Logo
Accueil > Reviews > Forte

Forte

  • Forte
    L’important, c’est d’être soi-même. Mais pour Nour, 20 kilos en trop et un bonnet en guise de coupe de cheveux, c’est compliqué ! Elle ne semble être une option pour aucun mec… Bien déterminée à enfin séduire, elle a trouvé la solution imparable : la Pole Dance. Avec l’aide d’une prof un peu particulière et de ses deux meilleurs amis tout aussi paumés qu’elle, Nour va surtout essayer d'apprendre à s’accepter. 

Critique de Mulder

  • “Les producteurs de Quad m’ont envoyé la première version du scénario de Forte écrit par Melha Bedia et Frédérique Hazan avec l’idée de m’en confier la réalisation. Quelques temps plus tard, je suis allée voir Melha sur scène, avec ma fille de 10 ans, ça a été un coup de foudre immédiat. Elle m’a séduite par sa bonté, sa luminosité, son humour et l’interaction qu’elle créait avec son public. Je n’avais jamais vu ma fille rire comme ça : elle regardait Melha avec des yeux illuminés. Je me suis alors dit que si ma fille devait avoir un modèle dans la vie, je voudrais que ce soit elle. Le lendemain matin j’acceptais le film… “ - Katia Lewkowicz

    Le monde du cinéma est actuellement en adaptation permanente dans cette période difficile dans laquelle les cinémas sont fermés, la plupart des personnes confinée et le coronavirus ne cesse de s’étendre dans différents pays. Certains films récents voient ainsi leur période de sortie en VOD très réduite voire sortent directement en VOD ou via d’autres moyens de diffusion. Ainsi le troisième film de Katia Lewkowicz après Pourquoi tu pleures (2011) et Tiens-toi droite (2014) connaitra une sortie directe sur Amazon Prime Vidéo après avoir été présenté au Festival International du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez en janvier dernier.

    Il faut reconnaitre qu’à défaut d’être une comédie dramatique innovante et parfaite, Forte est un film attachant et plutôt efficace qui réussit à casser certains préjugés sur des idée reçues. Loin de ces comédies américaines mettant en avant la plastique parfaite de nombreuses stars siliconées, Forte nous montre une nouvelle fois qu’il ne faut pas juger une personne uniquement sur son physique sous peine de passer à côté de la femme de sa vie.

    Nous découvrons Nour (Melha Bedia), une jeune femme manquant de confiance en soi, qui vient de se faire larguer par son petit ami et qui avec son surpoids évident n’arrive pas à s’en remettre malgré l’aide de ses deux meilleurs amis Adèle (Alison Wheeler) et Steph (Bastien Ughetto). Nour décide ainsi de se remettre en question et de trouver un moyen pour retrouver toute sa féminité et réussir à être de nouveau séduisante. C’est par le pole dance et sa nouvelle amie Sissi (Valérie Lemercier) qu’elle décide de s’entrainer à cette discipline mêlant avec succès danse et acrobaties autour d'une barre.

    Dans le rôle de la meilleure amie Nour, la présence de la jeune comédienne Alison Wheeler permet de donner au film plusieurs de ses meilleures scènes. Après A toute épreuve (2013), Going to Brazil (2017) et surtout Loue moi (2017), elle témoigne ici d’un don naturel pour faire rire et n’hésite pas à casser son image une fois de plus. De la même manière, on apprécie la présence dans des seconds rôles de Jonathan Cohen et Ramzy Bedia qui apportent au film une valeur ajoutée indéniable.

    Forte est l’opposé total de films comme Showgirls (1995), Magic Mike (2012), Queens (2019) mettant en avant des comédiennes au corps parfait et sachant parfaitement le mettre en avant pour attirer l’attention de nombreuses personnes. Dans le rôle-titre, la comédienne Melha Bedia se révèle être le choix parfait et son personnage entre une mère envahissante qui croit que sa fille se prostitue et des amis qui cherchent également à trouver leur moitié donne au film un charme certain.

    Loin de ces comédies surfaites, Forte retient également notre attention par son sujet, sa manière de nous renvoyer un reflet pas si erroné de notre société actuelle dans laquelle nous sommes nettement plus attirés par les apparences sans connaitre les réelles qualités de la dite personne avant tout. Pourtant le film aurait été nettement plus réussi s’il avait par certaines scènes proposé certains pastiches de films à succès et surtout si il s’était nettement plus éloigné d’un politiquement trop correct comme c’est trop souvent le cas dans de nombreuses comédies. Sa fin manque à cet effet d’une réelle originalité et aurait mérité de sortir des sentiers battus.

    Forte
    Un film de Katia Lewkowicz
    Produit par Nicolas Duval Adassovsky et Margaud Marciano
    Sur un scénario de Frédéric Hazan et Melha Bedia
    d'après l'oeuvre d'Anthony Marciano
    Avec Melha Bedia, Valérie Lemercier, Alison Wheeler, Bastien Ughetto, Jonathan Cohen, Ramzy Bedia , Nanou Garcia
    Photographie : Jacques Ballard
    Montage : Yann Malcor
    Sociétés de production : Ten Cinema, coproduit par TF1 Studio, France 2 Cinéma, Panache Productions et La Cie cinématographique
    Société de distribution : UGC Distribution (France) ; TF1 Studio (international)

    Vu le 8 avril (lien presse Amazon Prime Video)

  • 3.5