but will especially want to see it again for the many details that would have escaped you and the many winks to many classic horror movies of recent years.

    Freaky
    Directed by Christopher Landon
    Produced by Jason Blum
    Written by Michael Kennedy, Christopher Landon
    Starring Vince Vaughn, Kathryn Newton, Katie Finneran, Celeste O'Connor, Misha Osherovich, Alan Ruck
    Music by Bear McCreary
    Cinematography: Laurie Rose
    Edited by Ben Baudhuin
    Production companies : Blumhouse Productions, Divide/Conquer
    Distributed by Universal Pictures
    Release date: October 8, 2020 (Beyond Fest), November 13, 2020 (United States), January 20, 2021 (France)
    Running time: 102 minutes

    Viewed on December 3, 2020

  • 5