Logo
Accueil > Reviews > Jay and Silent bob Reboot

Jay and Silent bob Reboot

Critique de Mulder

  • Kevin Smith s’est imposé dès son premier film Clerks : Les Employés modèles (Clerks) (1994) comme un pilier de la pop culture moderne non seulement ses nombreux films ont sur capter l’essence même de la culture américaine actuelle mais surtout donner vie à de nombreux personnages cultes à commencer par Jay et Silent Bob présents dans de nombreux films (Clerks : Les Employés modèles (Clerks) (1994), Les Glandeurs (Mallrats) (1995), Méprise multiple (Chasing Amy) (1997), Dogma (1999), Jay et Bob contre-attaquent (Jay and Silent Bob Strike Back) (2000), Clerks 2 (Clerks II) (2006)). Il aura fallu attendre cependant plus de treize ans pour retrouver enfin Jay et Silent Bob comme anti-héros principaux de l’un des films de Kevin Smith. De plus, après trois films d’horreur (Red state (2011), Tusk (2014), Yoga Hosers (2016)), Kevin Smith revient enfin à son genre de prédilection, la comédie.

    On comprend aisément la volonté de Kevin Smith de prolonger les aventures de Jay et Bob et surtout de livrer une vision plutôt juste ce qu’est devenu l’industrie hollywoodienne depuis 1994. Les trop nombreux reboots et remakes qui pullulent sur nos grands écrans est au centre même du récit alors que Jay et Silent Bob se voient priver de leur nom par les studios Saban. Voilà donc ces deux amis inséparables lancés dans une longue aventure en direction d’une convention américaine, Chronic-Con (clin d’œil évident à San Diego Comic-Con) pour empêcher le tournage d’une scène importante du reboot de Bluntman et Chronic.

    Leur longue traversée des Etats-Unis va non seulement leur faire rencontrer de nombreux individus surprenants mais également une bande d’adolescentes dont l’un d’elles n’est autre que la propre fille de Jay (interprétée par la propre fille de Kevin Smith). Une fois de plus, on retrouve tout le charme des films de Kevin Smith qui n’hésite pas à frapper fort non seulement sur la décadence de la société américaine (l’abus des fast-food, les nombreuses drogues et leurs effets néfastes, le KKK, la place des minorités) . Loin des films hollywoodiens et du politiquement correct, Jay and Silent Bob Reboot s’impose comme une comédie réussie et efficace.

    On appréciera aussi les nombreux caméos dans le film que cela soit des comédiens déjà présents dans des films de Kevin Smith (Jason Lee, Justin Long, Ben Affleck, Matt Damon, Rosario Dawson, Jason Biggs et James Van Der Beek) ou de nombreux nouveaux dans l’univers de View Askewniverse (Shannon Elizabeth, Melissa Benoist, Val Kilmer, Tommy Chong, Molly Shannon, Adam Brody,Robert Kirkman Keith Coogan, Stan Lee). On ne saura donc trop vous conseiller de rester jusqu’au bout du générique de fin pour ne pas manquer de nombreuses scènes réussies.

    Jay and Silent Bob Reboot
    Un film écrit et réalisé par Kevin Smith
    Produit par Jordan Monsanto, Liz Destro
    Avec Jason Mewes, Kevin Smith, Harley Quinn Smith, Aparna Brielle, Shannon Elizabeth, Brian O'Halloran, Jason Lee, Joey Lauren Adams, Jennifer Schwalbach Smith, Treshelle Edmond, Alice Wen, Craig Robinson, Joe Manganiello, Frankie Shaw, Justin Long, Melissa Benoist, Val Kilmer, Tommy Chong, Ben Affleck, Matt Damon, Molly Shannon, Rosario Dawson, Adam Brody
    Music de James L. Venable
    Directeur de la photographie : Yaron Levy
    Montage : Kevin Smith
    Production : View Askew Productions, Miramax, Destro Films, Mewesings, SMODCO, Hideout Pictures, Intercut Capital, Skit Bags Entertainment
    Distribution : Saban Films (Etats-Unis), Universal Pictures (Monde)
    Date de sortie : 15 octobre 2019 (Etats-Unis)
    Durée : 105 minutes

    Vu le 24 janvier 2020

  • 5