Logo
Accueil > Reviews > The informer

The informer

  • The informer
    Pete Koslow, ancien soldat des forces spéciales, travaille désormais comme informateur du FBI. Sa mission est d’aider au démantèlement du trafic de drogue contrôlé par la mafia polonaise de New York. Mais lorsqu’une opération de police tourne mal, entraînant la mort d'un agent infiltré, Koslow se voit contraint de retourner à Bale Hill, la prison où il a déjà purgé une peine, afin de tenter d’abattre le cartel de l'intérieur.

Critique de Mulder

  • The informer mérite amplement d’être découvert car non seulement il s’agit de l’un des meilleurs films vus récemment en e-cinema mais surtout montre une nouvelle fois que les sorties directes VOD ne sont pas constituées uniquement de films ratés dont la qualité ne permet pas une sortie au cinéma. Même si la presse américaine ne semble pas avoir aimé ce film (53% sur Rotten Tomatoes), on doit reconnaitre avoir apprécier ce thriller certes ne reposant pas sur un scénario original mais qui bénéficie d’un excellent casting, d’une réalisation maitrisée et de scènes soignées.

    On découvre un ancien soldat des forces spéciales, Peter Koslow (Joel Kinnaman) qui officie comme informateur du FBI et dont la mission principale est le démantèlement du trafic de drogue contrôlé par la mafia polonaise de New York. La mort d’un autre agent infiltré va provoquer son retour dans la prison de Bale Hill dans laquelle il a déjà purgé cinq ans de prison. Lorsque le FBI décide de le lâcher et que sa femme et sa fille sont en danger, il va devoir s’échapper de prison et faire en sorte de protéger sa famille. L’aide d’un agent de police, Grens, va pouvoir l’aider et faire tomber une personne du FBI prête à tout pour se faire bien voir y compris sacrifier un innocent.

    Si The informer a réussi à retenir toute notre attention c’est en parti dû à son casting dans lequel on retrouve avec plaisir Joel Kinnaman (Robocop (2014), Knight of cups (2015), Suicide Squad (2016)..), Rosamund Pike (Jack Reacher (2012), Gone girl (2014), Hostiles (2017), Radioactive (2019)..) , Common, Clive Owen et Ana de Arma (Knock-knock (2015), A couteaux tirés (2019) et prochainement Mourir peut attendre (2020)..)

    Même si ce film nous rappelle par certains côtés de nombreuses séries policières américaines et ressemble ainsi à un pilote d’une série ambitieuse, il faut reconnaitre que les mécanismes en place permettent de passer un bon moment même si un tel sujet aurait eu plus de force sous forme d’une mini-série. La fin du film qui rappellera à certains celle de John Wick 2 semble trop abrupte et aurait mérité un happy end pour Peter Koslow.

    The Informer
    Un film d’Andrea Di Stefano
    Produit par Basil Iwanyk, Erica Lee, Mark Lane, Robert Jones, James Harris, Wayne Marc Godfrey
    Sur un scénario de Matt Cook, Andrea Di Stefano, Rowan Joffe
    Basé sur le roman Three Seconds de Roslund/Hellström
    Avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Common, Ana de Armas, Clive Owen
    Musique de Brooke Blair, Will Blair
    Directeur de la photographie : Daniel Katz
    Montage : Job ter Burg
    Production : Thunder Road Pictures, The Fyzz Facility
    Distribution : Warner Bros. Pictures (Angleterre), Aviron Pictures (Etats-Unis), MyTF1 VOD (e-cinéma, France)
    Date de sortie : 30 aout 2019 (Angleterre), 13 mars 2020 (Etats-Unis),
    Durée : 113 minutes

    Vu le 8 mars en lien presse

  • 3