Logo
Accueil > Reviews > You should have left

You should have left

  • You should have left
    Theo Conroy est un homme d'âge moyen qui a réussi et dont le mariage avec sa femme, Susanna, une actrice beaucoup plus jeune, est en train de se déchirer, effiloché par son secret, sa jalousie et l'ombre de son passé. Dans le but de réparer leur relation, Theo et Susanna réservent des vacances dans une superbe maison moderne isolée de la campagne galloise pour eux et leur fille de six ans, Ella (Avery Essex). Ce qui, au début, semble être une retraite parfaite se transforme en un cauchemar parfait lorsque Theo commence à perdre le sens des réalités et qu'il soupçonne qu'une force sinistre dans la maison en sait plus que ce que lui ou Susanna ont révélé, même l'un à l'autre.

Critique de Mulder

  • On ne redira jamais assez que David Koepp est non seulement l’un des meilleurs scénaristes (Mission impossible (1996), Snake eyes (1998), Spider-man (2002), Inferno (2016)) mais aussi un réalisateur doué pour créer des thrillers angoissants comme les excellents Hypnose (Stir of Echoes) (1999) (déjà avec Kevin Bacon) et Premium Rush (2012). Cette fois-ci il adapte le roman de la sensation littéraire allemande à succès Daniel Kehlmann (Measuring the World) et nous livre une histoire macabre dans lequel un scénariste, sa femme comédienne et leur fille se rendent en vacances au Pays de Galles dans une maison à l’allure accueillante mais qui recèle un passé lugubre. Ce qui devait être des vacances de rêves se révèle être un cauchemar éveillé.

    You Should Have Left montre ce que devrait être un bon thriller. Rien n’est négligé ici que cela soit à commencer par un scénario aux multiples rebondissements et surtout la psychologie du personnage principal Theo Convoy. David Koepp sait jouer à la perfection avec les nerfs des spectateurs et son film se révèle être labyrinthique et digne de l’un des meilleurs épisodes de la série The Twilight Zone. Loin d’être un film fantastique traditionnel, un thriller vénéneux, You Should Have Left est avant tout une véritable expérience cinématographique. Après un début présentant cette famille, le film sort d’un cadre réaliste pour plonger une famille dans un cauchemar éveillé et faire de leur maison de vacances, un lieu inquiétant, un endroit dans lequel on ne peut plus s’échapper. Par certains côtés ce film rappelle Vivarium (2020) mais avec une approche flirtant moins avec le fantastique mais plus avec l’horreur.

    Le réalisateur David Koepp s’entoure ici d’un casting efficace et très réduit dans lequel Kevin Bacon (aussi producteur) et Amanda Seyfried forment un couple réaliste et attachant. Chacun des deux semble avoir ses propres faiblesses et ne pas être réellement ce qu’il parait être. En jouant constamment sur les faux semblants, You should have left s’impose non seulement comme un exercice de style réussi mais montre une nouvelle fois que ce casting parfait donne au film une plus-value importante.

    Cette production Blumhouse montre une nouvelle fois qu’avec un budget plutôt réduit, on peut obtenir des films marquants et s’éloignant du format préformatté des studios hollywoodiens dans lequel ceux-ci deviennent de plus en plus des produits marketing sans âme dans lequel des réalisateurs doivent trop souvent brider leur imagination pour donner des œuvres plaisant à tous mais sans réelles surprises. You should have left n’est certes pas le meilleur film de David Koepp mais en ces temps de pandémies dans lequel nous semblons prisonniers également de notre demeure s’entoure d’une aura toute particulière et s’impose comme une surprise plaisante et d’une originalité convaincante.

    You Should Have Left
    Écrit et réalisé par David Koepp
    Produit par Jason Blum, Dean O'Toole, Kevin Bacon
    Basé sur You Should Have Left de Daniel Kehlmann
    Avec Kevin Bacon, Amanda Seyfried
    Musique de Geoff Zanelli
    Directeur de la photographie : Angus Hudson
    Production : Blumhouse Productions
    Distribué par Universal Pictures
    Date de publication : 19 juin 2020 (États-Unis)
    Durée : 93 minutes

    Vu le 18 juin 2020

  • 3.5

Critique de Fox

  • It can never be said enough that David Koepp is not only one of the best screenwriters (Mission Impossible (1996), Snake Eyes (1998), Spider-man (2002), Inferno (2016)) but also a gifted director who creates scary thrillers like the excellent Stir of Echoes (1999) (already with Kevin Bacon) and Premium Rush (2012). This time he adapts the novel by the successful German literary sensation Daniel Kehlmann (Measuring the World) and delivers a macabre story in which a screenwriter, his actress wife and their daughter go on holiday to Wales in a house that looks welcoming but has a gloomy past. What was supposed to be a dream holiday turns out to be a waking nightmare.

    You Should Have Left shows what a good thriller should be. Nothing is overlooked here, starting with a script with multiple twists and turns and above all the psychology of the main character Theo Convoy. David Koepp knows how to play perfectly with the nerves of the audience and his film turns out to be labyrinthine and worthy of one of the best episodes of The Twilight Zone series. Far from being a traditional fantasy film, a poisonous thriller, You Should Have Left is above all a true cinematic experience. After an opening that introduces this family, the film moves out of a realistic setting to plunge a family into a waking nightmare and turn their vacation home into a disturbing place, a place from which there is no escape. In some ways this film is reminiscent of Vivarium (2020) but with an approach flirting less with fantasy and more with horror.

    Director David Koepp surrounds himself here with an efficient and very small cast in which Kevin Bacon (also producer) and Amanda Seyfried form a realistic and endearing couple. Each of them seems to have their own weaknesses and not really be what they seem to be. By constantly playing on false pretences, You should have left is not only a successful stylistic exercise but also shows once again that this perfect casting gives the film a significant added value.

    This Blumhouse production shows once again that, with a rather small budget, it is possible to make striking films that move away from the pre-formatted Hollywood studios' format in which they are increasingly becoming soulless marketing products in which directors too often have to let their imagination run wild in order to give works that are pleasing to everyone but without any real surprises. You should have left is certainly not David Koepp's best film, but in these times of pandemics in which we seem to be trapped in our homes as well, it has a very special aura and is a pleasant surprise of convincing originality.

    You Should Have Left
    Directed by David Koepp
    Produced by Jason Blum, Dean O’Toole, Kevin Bacon
    Screenplay by David Koepp
    Based on You Should Have Left by Daniel Kehlmann
    Starring Kevin Bacon, Amanda Seyfried
    Music by Geoff Zanelli
    Cinematography Angus Hudson
    Production companies : Blumhouse Productions
    Distributed by Universal Pictures
    Release date : June 18, 2020 (United States)
    Running time : 93 minutes

    Seen June 18 2020

  • 3.5