Logo
Accueil > Reviews > Taylor Swift : Miss Americana

Taylor Swift : Miss Americana

Critique de Mulder

  • “It was hard to see so many people feel like they had canvassed and done everything and tried so hard. I saw a lot of young people's hopes dashed. And I found that to be particularly tragic, because young people are the people who feel the worst effects of gun violence, and student loans and trying to figure out how to start their lives and how to pay their bills, and climate change, and are we going to war — all these horrific situations that we find ourselves facing right now. “-  Taylor Swift

    L’objectif principal d’un bon film documentaire reste avant tout proposer un véritable reportage avec de nombreux images inédites, de nombreuses interviews mais surtout amener les spectateurs à la réflexion voire leur proposer un angle nouveau d’observation d’un sujet qui lui tient à cœur. Dans le cas présent, le nouveau film documentaire de Lana Wilson après After tiller (2013) et The Departure (2017) se focalise sur l’artiste compositrice, interprète et actrice américaine Taylor Swift. Véritable star mondiale avec plus 330 récompenses obtenues (dix Grammy Awards, dix-neuf American Music Awards, sept Country Music Association Awards, six Academy of Country Music Awards, treize BMI Awards ainsi qu'un Brit Awards), elle dénombre plus de 50 millions d'albums vendus dans le monde (37 millions aux Etats-Unis).

    Il faut reconnaitre que la construction de ce documentaire témoigne d’un grand soin apporté pour mieux comprendre les motivations de cette grande artiste et on dévore avec passion ainsi ce film et on suit avec intérêt sa carrière de ses débuts à sa dernière tournée mondiale en date. On comprend ainsi mieux ses motivations personnelles, sa volonté d’être irréprochable et de mettre sa carrière en priorité. Les nombreuses séances d’enregistrement nous permettent de découvrir notre artiste préférée sous un angle nouveau loin de l’image que l’on se fait d’elle.

    Loin d’être un documentaire hagiographique, on découvre également Taylor Swift fragilisée par l’attitude inadmissible de Kanye West lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards (VMA) en 2009 mais aussi plus tard de celle tout aussi condamnable du DJ David Mueller dont elle gagna le procès suite à l’agression sexuelle dont elle fut victime. On appréciera aussi sa prise de position politique contre Marsha Blackburn laquelle fut candidate à un poste au Sénat lors des élections de novembre 2018 et ses encouragements adressés à tous ses fans américains de prendre conscience du danger de ne pas bien voter pour l’avenir des Etats-Unis.

    De la même manière, loin d’être uniquement une succession de morceaux de concerts, de vidéoclips, ce documentaire préfère se focaliser sur les coulisses de ses concerts, de son lien très fort avec sa mère mais aussi des nombreux consultants qui l’entourent afin de la conseiller, la protéger et surtout lui permettre de s’investir totalement dans sa créativité musicale. Ses sept albums Taylor Swift (2006), Fearless (2008), Speak Now (2010), Red (2012), 1989 (2014), Reputation (2017) et surtout son dernier à ce jour et l’un de ses meilleurs Lover (2019) illustrent l’évolution musicale de cette artiste qui ne cesse de vouloir sortir des étiquettes que l’industrie musicale semble vouloir lui poser. De ses débuts dans la music country à son orientation vers la pop musique, on comprend aisément sa volonté d’avancer à tout prix, de se renouveler et surtout de livrer des morceaux musicaux témoignant de sa maturité artistique.

    Les meilleurs moments de cet excellent documentaire sont ceux dans lesquels Taylor Swift s’exprime naturellement, met en avance ses doutes, sa volonté d’être irréprochable, de ne jamais décevoir ses fans mondiaux (même si dans certains pays comme la France, le public semble ne pas reconnaitre son immense talent et apprécier sa musique à sa juste valeur). Pour tous les spectateurs qui ne connaissent pas sa musique, ce documentaire constitue une excellente entrée en matière. On rappellera aussi que son excellent concert donné à Dallas en 2018 est disponible sur Netflix et mérite amplement le détour.

    Enfin, il nous tarde de la découvrir en concert lors de son passage le 5 juillet prochain aux arènes de Nîmes. En attendant on continuera à écouter avec un plaisir intact ses excellents albums et son dernier titre inédit Only the Young qui accompagne la sortie de ce documentaire.

    Taylor Swift: Miss Americana
    Un film de Lana Wilson
    Produit par Morgan Neville, Caitrin Rogers, Christine O'Malley
    Avec Taylor Swift
    Musique de Taylor Swift, Alex Somers
    Directeur de la photographie : Emily Topper
    Montage : Paul Marchand, Greg O'Toole, Lee Rosch, Lindsay Utz, Jason Zeldes
    Production : Tremolo Productions
    Distribution : Netflix
    Date de sortie : 23 janvier 2020 (Sundance), 31 janvier 2020
    Durée : 85mns
    85 minutes

    Vu le 31 janvier 2020 sur Netflix en VO

  • 5