Logo

Tar

  • Tar
    Pendant 40 000 ans, une zone humide longtemps oubliée a grouillé de créatures anciennes, mais maintenant tout ce qui reste est une fosse de goudron chaud et collant entourée d'un vaste paysage urbain. Pour Barry Greenwood et son fils Zach, il ne reste pas grand-chose de leur entreprise familiale non plus. Avec le métro de la ville qui se développe sous leurs pieds et leur immeuble de bureaux qui va être démoli, Barry, Zach et leurs employés sont obligés de fermer leur atelier et de déménager. Trois générations de famille et trois vies de dur labeur à transformer en décombres. Mais lorsque la construction souterraine réveille quelque chose de primitif, une nuit de sombre emballage devient une lutte désespérée pour la survie.

Critique de Mulder

  • Pour tous ceux qui ont grandi en découvrant les films de John Carpenter et des films d’horreur comme C.H.U.D. (1984), Street Trash ou encore The Blob (1988) , Tar devraient sans doute leur rappeler cette période fastueuse des années 80 dans lesquels les films d’horreur étaient originaux, avaient une dimension sociale et réussissaient réellement à nous faire peur. Après avoir réalisé plusieurs courts métrages (Guest House (2013), The Walk (2014)) et un documentaire Restoring Tomorrow (2016), Tar est le premier film co-écrit et réalisé par Aaron Wolf.

    On ne redira jamais assez que réussir un bon film de genre, dans le cas présent un thriller horrifique repose non seulement sur un scénario parfaitement maitrisé, une réalisation inspirée et surtout des effets spéciaux servant à mettre en avant l’histoire et non à en cacher les faiblesses. Face à cette surenchère actuelle dans les films d’horreur, il est bon de retrouver ce parfum des films d’horreur qui ont marqué notre passé. Dans ce sens, Tar s’impose aisément comme un mixte parfait entre un drame social, une peinture de Los Angeles et surtout le film de monstre avec sa créature aussi originale que réussie. On sent aisément l’influence de réalisateurs marquants des années 80 pour donner vie à cette histoire.

    Après une scène d’introduction nous rappelant une légende remontant à 40 000 ans avec des créatures démoniaques pour lesquelles des sacrifices étaient faites et dont les vestiges semblent enterrer depuis une période illustre, des travaux vont être faits dans un vieil immeuble de Los Angeles et vont malencontreusement libérer une créature dont la haine va laisser dans son sillage plusieurs morts. La grande force de Tar est de compenser son modeste budget par une réalisation inspirée et surtout la présence de comédiens reconnus comme Timothy Bottoms et Graham Greene (Dances with Wolves (1989), The Green Mile (1999)…).

    Alors que le cinéma de genre actuel préfère chercher à tout prix à miser sur l’action au détriment de l’action, Aaron Wolf qui interprète le rôle principal a pu injecter une réelle épaisseur à ces personnages et surtout montrer un regard original sur Los Angeles, loin des lieux touristiques trop souvent montrés dans le cinéma américain. Ce film nous amènera ainsi à avoir un nouveau regard sur Los Angeles et surtout sur ces légendes urbaines qui sont nombreuses dans cette ville en perpétuelle évolution.

    Tar s’impose comme un film de genre intéressant et surtout nous permet de découvir un réalisateur, scénariste et comédien passionné de cinéma qui à travers ce film a voulu rendre hommage au cinéma qui a marqué son enfance et nourri son imagination. Disponible dès le 2 octobre aux Etats-Unis dans certains cinémas, ce film sera disponible en VOD également aux Etats-Unis dès le 20 octobre et on vous conseille de le découvrir.

    Tar
    Réalisé par Aaron Wolf
    Produit par Andrew Kappel et Timoth Nuttall
    Écrit par Timothy Nuttall et Aaron Wolf
    Avec Timothy Bottoms, Graham Greene, Aaron Wolf, Emily Peachey, Max Perlich, Nicole Alexandra Shipley, Tiffany Shepis, Stuart Stone, Sandy Danto
    Musique de Conor Jones
    Directeur de la photographie : Aashish Gandhi
    Montage : Simon Carmody
    Distribution : 1091 images (Etats-Unis)
    Date de sortie : 2 octobre 2020 (États-Unis)
    Durée : 95 minutes

    Vu le 01 octobre 2020 (sceener presse)

  • 4

Critique de Fox

  • For all those who grew up discovering John Carpenter's films and horror movies like C.H.U.D. (1984), Street Trash or The Blob (1988) , Tar should probably remind them of that sumptuous period of the 80's in which horror movies were original, had a social dimension and really managed to scare us. After directing several short films (Guest House (2013), The Walk (2014)) and a documentary Restoring Tomorrow (2016), Tar is the first film co-written and directed by Aaron Wolf.

    It cannot be said often enough that making a good genre film, in this case a horrific thriller, is not only based on a perfectly mastered script, an inspired direction and above all special effects serving to highlight the story and not to hide its weaknesses. Faced with this current overbid in horror films, it is good to find this scent of horror films that have marked our past. In this sense, Tar easily imposes itself as a perfect mix between a social drama, a painting of Los Angeles and especially the monster movie with its creature as original as it is successful. One can easily feel the influence of the influential directors of the 80's to bring this story to life.

    After an introductory scene reminding us of a legend dating back 40,000 years with demonic creatures for which sacrifices were made and whose remains seem to be buried since an illustrious period, work will be done in an old building in Los Angeles and will unfortunately free a creature whose hatred will leave in its wake several dead. Tar's great strength is to compensate for its modest budget with an inspired realization and especially the presence of well-known actors such as Timothy Bottoms and Graham Greene (Dances with Wolves (1989), The Green Mile (1999)...).

    While today's genre cinema prefers at all costs to focus on action to the detriment of action, Aaron Wolf, who plays the lead role, was able to inject a real depth to these characters and above all to show an original look at Los Angeles, far from the tourist places too often shown in American cinema. This film will thus bring us to have a new look at Los Angeles and especially at these urban legends which are numerous in this city in perpetual evolution.

    Tar imposes itself as an interesting genre film and above all allows us to discover a director, screenwriter and actor passionate about cinema who through this film wanted to pay tribute to the cinema that marked his childhood and nourished his imagination. Available from October 2nd in the United States in some cinemas, this film will be available in VOD also in the United States from October 20th and we advise you to discover it.

    Tar
    Directed by Aaron Wolf
    Produced by Andrew Kappel and Timoth Nuttall
    Written by Timothy Nuttall and Aaron Wolf
    Starring Timothy Bottoms, Graham Greene, Aaron Wolf, Emily Peachey, Max Perlich, Nicole Alexandra Shipley, Tiffany Shepis, Stuart Stone, Sandy Danto
    Music by Conor Jones
    Cinematography: Aashish Gandhi
    Edited by Simon Carmody
    Distribution : 1091 Pictures
    Release date: October 2, 2020 (USA)
    Running time: 95 minutes

    Seen on October 01, 2020 (sceener press)

  • 4