Logo
Accueil > Reviews > Palm Springs

Palm Springs

  • Palm Springs
    L'insouciant Nyles et de la demoiselle d'honneur réticente Sarah se rencontrent par hasard à un mariage à Palm Springs. Les choses se compliquent rapidement lorsque le duo se retrouve piégés dans l’espace-temps de ce mariage sans aucune possibilité d’en sortir, ni ensemble ni chacun de son côté.

Critique de Mulder

  • Il serait trop simpliste de comparer Palm Springs à la comédie culte d’Harold Ramis Un jour sans fin (Groundhog Day) (1993) dans lequel le personnage Phil Connors, un journaliste à la télévision est parti en reportage annuel dans la ville de Punxsutawney,il était pris dans une boucle temporelle et revivait à son plus grand malheur la même journée. La prestation parfaite de Bill Murray, un scénario bourré d’excellentes idées et la réalisation inspirée d’Harold Ramis a imposé à jamais ce film comme une comédie fantastique culte et indémodable. De nombreux autres films ont repris la boucle thématique avec plus ou moins de succès comme Il était temps (About times (2013), Edge of Tomorrow (2014), Happy Birthdead (2017) .

    Ce qui différencie justement Palm Springs à Groundhog Day c’est que ce film est à la fois un hommage à peine caché à 4 mariages et un enterrement mais aussi à une comédie romantique dans laquelle l’expression « pour toujours » répétée pendant la cérémonie d’un mariage prend tout son sens. De la même manière, Palm Springs prend ses distances par rapport aux films précités en ne plaçant pas une seule personne dans cette boucle temporelle mais trois (Nyles, Sarah et Roy). En mélangeant plusieurs genres de film et en trouvant la parfaite approche Palm Springs s’impose aisément comme la meilleure comédie romantique fantastique de cette année.

    L’histoire pourtant simpliste mettant en scène, le personnage Nyles (Andy Samberg) qui lors d’un mariage fait la connaissance de la demoiselle d’honneur Sarah (Cristin Milioti) et va l’entrainer sans le vouloir dans la boucle temporelle dans laquelle celui-ci est prisonnier. Malgré le fait que rien ne semble les rapprocher, ils vont apprendre à s’apprécier mutuellement, tenter plusieurs possibilités de mourir ensemble (comme Phil Connors dans Un jour sans fin (Groundhog Day) et essayer de trouver une solution pour s’extirper de cette boucle temporelle et survivre au personnage de Roy (J.K Simmons) qui est rancunier envers Nyles de l’avoir entrainé aussi dans cette boucle. Même si le film suit la trame toute tracée des films précités, le scénario d’Andy Siara et la mise en scène inspirée de Max Barbakow donne à Palm Springs un cachet tout particulier renforcé par le fait que l’histoire se déroule dans un lieu désertique loin d’une grande ville américaine.

    L’une des grandes qualités du scénario est d’éviter de verser dans la simplicité et à chercher à donner une réelle épaisseur aux deux personnages principaux, Nyles et Sarah. Tandis que le premier semble avoir abandonné tout espoir de s’extirper de cette boucle temporelle et en profite pour tenter de nouvelles expériences les unes plus folles que les autres, Sarah a une approche au fur et à mesure plus scientifique et profite de cette journée qui se répète indéfiniment pour étudier les aspects de cette boucle temporelle et chercher une porte de sortie. Comme dans les films précités, on peut déjà connaitre le dénouement et ce n’est donc pas ce qui importe le plus ici. En mettant l’accent sur des secrets de famille, des tromperies diverses, Pam Springs nous rappelle toute la force de 4 mariages et un enterrement dans lequel deux personnes vont se rencontrer et trouver le grand amour.

    Diffusé en juillet dernier aux Etats sur la chaine Hulu, il faudra par contre s’armer de patience pour découvrir début 2021 sur Amazon cet excellent film que nous pouvons déjà parier que vous voudrez le voir à plusieurs reprises pour en apprécier ses très nombreuses qualités. Rien que pour la présence d’Andy Samberg (ancien membre de l’émission culte Saturday Night Live et héros de la série Brooklyn Nine Nine), Palm Springs doit être vu et apprécié comme un film voué à devenir culte comme l’est Un jour sans fin (Groundhog Day) (1993)

    Palm Springs
    Un film de Max Barbakow
    Produit par Chris Parker, Andy Samberg, Akiva Schaffer, Dylan Sellers, Becky Sloviter, Jorma Taccone
    Scénario d’Andy Siara
    Avec Andy Samberg, Cristin Milioti Peter Gallagher, J. K. Simmons
    Musique de Matthew Compton
    Directeur de la photographie : Quyen Tran
    Montage : Andrew Dickler, Matt Friedman
    Production: Limelight Productions, Lonely Island Classics, Sun Entertainment, FilmNation Entertainment
    Distribution : Neon, Hulu
    Date de sortie : 25 janvier 2020 (Sundance), 10 Juillet 2020 (Etats-Unis)
    Durée : 90 minutes

    Vu le 1er aout 2020

  • 5

Critique de Fox

  • It would be too simplistic to compare Palm Springs to Harold Ramis' cult comedy Groundhog Day (1993) in which the character Phil Connors, a television journalist and annual reporter in the town of Punxsutawney, was caught in a time loop and relived his greatest misfortune on the same day. Bill Murray's perfect performance, a script full of great ideas and Harold Ramis's inspired direction forever established the film as a cult and timeless fantasy comedy. Many other films have taken up the theme of this thematic loop with varying degrees of success, such as About times (2013), Edge of Tomorrow (2014) and Happy Birthdead (2017) .

    What precisely differentiates Palm Springs from Groundhog Day is that this film is both a barely hidden tribute to 4 weddings and a funeral but also a romantic comedy in which the expression "forever" repeated during a wedding ceremony takes on its full meaning. In the same way, Palm Springs distances itself from the aforementioned films by placing not one person in this time loop but three (Nyles, Sarah and Roy). By mixing several film genres and finding the perfect approach Palm Springs easily stands out as this year's best romantic fantasy comedy.

    The simplistic story features the character Nyles (Andy Samberg), who meets bridesmaid Sarah (Cristin Milioti) at a wedding and unwittingly drags her into the time loop in which she is trapped. Despite the fact that nothing seems to bring them together, they will learn to appreciate each other, try many different ways to die together (like Phil Connors in Groundhog Day) and try to find a way out of this time loop and survive the character of Roy (J.K. Simmons) who holds a grudge against Nyles for having dragged him into the time loop as well. Even though the film follows the plot of the aforementioned films, Andy Siara's script and Max Barbakow's inspired direction give Palm Springs a special cachet that is reinforced by the fact that the story takes place in a desert location far from a large American city.

    One of the great qualities of the screenplay is to avoid oversimplification and to try to give real depth to the two main characters, Nyles and Sarah. While the former seems to have given up hope of getting out of this time loop and takes advantage of it to try new experiments, some crazier than others, Sarah has a progressively more scientific approach and takes advantage of this day that repeats itself indefinitely to study aspects of this time loop and look for a way out. As in the films mentioned above, we can already know the outcome and that is not what is most important here. By focusing on family secrets, various deceptions, Pam Springs reminds us of the power of 4 weddings and a funeral in which two people will meet and find true love.

    Broadcast last July in the States on the Hulu channel, you will have to be patient to discover early 2021in France on Amazon this excellent film that we can already bet you will want to see it several times to appreciate its many qualities. Just for the presence of Andy Samberg (former member of the cult show Saturday Night Live and hero of the Brooklyn Nine Nine series), Palm Springs must be seen and appreciated as a movie destined to become cult like is Groundhog Day (1993).

    Palm Springs
    Directed by Max Barbakow
    Produced by Chris Parker, Andy Samberg, Akiva Schaffer, Dylan Sellers, Becky Sloviter, Jorma Taccone
    Screenplay by Andy Siara
    Starring Andy Samberg, Cristin Milioti Peter Gallagher, J. K. Simmons
    Music by Matthew Compton
    Cinematography: Quyen Tran
    Edited by Andrew Dickler, Matt Friedman
    Production companies : Limelight Productions, Lonely Island Classics, Sun Entertainment, FilmNation Entertainment
    Distributed by Neon, Hulu
    Release date: January 26, 2020 (Sundance), July 10, 2020 (United States)
    Running time: 90 minutes

    Viewed August 1, 2020

  • 5