Logo
Accueil > Reviews > The hunt

The hunt

  • The hunt
    Sur fond d’obscure théorie du complot sur internet, un groupe de dirigeants se rassemble pour la première fois dans un manoir retiré, afin de se divertir en chassant de simples citoyens américains. Mais leurs sombres desseins vont être mis en péril par Crystal, une de leurs proies, capable de les battre à leur propre jeu. La jeune femme renverse les règles, et abat un par un les chasseurs qui la séparent de la mystérieuse femme qui tire les ficelles de ce passe-temps macabre.

Critique de Mulder

  • Les studios Blumhouse productions ne cessent de nous étonner et de nous proposer des divertissements d’une efficacité redoutable. Après l’excellent L’homme invisible de Leigh Whannell, The hunt adapte de manière intelligente et moderne la nouvelle de Richard Connell Le Plus dangereux des gibiers (The Most Dangerous Game). Cette nouvelle avait déjà été adaptée au cinéma dans Les Chasses du comte Zaroff (1932) et servie d’idées dans de nombreux films d’action comme Hard Target (1993) de John Woo et Avenging Force (1986) de Sam Firstenberg.

    L’approche du scénario de Nick Cuse, Damon Lindelof apporte un vent nouveau et n’hésite pas à utiliser une violence assez crue pour renforcer le climax de ce film. De la même manière, le film ne se contente pas de suivre le parcours de son héroïne passée de proie à bourreaux et se découpe en deux parties hétérogènes nous permettant de mieux comprendre la position des chasseurs et des victimes américaines qu’ils ont sélectionnés avec un véritable soin. D’une première scène se déroulant dans un avion et mettant immédiatement les spectateurs dans l’ambiance putride de ce film d’action d’une efficacité redoutable et cherchant à rester crédible, jusqu’à un combat singulier entre l’organisatrice de ces chasses à l’homme et de l’héroïne, tout concourt à faire de The Hunt non seulement un film polémique mais surtout une des très bonnes surprises de ce premier trimestre.

    Certes l’intrigue de ce film ne renouvelle guère le genre auquel il se rattache mais l’efficacité de ce film autant par ses nombreuses scènes d’action mais aussi par ses nombreuses scènes choc, fait que celui-ci s’impose comme l’un des meilleurs à ce jour de Blumhouse productions, La force de ce film repose également sur un casting intéressant dans lequel on retrouve autour du rôle principal féminin tenu par Betty Gilpin dans les seconds rôles Hilary Swank, Emma Roberts et Justin Hartley. On appréciera aussi le mélange de genre réussi mêlant ici le thriller, le film d’action mais aussi l’horreur et la satire sociale (certaines scènes sont à déconseiller aux plus jeunes).

    Alors que le cinéma hollywoodien a tendance à être trop neutre, trop lisse, il est toujours bon de découvrir des films comme The Hunt qui n’ont pas peur de froisser un certain public. Ce film propose une vision guère éloignée de la réalité de la société américaine et de l’interdépendance aux réseaux sociaux et à une quête permanente d’un fort audimat quitte à ce que certains studios américains alimentent des youtubers et des instagrammers n’ayant aucune connaissance en cinéma mais une forte audience susceptible de pouvoir mettre un film mauvais en avant de bonnes critiques achetées. Dans notre contexte actuel et face à l’épidémie chinoise du Coronavirus, The Hunt s’impose aisément comme un parfait divertissement que l’on ne peut qu’applaudir et défendre surtout que son personnage principal féminin Crystal montre ce qu’est réellement le girl power et qu’il ne faut jamais s’avouer vaincu.

    Malgré sa sortie initiale en septembre dernier annulée un mois plus tôt suite aux tueries de Dayton et El Paso et à sa sortie éphémère aux Etats-Unis le 13 mars dernier dûe à la fermeture de pratiquement toutes les salles de cinéma aux Etats-Unis (comme c’est le cas totalement en France), on ne peut que souligner l’effort louable de proposer ce film en VOD aux Etats-Unis.En effet, celui-ci est disponible sous ce format de diffusion et ainsi peut rencontrer un large public et surtout nous faire oublier la période difficile que nous traversons actuellement suite à l’ingérence du gouvernement chinois. Impossible donc en découvrant ce film de ne pas le placer dans le contexte actuel dans lequel le capitalisme tel qu’il est montré ici du doigt présente de nombreuses failles et surtout montre que certains sont prêts à tout pour s’enrichir et imposer leurs conditions.

    The Hunt
    Un film de Craig Zobel
    Produit par Jason Blum, Damon Lindelof
    Sur un scénario de Nick Cuse, Damon Lindelof
    Basé sur la nouvelle "The Most Dangerous Game" de Richard Connell
    Avec Betty Gilpin, Ike Barinholtz, Emma Roberts et Hilary Swank
    Musique de Nathan Barr
    Directeur de la photographie : Darran Tiernan
    Montage : Jane Rizzo
    Production : Blumhouse Productions, White Rabbit Productions
    Distribution : Universal Pictures
    Date de sortie : 13 mars 2020 (Etats-Unis)

    Vu le 20 mars

  • 4