Logo
Accueil > Reviews > Balle perdue

Balle perdue

  • Balle perdue
    Petit génie de la mécanique, Lino est réputé pour ses voitures-bélier. Jusqu'au jour où il se fait arrêter pour un braquage qui tourne mal. Repéré par le chef d'une unité de flics de choc, il se voit proposer un marché pour éviter la prison. 9 mois plus tard, Lino a largement fait ses preuves. Mais soudain accusé à tort de meurtre, il n'a d'autre choix que de retrouver l'unique preuve de son innocence : la balle du crime, coincée dans une voiture disparue.

Critique de Mulder

  • Les films d’action d’Europacorp vous manquent, Balle perdue devrait compenser ce manque tant le modèle suivi par ce film semble appliquer la même formule, un bon comédien (Alban Lenoir), des scènes d’action spectaculaires (on reste loin des blockbusters hollywoodiens, mais cela reste très efficace), des dialogues efficaces mais malheureusement un scénario anémique et un souci de montage et de rythme évident. Balle perdue est le premier long métrage écrit et réalisé par Guillaume Pierret dans lequel Lino (Alban Lenoir) un génie de la mécanique est accusé à tort d'un homicide. Seule preuve de son innocence : la balle du crime, coincée dans une voiture disparue.

    Alors que Netflix semble donner une plus grande part aux créations françaises en proposant des séries inédites mais aussi des films comme récemment La terre et le sang, on ne peut qu’aller dans leur sens mais il conviendrait soit de revoir à la hausse le budget de leurs productions ou trouver de meilleurs scénaristes qui ne cherchent pas forcément à copier sur certaines productions américaines comme le faisait avec un certain talent les productions Europacorp (saga cinématographique Taxi, Transporteur et autres). Dans le cas présent, on pense évidemment à Fast and Furious mais aussi à de nombreux films d’action récents.

    C’est notamment ce manque d’inventivité qui dénote dans ce premier film. On se retrouve ainsi certes avec un film avec notamment un casting réussi (Nicolas Duvauchelle, Ramzy Bedia, Stéfi Celma, Rod Paradot) mais qui aurait pu s’imposer comme une réussite si le scénario avait été plus abouti et surtout si le réalisateur avait su pu faire une meilleure utilisation de la musique et d’une volonté de proposer une oeuvre sortant du carcan de la modeste série B pour y montrer une véritable vision d’auteur. Reste le plaisir de retrouver un excellent comédien, Alban Lenoir aussi à l’aise dans les scènes d’action, de courses poursuites que dans les scènes dramatiques sur lequel le cinéma français devrait plus compter et lui proposer de meilleurs rôles au vu de son fort potentiel.

    Balle perdue
    Un film écrit et réalisé par Guillaume Pierret
    Dialogues : Guillaume Pierret, Alban Lenoir et Kamel Guemra
    Avec Alban Lenoir, Nicolas Duvauchelle, Ramzy Bedia, Stéfi Celma, Rod Paradot , Sébastien Lalanne et Pascale Arbillot, Patrick Medioni, Arthur Aspaturian
    Directeur de la photographie : Morgan S. Dalibert
    Produit par : Inoxy Films, Versus Production, Nolita TV 1
    Producteurs Executifs : NOLITA TV et INOXY FILMS.
    Société de distribution : Netflix (France)
    Durée : 93 minutes.

    Vu le 19 juin 2020 sur Netflix

  • 3

Critique de Fox

  • You miss Europacorp's action films, Lost Ball should make up for this lack as the model followed by this film seems to apply the same formula, a good actor (Alban Lenoir), spectacular action scenes (we stay far from Hollywood blockbusters, but it's still very effective), effective dialogues but unfortunately an anemic script and an obvious concern for editing and rhythm. Lost Ball is the first feature film written and directed by Guillaume Pierret in which Lino (Alban Lenoir) a mechanical genius is falsely accused of a homicide. The only proof of his innocence: the bullet of the crime, stuck in a missing car.

    While Netflix seems to give a greater share to French creations by proposing new series but also films such as recently La terre et le sang (http://mulderville.net/critiques/5386/la-terre-et-le-sang), we can only go in their direction but it would be advisable either to increase the budget of their productions or to find better scriptwriters who do not necessarily seek to copy on certain American productions as did with a certain talent the Europacorp productions (film saga Taxi, Transporteur and others). In this case, we obviously think of Fast and Furious but also of many recent action films.

    It is this lack of inventiveness that is particularly noticeable in this first film. We find ourselves with a film with a successful cast (Nicolas Duvauchelle, Ramzy Bedia, Stéfi Celma, Rod Paradot) but which could have been a success if the script had been more accomplished and especially if the director had been able to make better use of the music and a willingness to offer a work coming out of the straitjacket of the modest B-series to show a true author's vision. There remains the pleasure of finding an excellent actor, Alban Lenoir as comfortable in action scenes, chases as in dramatic scenes, on which French cinema should rely more and offer him better roles considering his strong potential.

    Lost bullet
    A film written and directed by Guillaume Pierret
    With Alban Lenoir, Nicolas Duvauchelle, Ramzy Bedia, Stéfi Celma, Rod Paradot , Sébastien Lalanne and Pascale Arbillot, Patrick Medioni, Arthur Aspaturian
    Director of photography: Morgan S. Dalibert
    Produced by : Inoxy Films, Versus Production, Nolita TV 1
    Executive Producers: NOLITA TV and INOXY FILMS.
    Distribution Company: Netflix (France)
    Running time: 93 minutes.

    Seen on Netflix June 19 2020

  • 3