Logo
Accueil > Reviews > My spy

My spy

  • My spy
    Quand l'agent de terrain de la CIA Jason Jones est rétrogradé à un détachement de surveillance légère, il se retrouve sous le jouc d'une jeune fille de 9 ans, Sophie, douce mais déterminée. En échange de ne pas faire sauter sa couverture, Sophie le convainc pour qu'il passe du temps avec elle et lui apprenne à être une véritable espionne. Malgré sa réticence, JJ trouve se retrouve sous le charme désarmant, l'intelligence et à l'aptitude certaine de cette fillette précoce.

Critique de Mulder

  • On se souvient encore avec nostalgie de ces mixtes réussis de comédie et d’action avec Arnold Schwarzenegger comme Double détente (1987), Un flic à la maternelle (1898), Last Action hero (1993) et True Lies (1994). Dans la même veine de ces films, My spy met en scène les aventures d’un agent de terrain de la CIA, Jason Jones interprété par Dave Bautista (la saga des Gardiens de la Galaxie (2014-2017), 007 Spectre (2015), Kickboxer: Vengeance (2017), Master Z: Ip Man Legacy (2018)..).

    Ce mélange d'action, d'humour mettant en scène une amitié inattendue entre cet espion expérimenté et une fillette ingénue ayant perdu son père et vivant seule avec sa mère réussit à capter toute notre attention et surtout à nous faire passer un bon moment. La première scène digne des meilleurs films d’espionnage met en scène Jason Jones dans une opération qui va mal tourner et le voit ensuite se faire rétrograder et se retrouver en filature dans un immeuble. On rentre ainsi directement dans l’action mais aussi dans un bon divertissement familial jouant sur les apparences et pastichant aisément de nombreux films d’espionnage et d’action récents. Impossible ainsi de ne pas penser à des films comme Etroite surveillance (1987), True lies (1994) et un flic à la maternelle (1989) le temps de quelques scènes irrésistibles dans lesquelles le comédien Dave Bautista semble prendre un vrai plaisir à casser son image de dur sans cœur.

    Il faut reconnaitre que la mise en scène de Peter Segal (Self Control (2003), Max la menace (2008), Seconde chance (2018)) se révèle parfaitement calibrée pour mettre aussi bien en avant les nombreuses scènes d’action mais aussi des moments plus intimistes même un numéro de danse qui mérite amplement le détour pour découvrir ce film qui n’a pas d’autres raisons que de divertir son public avec brio. Le scénario de Jon Hoeber & Erich Hoeber (En eaux troubles (2018, Red 1&2 (2010-2013)..) retrouve ainsi tout le charme de ces films des années 80 et 90 qui ont su trouver leur public et surtout nous marquer par quelques-unes de leur scènes jubilatoires.

    Certes My spy ne révolutionne pas le genre auquel il se rattache, ce mixte comédie et action qui semble être tomber en désuétude pour faire face à des blockbusters bien souvent insipides et sans réelles force et originalité. My spy repose également sur des seconds rôles réussis interprétés par la jeune comédienne Chloe Coleman, Kristen Schaal et surtout Ken Jeong. Il en ressort un divertissement réussi et surtout parfait pour cette période de confinement dans lequel ne plus pouvoir aller au cinéma manque à beaucoup d’entre nous.

    My Spy
    Un film de Peter Segal
    Produit par Chris Bender, Peter Segal, Jake Weiner, Robert Simonds, Gigi Pritzker, Dave Bautista, Jonathan Meisner
    Sur un scénario de Jon Hoeber, Erich Hoeber
    Avec Dave Bautista, Chloe Coleman, Kristen Schaal, Ken Jeong, Parisa Fitz-Henley
    Musique de Dominic Lewis
    Directeur de la photographie : Larry Blanford
    Montage : Jason Gourson
    Production : MWM Studios, STX Entertainment
    Distributed by Amazon Studios (Etats-Unis), STXfilms (international)
    Date de sortie : 9 janvier 2020 (Australie)
    Durée : 99 minutes

    Vu le 8 avril en VO

  • 3.5