Logo
Accueil > Reviews > The courier

The courier

  • The courier
    Une coursière interrompt ses livraisons quotidiennes quand elle découvre que son dernier colis contient une bombe à destination d'un témoin d'un meurtre commis par un seigneur du crime. Elle se lance, alors, dans une course contre la montre afin de sauver les cibles d'agents corrompus de la CIA et de mercenaires russes.

Critique de Mulder

  • The Courier est un parfait exemple que réussir un bon film d’action n’est guère chose aisée tant il convient que plusieurs éléments soient réunis de manière homogène et non comme c’est le cas ici assemblés sans réel sens de la mise en scène. L’intrigue du film certes simpliste met en scène une ancienne militaire reconvertie en coursière qui va se retrouver à protéger un témoin capital devant témoigner contre un seigneur du crime. Alors qu’elle a déserté l’armée suite au suicide volontaire de son frère sur un champ de bataille et le fait qu’elle s’en veuille de ne pas avoir pu empêcher cela, elle préfère fuir toutes responsabilités. Lorsqu’une de ses courses se déroule mal et qu’elle se voit transporter une bombe pour tuer un témoin, elle décide de se battre de nouveau pour une juste cause et ainsi se racheter. Entre les agents corrompus de la CIA et des mercenaires d’élites russes, elle devra non seulement se battre mais également faire preuve de sang froid et élaborer un plan pour rester en vie et surtout faire en sorte que le témoin puisse aller témoigner.

    Le scénario de The Courier co-écrit par le réalisateur Zackary Adler (L’ascensio des Kray (2015), The Fall of the Krays (2016)..) rappellera pour certains ceux des films d’action de feu Europacorp comme la saga du Transporteur (avec Jason Statham) mais encore des ersatz de Die Hard (1988). Malheureusement pour les spectateurs le réalisateur Zackary Adler n’arrive pas à créer une véritable ambiance et n’a aucun sens esthétique pour les quelques scènes d’action de ce film.

    Certes la présence dans le rôle principal féminin de la comédienne Olga Kurylenko apporte certes une valeur ajoutée indéniable mais son personnage manque réellement d’épaisseur et ses dialogues insipides rapprochent plus ce film d’un téléfilm destiné à TF1 qu’à un véritable film d’action propice à de nombreuses scènes d’action impeccable et à un suspense prenant. De la même manière autant le jeu d’Olga Kurylenko reste convaincant tant ceux des comédiens Demot Mulroney et Gary Oldman sont très mauvais et leurs présences ne semblent justifier que pour des raisons mercantiles.

    On comprend donc aisément la sortie directement en vidéo de ce film en France suite à de très mauvaises critiques reçues et à un échec total lors de sa sortie en salles en Angleterre et aux Etats-Unis. Nous avons beau apprécier la comédienne Olga Kurylenko, mais de là à regarder un film d’action ratée comme celui-ci il y a certaines limites à ne pas dépasser. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’attendre sa diffusion prochaine sur Netflix ou Prime Vidéo voire sur TF1 un dimanche soir.

    The Courier
    Un film de Zackary Adler
    Produit par James Edward Barker, Marc Goldberg, David Haring
    Sur un scenario de Zackary Adler, James Edward Barker, Andy Conway, Nicky Tate
    Avec Olga Kurylenko, Gary Oldman, Amit Shah, Alicia Agneson, Greg Orvis, Craig Conway, William Moseley, Dermot Mulroney
    Musique de James Edward Barker, Tim Despic
    Directeur de la photographie : Michel Abramowicz
    Montage : Nick McCahearty
    Production : Grindstone Entertainment Group, Capstone Pictures, Signature Entertainment Rollercoaster Angel Productions
    Distribution : Lionsgate
    Date de sortie : 22 novembre 2019 (Etats-Unis), 20 décembre 2019 (Angleterre)
    Durée : 97 minutes

    Vu le 21 mars en Blu-ray

  • 1