Logo
Accueil > Reviews > Murder by win

Murder by win

  • Murder by win
    Trois amis ont créé un jeu de société, Murder by win, et ils pensent qu'il a ce qu'il faut pour devenir un best-seller dans les charts indés. Lorsque leur tentative de financement par crowdfunding échoue, un homme mystérieux leur fait une offre : il publiera leur jeu à condition qu'il s'en attribue le mérite en tant que seul créateur et propriétaire. Après qu'une dispute sur les droits de jeu les ait laissés avec un corps sur les bras, les jeunes hommes réalisent à quel point l'accident bizarre ressemble à un meurtre. Maintenant qu'il leur reste peu d'options, ils se tournent vers leur jeu pour se faire guider. Le principe de leur jeu ? Comment assassiner quelqu'un et se débarrasser du corps.

Critique de Mulder

  • Le premier film écrit et réalisé par Michael Lovan et découvert dans le cadre de notre couverture presse du Austin Film Festival s’impose par son scénario aussi simpliste que prenant et surtout par une réalisation réellement inspirée faisant de ce film un thriller comique réussi.

    L’intrigue nous présente donc Trois amis, Adam (Erich Lane), Barrett (Henry Alexander Kelly) et Chris (Mikelen Walker) ont créé un jeu de société, Murder by win. Ceux-ci pensent que ce jeu a ce qu'il faut pour devenir un best-seller. Pourtant, lorsque leur tentative de financement par crowdfunding échoue une autre alternative se propose à eux. En effet, un homme mystérieux leur fait une offre : il publiera leur jeu à condition qu'il s'en attribue le mérite en tant que seul créateur et propriétaire. Allant à sa rencontre dans la maison de celui-ci, une forte dispute sur les droits de jeu avec ce mystérieux personnage fait que ces trois amis se retrouvent avec un cadavre sur le dos et ils doivent trouver un moyen de se débarrasser du corps sans se faire arrêter. Commence alors une comédie horrifique plutôt assez efficace pratiquement en huis clos dans lequel les apparences sont souvent trompeuses et la véritable personnalité de ces trois amis éclatent au grand jour.

    En plein confinement en France, les jeux de société ont connu un véritable nouveau souffle et les ventes de ceux-ci ont réellement explosé au plus grand plaisir des magasins de jouets et de sites en ligne. Murder by Win nous montre que derrière certains d’entre eux des histoires réelles ou imaginées peuvent se révéler encore plus intéressantes que le jeu de société lui-même. On se doute que le scénario de Michael Lovan a dû trouver son inspiration dans de nombreux faits divers ou dans ce qui pourraient se passer si certaines choses ne se passaient pas comme prévues. Ces trois personnages principaux innocents et totalement investis dans la création de leur jeu de société en un moment qui a mal tourné se sont retrouvés dans la peau de véritables tueurs prêts à tout pour ne pas se faire incriminer et surtout tirer une certaine gloire de choses qu’ils n’ont pas faites (comme inventer d’autres jeux de société..).

    Le grand soin porté aussi bien à l’écriture du scénario mais aussi aux dialogues permettent de compenser une interprétation pas toujours convaincante et certains soucis de rythme. On se doute que réaliser un premier film se révèle pour beaucoup un exercice périlleux car il s’apparente à dessiner un début de carrière plus ou moins prometteur pour de nombreux jeunes réalisateurs. Murder by win malgré certains dysfonctionnements apparents se révèle plutôt un premier film intéressant à défaut de convaincre totalement. Il aurait fallu une mise en scène plus inventive et une photographie mieux travaillée pour faire de ce film l’un de nos gros coups de cœur du Austin Film Festival.

    Murder by win
    Un film écrit et réalisé par Michael Lovan
    Produit par Erich Lane
    Avec Mikelen Walker, Erich Lane, Henry Alexander Kelly, Craig Cackowski, Brian Slaten
    Musique de David Rothbaum, Jonathan Snipes
    Directeur de la photographie : Jerome Stolly
    Montage : Michael Lovan
    Durée : 90 minutes

    Vu le 25 octobre 2020 (accès online Austin Film Festival)

  • 3

Critique de Fox

  • The first film written and directed by Michael Lovan and discovered as part of our press coverage of the Austin Film Festival, stands out for its scenario as simplistic as it is compelling and above all for its truly inspired direction, making this film a successful comedy thriller.

    The plot introduces us to Three friends, Adam (Erich Lane), Barrett (Henry Alexander Kelly) and Chris (Mikelen Walker) have created a board game, Murder by win. They believe this game has what it takes to become a bestseller. However, when their attempt at crowdfunding fails, they are offered another alternative. A mysterious man makes them an offer: he will publish their game on the condition that he takes credit for it as the sole creator and owner. On their way to meet him at his house, a strong dispute over gambling rights with this mysterious character causes these three friends to end up with a corpse on their backs and they have to find a way to get rid of the body without being arrested. A rather effective horror comedy begins almost behind closed doors in which appearances are often deceptive and the true personalities of these three friends come to light.

    In the midst of the confinement in France, board games have experienced a real revival and their sales have really exploded to the delight of toy stores and online sites. Murder by Win shows us that behind some of them real or imagined stories can be even more interesting than the board game itself. One suspects that Michael Lovan's scenario must have been inspired by a lot of facts or what could happen if certain things didn't go as planned. These three main characters, innocent and totally invested in the creation of their board game at a moment that went wrong, found themselves in the shoes of real killers ready to do anything to avoid being incriminated and especially to get some glory from things they didn't do (like inventing other board games...).

    The great care taken in writing the screenplay as well as the dialogues compensate for an interpretation that is not always convincing and for certain rhythm concerns. One suspects that directing a first film proves to be a perilous exercise for many people because it is like drawing a more or less promising start to a career for many young directors. Murder by win, in spite of certain apparent dysfunctions, is rather an interesting first film, if not totally convincing. It would have taken a more inventive direction and a better photography to make this film one of our favorites at the Austin Film Festival.

    Murder by win
    Written and Directed by Michael Lovan
    Produced by Erich Lane
    Starring Mikelen Walker, Erich Lane, Henry Alexander Kelly, Craig Cackowski, Brian Slaten
    Music by David Rothbaum, Jonathan Snipes
    Cinematography: Jerome Stolly
    Edited by Michael Lovan
    Running time: 90 minutes

    Seen on October 25, 2020 (online access Austin Film Festival)

  • 3