Logo
Accueil > Reviews > Project Power

Project Power

  • Project Power
    Qu'êtes-vous prêt à risquer pour cinq minutes de pouvoirs extraordinaires ?Dans les rues de La Nouvelle-Orléans, la rumeur commence à circuler à propos d'une pilule mystérieuse qui libère des super-pouvoirs différents selon chaque personne. Le problème ? Impossible de savoir ce qui va se passer avant de l'avaler. Si certains se voient armés d'une peau à l'épreuve des balles, deviennent invisibles ou reçoivent une force surhumaine, d'autres subissent une réaction mortelle. Mais lorsque la pilule fait dangereusement exploser le crime en ville, un flic  s'associe avec une jeune dealeuse et un ancien soldat motivé par une vengeance secrète pour combattre le pouvoir par le pouvoir, espérant que la pilule leur permettra de traquer et d'arrêter ceux qui l'ont inventée.

Critique de Mulder

  • Alors que Marvel Studios et DC Entertainment ont réussi à adapter avec plus ou moins de réussite au cinéma un certain nombre de comics mettant en scène leurs super-héros, il est intéressant de voir que d’autres studios de cinéma tentent également d’approcher ce genre différement. Tel est le cas du film Project Power réalisé par Ariel Schulman et Henry Joost (Paranormal Activity 3 et (2011-2012), Nerve (2016), Viral (2016)).

    En transposant le décor de l’histoire loin de New York, Los Angeles et autres Metropolis et plus précisément dans la ville de La Nouvelle-Orléans, le scénario met en avant une nouvelle drogue sous forme de pilule libérant des super-pouvoirs différents selon chaque personne. Ceux-ci peuvent ainsi accroitre la force, transformer une personne en torche humaine, en homme invisible ou encore en véritable géant. Le seul espoir des forces de La Nouvelle-Orléans est Frank (Joseph Gordon Levitt) qui a pris la décision de lutter contre les dealers proposant cette nouvelle drogue en se l’injectant lui-même. Sa croisade va lui faire croiser sur sa route une jeune dealeuse (Dominique Fishback) et un père, (un ancien soldat), à la recherche de sa fille qui a été enlevée.

    Le scénario de Mattson Tomlin (scénariste du très attendu The Batman) réussit non seulement à revisiter intelligemment l’univers des super-héros tout en évitant des scènes d’actions sans fin en privilégiant une approche plus adulte en mettant en scène un trio de personnages attachants (Art, Frank and Robin) et en proposant un thriller efficace et parfaitement rythmé. Certes l’idée de départ des pilules donnant des super-pouvoirs aurait pu donner lieu à des scènes nettement plus spectaculaires tel l’univers des X-Men mais le résultat tient aisément la route et nous permet de passer un bon moment et surtout de retrouver les comédiens Jamie Foxx et Joseph Gordon-Levitt en pleine forme.

    Il est intéressant de voir également que les deux réalisateurs ont préféré mettre en avant l’intrigue principale plutôt qu’aligner des scènes d’action spectaculaires et outrancières et mettre l’accent sur le fait que certaines personnes sans scrupules sont prêtes à tout pour tester de nouvelles drogues dans une ville avant de lancer une production mondiale. En mettant en place les bases d’un univers propice à un développement possible d’une nouvelle saga cinématographique, Project Power montre une nouvelle fois que Netflix est capable de proposer des films dignes des blockbusters actuels. Dans le contexte actuel, cette nouvelle donne montre bien que l’industrie hollywoodienne est en permanente évolution et surtout que les spectateurs peuvent découvrir des films inédits capables de rivaliser avec les sorties cinéma actuelles.

    Project Power
    Un film d’Ariel Schulman, Henry Joost
    Produit par Eric Newman, Bryan Unkeless
    Sur un scenario de Mattson Tomlin
    Avec Jamie Foxx, Joseph Gordon-Levitt, Dominique Fishback, Rodrigo Santoro, Colson Baker (MGK), Allen Maldonado, Amy Landecker et Courtney B. Vance
    Musique de Joseph Trapanese
    Directeur de la photographie : Michael Simmonds
    Producteurs exécutifs : Ray Angelic, Orlee-Rose Strauss, Scott Morgan
    Production : Screen Arcade
    Distribution : Netflix
    Date de sortie : 14 août 2020 (Monde)
    Durée :111 minutes

    Vu le 4 aout 2020 en accès presse Netflix

  • 3.5

Critique de Fox

  • While Marvel Studios and DC Entertainment have been more or less successful in adapting a number of comic books featuring their superheroes to film, it is interesting to see that other film studios are also trying to approach the genre differently. Such is the case of the film Project Power directed by Ariel Schulman and Henry Joost (Paranormal Activity 3 and (2011-2012), Nerve (2016), Viral (2016)).

    By transposing the setting of the story far from New York, Los Angeles and other Metropolis, and more precisely in the city of New Orleans, the scenario puts forward a new drug in the form of a pill releasing different super-powers according to each person. They can thus increase strength, transform a person into a human torch, an invisible man or a real giant. The only hope of the New Orleans forces is Frank (Joseph Gordon Levitt) who has decided to fight against the dealers offering this new drug by injecting himself. His crusade will make him cross paths with a young drug dealer (Dominique Fishback) and a father (a former soldier), looking for his daughter who has been kidnapped.

    Mattson Tomlin's screenplay (writer of the much-anticipated The Batman) not only cleverly revisits the world of superheroes while avoiding endless action scenes, but also takes a more adult approach by featuring a trio of endearing characters (Art, Frank and Robin) and offering an effective and perfectly paced thriller. Of course, the original idea of super-power pills could have given rise to much more spectacular scenes such as the X-Men universe, but the result easily holds up and allows us to have a good time and above all to find the actors Jamie Foxx and Joseph Gordon-Levitt in great shape.

    It's also interesting to see that the two directors preferred to focus on the main plot rather than aligning spectacular and outrageous action scenes and emphasize the fact that some unscrupulous people will do anything to test new drugs in a city before launching a worldwide production. By laying the groundwork for a universe that is conducive to the possible development of a new cinematic saga, Project Power once again shows that Netflix is capable of offering films worthy of today's blockbusters. In the current context, this new deal shows that the Hollywood industry is constantly evolving and, above all, that viewers can discover new films that can rival current cinema releases.

    Project Power
    Directed by Henry Joost, Ariel Schulman
    Produced by Eric Newman, Bryan Unkeless
    Written by Mattson Tomlin
    Starring Jamie Foxx, Joseph Gordon-Levitt, Dominique Fishback, Rodrigo Santoro, Colson Baker, Allen Maldonado, Amy Landecker, Courtney B. Vance
    Music by Joseph Trapanese
    Cinematography: Michael Simmonds
    Edited by Jeff McEvoy
    Production companies: Screen Arcade, Supermarche
    Distributed by Netflix
    Release date: August 14, 2020 (United States)
    Running time: 114 minutes

  • 3.5