Logo
Accueil > Reviews > Archive

Archive

  • Archive
    2038 : George Almore travaille sur une véritable IA équivalente à l'homme. Son dernier prototype est presque prêt. Cette phase sensible est aussi la plus risquée. D'autant plus qu'il a un objectif qu'il faut à tout prix cacher : retrouver sa femme décédée.

Critique de Mulder

  • Les bons films de science-fiction sont plutôt très rares tant certaines œuvres restent à jamais dans nos mémoires collectives comme 2001 L’odyssée de l’espace (1968), Blade Runner (1982), Alien, le huitième passager (1979), The Terminator (1984) ou plus récemment Alita Battle Angel (2019). Si ces films se sont imposés comme des modèles du genre c’est qu’ils reposent sur des réalisateurs aussi surdoués que visionnaires mais également sur une interrogation de l’évolution humaine.

    Le recours à la cybernétique apparait comme beaucoup dans une étape importante de notre avenir. Cette thématique importante est récurrente dans le paysage cinématographique mondiale. Certains y voient une manière d’accéder à l’immortalité en séparant notre conscience de notre corps. C’est de cette idée que semble découler le scénario du film Archive et il faut reconnaitre que ce film même si il manque par moment de rythme tient parfaitement la distance face à des blockbusters américains aux effets spéciaux certes spectaculaires mais manquant pour la plupart du temps d’humanité.

    L’histoire place l’action en 2038 et nous présente un scientifique du nom de George Almore (Theo James) qui occupe une base scientifique avec deux androïdes avec lesquels il travaille à créer une nouvelle étape dans le développement d’une intelligence artificielle. Il travaille ardemment sur la construction d’un nouvel androïde dans le but secret de redonner un corps à la conscience de sa femme morte dans un accident de voiture. Alors que de nombreux films de science-fiction auraient tendance à reposer sur de très nombreux effets spéciaux et des scènes d’action spectaculaires, Archive préfère porter son attention sur la psychologie des personnages et surtout entre l’interaction entre les androïdes et les humains.

    L’androïde J3 à l’apparence humaine bénéficie de l’interprétation convaincante de la comédienne Stacy Martin (High Rise (2016), Joueurs (2018), Vox Lux (2019), Dernier Amour (2019)..). De la même manière, l’utilisation des effets spéciaux afin d’illustrer le scénario et non masquer ses imperfections renforcent l’aspect dramatique omniprésent dans le film et amène les spectateurs à réfléchir sur ce que signifie réellement le mot humanité certes dans un concept futuriste mais paraissant crédible. De la même manière on sent l’influence de certaines séries cultes comme The Twilight Zone ou plus récemment Black mirror. Les dernières scènes du film témoignent d’une véritable inventivité du réalisateur et scénariste et surtout réussissent à nous surprendre et à faire de Achive une réussite exemplaire de la science-fiction. Archive impose Gavin Rothery comme un excellent conteur mais surtout un nouveau réalisateur dont on attend avec impatience son nouveau film.

    Archive
    Ecrit et réalisé par Gavin Rothery
    Produit par Cora Palfrey, Philip Herd, Theo James
    Avec Theo James, Stacy Martin, Rhona Mitra, Peter Ferdinando, Richard Glover, Lia Williams, Toby Jones
    Musique de Steven Price
    Directeur de la photographie : Laurie Rose
    Montage : Adam Biskupski
    Production : Independent, Head Gear Films, Untapped
    Distribution : Vertical Entertainment
    Date de sortie : 10 juillet 2020 (Etats-Unis)
    Durée : 105 minutes

    Vu le 10 juillet 2020 en vo

  • 4.5

Critique de Fox

  • Good science-fiction films are rather rare as some works remain forever in our collective memories such as 2001 Space Odyssey (1968), Blade Runner (1982), Alien, the Eighth Passenger (1979), The Terminator (1984) or more recently Alita Battle Angel (2019). If these films have imposed themselves as models of the genre, it is because they are based on directors who are as gifted as they are visionary, but also on a questioning of human evolution.

    The use of cybernetics appears as an important part of our future. This important theme is recurrent in the world film landscape. Some people see it as a way to access immortality by separating our consciousness from our body. It is from this idea that the script of the film Archive seems to derive and it must be recognized that this film, even if it lacks in rhythm at times, keeps perfectly the distance in front of American blockbusters with special effects certainly spectacular but lacking most of the time humanity.

    The story places the action in 2038 and introduces us to a scientist named George Almore (Theo James) who occupies a scientific base with two androids with whom he works to create a new stage in the development of artificial intelligence. He is working hard on the construction of a new android with the secret goal of giving a body back to the consciousness of his wife who died in a car accident. While many science-fiction films would tend to rely on extensive special effects and spectacular action scenes, Archive prefers to focus his attention on the psychology of the characters and especially on the interaction between androids and humans.

    The human-looking J3 android benefits from the convincing interpretation of actress Stacy Martin (High Rise (2016), Joueurs (2018), Vox Lux (2019), Dernier Amour (2019)). Likewise, the use of special effects to illustrate the script and not hide its imperfections reinforces the dramatic aspect that is omnipresent in the film and leads the audience to reflect on what the word humanity really means in a futuristic but seemingly credible concept. In the same way, we feel the influence of certain cult series such as The Twilight Zone or more recently Black Mirror. The last scenes of the film testify to the real inventiveness of the director and screenwriter and above all succeed in surprising us and make Achive an exemplary science fiction success story. Archive imposes Gavin Rothery as an excellent storyteller but above all a new director whose new film is eagerly awaited.

    Archive
    Written and directed by Gavin Rothery
    Produced by Cora Palfrey, Philip Herd, Theo James
    Starring Theo James, Stacy Martin, Rhona Mitra, Peter Ferdinando, Richard Glover, Lia Williams, Toby Jones
    Music by Steven Price
    Cinematography : Laurie Rose
    Edited by Adam Biskupski
    Production companies : Independent, Head Gear Films, Untapped
    Distributed by Vertical Entertainment
    Release date : 10 July 2020 (United States)
    Running time : 105 minutes

    Viewed on 10 July 2020

  • 4.5