Logo
Accueil > Reviews > Falling

Falling

  • Falling
    John (Viggo Mortensen) vit en Californie avec son compagnon Eric (Terry Chen) et leur fille adoptive Mónica (Gabby Velis), loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis (Lance Henriksen), un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah (Laura Linney) et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis, qui ne veut rien changer à son mode de vie...

Critique de Mulder

  • Pour ses débuts de réalisateur et scénariste, le comédien Viggo Mortensen nous livre un film personnel et intimiste dans lequel il s’est totalement investi et dans lequel il incarne également le rôle principal. Il incarne John Peterson, un homosexuel dont le père Willis (Lance Henriksen), conservateur et homophobe, commence à présenter des symptômes de démence, ce qui le force à vendre la ferme familiale et à déménager à Los Angeles pour vivre avec John et son mari Eric (Terry Chen). Sa mise en scène inspirée lui permet de mettre en lumière des thématiques qui lui sont chers comme la famille, l’intégration dans la société des minorités mais aussi la communication.

    Si le titre Falling signifie en chute libre, il prend tout son sens à travers le personnage du père de John Peterson, Willis qui semble arriver au terme de sa vie, qui non seulement a perdu son indépendance mais aussi une partie de sa mémoire. L’amour de son fils pour son père qui a tant marqué son enfance semble avoir des ramifications avec le propre père du réalisateur et on sent à travers ce film une volonté de pardonner certaines erreurs du passé. Loin de vouloir faire un film expérimental ou un film trop hollywoodien, Falling montre que Viggo Mortensen a voulu faire un film volontairement daté et dramatique dans lequel on ressent une certaine prudence et nostalgie du temps passé.

    En misant plus sur le développement psychologique de ces personnages, Falling semble trop académique et trop sage pour retenir toute notre attention. Sans aucune fioriture inutile, la mise en scène montre à quel point Lance Henriksen est un comédien sous-estimé. Il se révèle ici parfait dans le rôle d’une personne qui a une véritable emprise sur son entourage et dont le passé tortueux a fait que ses deux précédentes femmes l’ont quitté. Ses nombreuses insultes verbales et ses crises de démence sont pour son fils comme des lames de couteaux qui s’abattent de manière incessante.

    Ce n’est pas non plus un hasard de retrouver au casting dans un des seconds rôles importants le réalisateur David Cronenberg. Viggo Mortensen avait tourné sous sa direction dans deux excellents films A History of Violence (2005) et A Dangerous Method (2011). Falling montre bien ainsi qu’il s’agit à ce jour d’un film très personnel pour ce comédien d’exception qui restera encore à nos yeux comme Aragorn dans la trilogie du Seigneur des anneaux. Falling est à l’image de ce comédien surdoué, simple, parfait et mémorable.

    Falling
    Écrit et réalisé par Viggo Mortensen
    Produit par Viggo Mortensen, Chris Curling, Daniel Bekerman
    Avec Viggo Mortensen, Lance Henriksen, Sverrir Gudnason, Laura Linney, Hannah Gross, Terry Chen, David Cronenberg
    Directeur de la photographie : Marcel Zyskind
    Montage : Ronald Sanders
    Production : Scythia Films, Zephyr Films, Perceval Pictures, Ingenious Media, Lip Sync Productions, HanWay Films
    Distribution Modern Films (Etats-Unis), Metropolitan Filmexport (France)
    Date de sortie : 31 janvier 2020 (Sundance), 4 décembre 2020 (Royaume-Uni), 30 décembre 2020 (France)
    Durée : 112 minutes

    Vu le 16 octobre 2020 au Forum des images en VO

  • 3.5

Critique de Fox

  • For his debut as a director and screenwriter, actor Viggo Mortensen gives us a personal and intimate film in which he has fully invested himself and in which he also plays the lead role. He plays John Peterson, a gay man whose father Willis (Lance Henriksen), a conservative and homophobic man, begins showing symptoms of dementia, forcing him to sell the family farm and move to Los Angeles to live with John and her husband Eric (Terry Chen). His inspired staging allows him to highlight themes that are dear to him such as family, integration into minority society but also communication.

    If the title Falling means in free fall, it takes all its meaning through the character of John Peterson's father, Willis, who seems to be coming to the end of his life, who not only lost his independence but also part of his memory. His son's love for losing himself that so marked his childhood seems to have ramifications with the director's own father and he feels through this film a willingness to forgive some of the mistakes of the past. Far from wanting to make an experimental film or a film too Hollywood, Falling shows that Viggo Mortensen wanted to make a deliberately dated and dramatic film in which one feels a certain caution and nostalgia for the past.

    By focusing more on the psychological development of these characters, Falling seems too academic and wise to hold our full attention. Without any unnecessary frills, the staging shows how underrated an actor Lance Henriksen is. He proves himself perfect here in the role of a person who has a real hold on his surroundings and whose tortuous past has caused his two previous wives to leave him. His numerous verbal insults and fits of dementia are like knives that are constantly falling down for his son.

    It is also no coincidence that director David Cronenberg was cast in one of the important supporting roles. Under his direction, Viggo Mortensen had directed two excellent films, A History of Violence (2005) and A Dangerous Method (2011). Falling thus shows that it is a very personal film for this exceptional actor who will remain in our eyes as Aragorn in the trilogy of the Lord of the Rings. Falling is the image of this gifted actor, simple, perfect and memorable.

    Falling
    Written and Directed by Viggo Mortensen
    Produced by Viggo Mortensen, Chris Curling, Daniel Bekerman
    Starring Viggo Mortensen, Lance Henriksen, Sverrir Gudnason, Laura Linney, Hannah Gross, Terry Chen, David Cronenberg
    Cinematography : Marcel Zyskind
    Edited by Ronald Sanders
    Production companies : Scythia Films, Zephyr Films, Perceval Pictures, Ingenious Media, Lip Sync Productions, HanWay Films
    Distributed by Modern Films
    Release date: January 31, 2020 (Sundance), December 4, 2020 (United Kingdom), December 30, 2020 (France)
    Running time: 112 minutes

    Seen on October 16, 2020 at the Forum des images (Paris)

  • 3.5